Aller au contenu


MegaUpload/ MegaVideo : la fermeture (explication juridique de l'acte d'accusation et d'une possible défense du groupe Mega)


41 réponses à ce sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

#31
KimHiko

      Prêtresse écrabouilleuse

  • messages 2 578
  • Inscrit(e) : 30 juillet 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 227 (Une Star !)
Oki donc dans ce cas là, la société (ou personne morale) ne prends pas en compte les personnes qui y travaillent. Mais bel et bien uniquement les locaux, les fonds et le matériel. Donc oui, logique qu'il n'y ait que les investisseurs et tout ceux qui ont de l'argent à se faire.
Dernières questions après je t'embête plus, promis ^^ J'avoue que je n'ai pas lu tous les commentaires.

Les détournements ont eu un impact économique lourd sur le capital de la société ?
Les représentants de la société font-ils le poids face aux gros benêts ? De mon point de vue, je pense, oui, mais difficilement puisque le service que rends la société est génant en soi. Bah oui, faut pas oublier le contenu du site, et je suis certaine, qu'ils trouveront la petite bête pour que la société cesse ce genre de pratique mais comme je te disait, j'ai un peu de mal à me représenter le nombre de personnes qui est en mesure de représenter la société. J'image bien la quantité d'argent qu'elle doit brasser par contre.
Quelles sont les chances que la société reste sur pieds et reprenne son activité une fois le procès terminé ?
  • 0

Image IPB

Pensez à lire ceci : Le Règlement,Avertissements et sanctions. Merci !


#32
Loveleuste

  • messages 531
  • Inscrit(e) : 14 février 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 168 (Étoile montante)

Les détournements ont eu un impact économique lourd sur le capital de la société ?


Selon l'enquête, visiblement oui c'est énorme

Les représentants de la société font-ils le poids face aux gros benêts ?

La loi intervient à ce moment et si les gors bénêts, ils ont torts qu'elles que soient leur défence.

Quelles sont les chances que la société reste sur pieds et reprenne son activité une fois le procès terminé ?


Actuellement, même si je prie ardemment pour le retour de Mega, je n'ai aucune idée de ce qu'il vont faire dans le concret. Ces dernières sont faibles.
  • 2

Time waits for no one

Libre à vous de vous exprimer dans les limites de la Charte signée.Je vous invite à la relire : Le réglement du forum

Les oeuvres licenciées ne seront pas ré-uploadés. Pas de demande de Ré-up, nous faisons notre possible


 

 


#33
Arawn

  • messages 283
  • Inscrit(e) : 11 juillet 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 19 (Neutre)

Internet.. risque bien de vivre ses derniers jours de liberté.


Ça n'arrivera pas. Je sais pas pour vous mais personnellement je me battrai pour ces libertés. J'accepterai jamais de me faire prendre purement pour du bétail par des pourris déjà trop riche, bientôt interdiction de parler sans l'accord d'un officiel par peur de raconter un film qu'on a vu, attention c'est copyright.

Pour information d'autres sociétés viennent de fermer par peur de représailles, on a fileserv et filesonic il me semble qui ont fermé leurs portes

Modifié par Arawn, 23 janvier 2012 - 20:28.

  • 1

#34
Loveleuste

  • messages 531
  • Inscrit(e) : 14 février 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 168 (Étoile montante)
Certaines aussi voient au contraire leurs parts de marchés augmentées de manière considérable comme médiafire, mixturevidéo et purevid, elle récupère le marché de Mega (perso ça me fascine ces aléas^^)
  • 0

Time waits for no one

Libre à vous de vous exprimer dans les limites de la Charte signée.Je vous invite à la relire : Le réglement du forum

Les oeuvres licenciées ne seront pas ré-uploadés. Pas de demande de Ré-up, nous faisons notre possible


 

 


#35
crowreaper

      faucheur des enfers

  • messages 276
  • Inscrit(e) : 02 janvier 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 38 (Neutre)
et tu crois qu'ils vont rester les bras croisés en attendant le retour de mega pour reprendre ses part XD là où il y aura un marché y a toujours des vautours XD par contre filesonic n'a pas vraiment fermé seulement à stopper le ddl librement en attendant de le relancer le temps que la tempête passe (ça risque d'être long :hanter: )

Modifié par crowreaper, 23 janvier 2012 - 21:39.

  • 0
Image IPBImage IPB

si vous voulez savoir ce que pense un fou alors devenez comme lui


#36
Basilisky

      L'Herbalist

  • messages 2 136
  • Inscrit(e) : 06 septembre 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 113 (Étoile montante)
Bonjour je me permet de mettre ça ici pour éviter de trop polluer le fofo.

