Aller au contenu


Hoshi o ou kodomo


4 réponses à ce sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
Hoshi o ou kodomo
Voyage vers Agharta
- 星を追う子ども Children Who Chase Lost Voices from Deep Below
- Children Who Chase Lost Voices From Deep Below
- Hoshi o ô kodomo
2011
Aventure  
1 FILM 116 mins  (Terminé)
Crée par      SHINKAI MAKOTO
Réalisé par  Comix Wave Inc.
Licencié par Kazé
  • test
Asuna Watase passe ses journées solitaires à écouter une mélodie émise par un récepteur à cristal que lui a laissé son père décédé. Un jour, elle se fait attaquer par une créature et est sauvée par un garçon mystérieux, Shun. Quand ce dernier disparaît, elle embarque dans un voyage pour le pays d'Agartha afin de le retrouver. Durant ce voyage, elle sera confrontée aux dures réalités du monde qui l'entoure.
 
-Nero-
Source : Animeka
 
J'aime (2)
J'aime pas (0)
Remercier (3)
 
Favoris
A voir
vu
Abandonner
Recommander
Uploadeurs


  • 0

narutotokko
(x18) -

#2
C.S.Roy

      Mitochondriaque tri-polaire

  • messages 3 107
  • Inscrit(e) : 01 septembre 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 193 (Étoile montante)
alors mes impressions... le film m'a tenu du début à la fin (j'en ai même oublié de manger pendant que je visionnais c'est dire).

une musique juste ce qu'il faut pour plonger dans cette oeuvre aux décors venant parfois directement d’aquarelles et accompagner une oeuvre au thème somme toutes assez lourd et peu réjouissant, mais finalement le thème passe bien et la fin est même joyeuse... pleine de vitalité si je puis dire ^^

rien de grandiloquent ou de grandiose mais une filme qui suis son oeuvre avec quelques pointes d'actions.

par contre à certains moment l'héroïne ressemble à Nausicaa ^^

Bref un film à voir, calme, discret mais qui laissera une marque pour peu que l'on prenne la peine à réfléchir en suivant l'idée de ce film
  • 3

Image IPB

« La Belgique n'existe pas. Je le sais, j'y habite !»




"Comme univers, mon perchoir me suffit"

Image IPB


#3
Nérim

  • messages 50
  • Inscrit(e) : 16 juin 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 29 (Neutre)
Ayant grandement apprécié 5 cm par seconde, je ne pouvais pas passer à côté.

C'est jolie, visuellement, c'est aussi beau qu'un ghibli.
D'ailleurs on pourrait croire que c'est un ghibli même au niveau de l'histoire.
Le rythme calme du film est propre aux œuvres de Makoto Shinrai et peu par contre en déstabilisé plus d'un, surtout qu'il dure tout de même 1h55.
  • 0

#4
Neadroline

  • messages 207
  • Inscrit(e) : 08 août 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 17 (Neutre)
Je viens de le voir et franchement, il m'a déçu, je voulais voir un film de Makoto Shinkai et pas de Miyazaki... Il est bien, les paysages sont magnifiques et clairement signés Shinkai, mais pourquoi j'ai l'impression d'avoir vu un remake de Nauissica (mimi me fait drôlement penser à une autre petite bête) et de Princesse Mononoke (quand il se coupe les cheveux et monte sur son cheval, les créatures et le monde en général y ressemble aussi), j'ai été déçue par le côté très "Ghibli", je préfère de loin 5 centimètres par seconde ou The voice of the distant star qui ressemble beaucoup plus à l'auteur. Bref j'ai pris plaisir à le regarder mais je suis déçue par rapport à ce que j'attendais de cet auteur.
  • 1

#5
KorbenDallas

      Technicien aux effets spéciaux !

  • messages 288
  • Inscrit(e) : 11 juillet 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 59 (Se fait un nom)
Hoshi o Ou Kodomo, ou bien la version longue "Les enfants qui chassent les voix perdues depuis bien en bas" (Children Who Chase Lost Voices from Deep Below), litéralement renommé "Les enfants qui poursuivent les Étoiles" (Children Who Chase Stars)... On s'entend pour dire que c'est pas mal moins long comme titre.

Ce film signé bien évidemment Makoto Shinkai, de par ces illustrations de scènes à couper le souffle. On le reconnait bien à ces couchés de soleils plus réel qu'animé, à ces des scènes sonores qui nous rapproches des personnages et nous fait vivre la scène. Scène sonore, je m'explique... Makoto accorde beaucoup d'important au sons d'arrière-scène, ce qui rend l’expérience de l'écoute de l'animé encore plus sensationnelle comme par exemple : Le chants des cigales au loin, qui nous fait sentir l'épaisse chaleur humides de la journée... Le bruits des gouttes d'eau tombant dans un lac, le bruit des ailes d'un oiseau qui s'envole... En bref, ceux qui adore le travail de Makoto me comprendrons.

Bon sang, je devrais peut-être commencer ma critique du film au lieu de l'auteur héhé.

- Graphisme : 10/10
Comme je dis plus haut, ce tout récent film de Makoto comporte des scènes graphiques a couper le souffle, les ciels, les plaines, les paysages et les décors (surtout en BD 1080p) sont vraiment incroyable. Avec l'immersion du graphisme qui se fait dès le début du film, il est dur de décrocher durant ces deux heures d'animation. Je me suis surpris souvent à mettre sur pause afin d'admirer entièrement l'illustration du moment. On vois durant les scènes tout l'influence Graphiste de Makoto, qui d'ailleurs était son premier métier avant animateur.

- Histoire : 8/10
Étant fan des récit de Makoto, je m'attendais à ce qu'il exploite encore le thème de "l'amour" et "distance", mais quelle ne fut pas ma surprise en constatant que l'histoire divergeait plus vers un récit d'aventure et d'action qui toutefois montre des signes du thème de la "distance". Ce fut un peu le choc, car j'aimais bien le coté dramatique et nostalgique des films précédents de Makoto. Mais bon, après quelques minutes et quelques intrigues, j'ai fini par curieusement apprécier ce nouveau changement, qui à mon avis, semble influencé par Hayao Miyazaki, avec son côté aventure.

- Chara-design : 8/10
Nous voyons ici un petit changement de personnalité avec l'héroïne, qui se trouve être pleine d'énergie, curieuse et plutôt joviale... Comme certains disent, la personnalité semble étrangement emprunté à celle de Naussicä, mais je trouve plutôt qu'elle ressemble étrangement à Sheeta du film "Le château dans le ciel", en bref l'histoire part moment lui ressemble... Avec la une cité/château perdu, un pendentif/roche pouvant y accéder... On sent encore ici l'influence Hayao Miyazaki. Encore une fois, Makoto a bien su exploiter les histoires personnelles de chacun de façon à ce que l'on s'attache aux personnages et nous éclaire sur leur motivation. Une histoire qui s’entame toute en douceur, un événement perturbateur bien placé qui laisse place ensuite à de l'aventure avec des personnages bien colorés qui se complète bien les uns les autres. Une harmonie parfaite entre l'histoire et le chara-design, qui laisse place à un petit univer, singé Makoto.

En bref, je vous recommande ce film, surtout si vous avez aimé ceux précédent de Makoto Shinkai, dont 5cm par seconde et bien d'autre. Toutefois, attendez-vous a un petit changement, qui à mon avis fait office de rafraichissement.

Morale
Spoiler

  • 2

Spoiler

Knowledge belongs to everyone, in those days we must share it.

Image IPB






0 utilisateur(s) dans ce forum

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Community Forum Software by IP.Board
Licence accordée à : AnimeServ.NET
Design & Code by Bad.Y o/
© 2013 AnimeServ