A faire tourner de toute urgence:
(remplacer saloperie polluante par faceb**k. Et http au lieux de https)

https://saloperie polluante/events/317777628260945/

Citation:
Quand
samedi
heure
14:00 – 20:00



Dans toutes les villes, merci d'ajoutez vos évènements ci dessous
Description

LISTE DES EVENEMENTS [Description sous la liste]
Spoiler


ACTA (Accord Commercial Anti Contrefaçon), un accord qui menace la liberté d'internet. Cet accord vise officiellement à protéger la propriété intellectuelle au niveau international. Jusque là tout va bien.. Mais le terme de "propriété intellectuelle" est volontairement flou. Il peut désigner des marques, idées ou informations. ACTA devrait donc s'attaquer à l'imitation de quelque chose soumis au droit d'auteur. Il suffira d'échanger une information copyrightée pour voir son accès internet supprimé et écoper de poursuites judiciaires.

Afin de vérifier que vous n'échangez aucun contenu soumis au droit d'auteur, ACTA va renforcer la surveillance. Les fournisseurs d'accès à internet devront vérifier toutes les données envoyées et reçues sur votre ordinateur. Il suffira de citer un article de presse dans un email ou d'envoyer un extrait de musique pour être pris la main dans le sac. Les informations seront alors envoyées à leur auteur et vous pourrez écoper à leur demande d'une amande ou d'une peine de prison.

L'accord ne profite qu'à une fraction d'industriels tels que les compagnies RIAA et MPAA (associations interprofessionnelles qui défendent les intérêts de l'industrie du disque et du cinéma). ACTA est la conséquence de leurs actions de lobbying auprès des gouvernements.

A nouveau la démocratie est bafouée et ce sont des accords liberticides pour internet qui pourraient nous être imposés par des personnes non élues. Cette censure pourrait de plus permettre de supprimer des informations génantes comme c'est déjà le cas dans certains pays où l'on bloque l'accès à certains contenus, mots clés ou sites internet.

La seule solution, c'est la mobilisation de toutes et tous dans les rassemblements prévus le samedi 28 janvier pour dire non à,

La censure d'internet;
La restriction de la liberté d'expression;
La surveillance totale de toutes nos activités en ligne;
La perte de libertés et droits civiques;
La perte de connexion internet pour ceux qui enfreindraient les nouvelles règles.


Saloperie puante est à modifié evidement, il faut mettre face book à la place
  • 0

Tracked by BigBrother...
-.. . -... ..- - --- .--.

184619weedox.png

 

of98.png


#37
Awa

      トロール | Bro-team

  • messages 2 049
  • Inscrit(e) : 05 juillet 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 83 (Se fait un nom)
Très très bien résumé ^^
J'ai aimé :P
  • 0

LoL - Minaò | Miyasako | Nao v2 | Challenger - EUW

osu : -Nao-

Spoiler

 

RJH. En l'honneur de Karasa ♥

>> My Anime List <<


#38
KorbenDallas

      Technicien aux effets spéciaux !

  • messages 288
  • Inscrit(e) : 11 juillet 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 59 (Se fait un nom)
Des lecteurs de PC INpact ont traduit la lettre contre le projet SOPA envoyée au Congrès américain par plusieurs personnalités de l’histoire d’internet. La version originale est disponible sur le site de l’Electronic Frontier Foundation.

Nous soussignés (les rédacteurs), avons joué de multiples rôles dans la création d'un réseau nommé Internet. Nous avons conçu et débugué la couche logicielle, nous avons défini l'ensemble des standards et protocoles qui communiquent à travers ce réseau. Beaucoup d'entre nous en ont inventé des pans entiers. Et nous sommes assez fiers des retombées sociales et économiques que notre projet, l'Internet, a engendrées.

L'an dernier, beaucoup d'entre nous vous ont écrit à vous et à vos collègues pour vous mettre en garde contre les lois COICA (sur le droit d'auteur et la censure). Aujourd'hui, nous vous écrivons à nouveau afin de réaffirmer nos inquiétudes à propos des dérivées des lois SOPA et PIPA survenues avec le projet de loi de l'an dernier, sous la responsabilité de la Chambre des représentants et du Sénat. À bien des égards, ces propositions sont pires que celles dont la lecture nous avait alarmé par le passé.

Si ces lois sont votées, celles-ci vont provoquer un climat de peur et d'incertitude pour les innovations technologiques, ainsi que sérieusement entamer la crédibilité des États-Unis dans son rôle de superviseur des infrastructures clefs de l'Internet. Malgré les récents amendements de SOPA, ces deux projets risquent de fragmenter le système de nommage mondial de l'Internet (DNS) et avoir d'autres conséquences techniques imprévisibles. En contrepartie, une telle législation engendrera une censure qui, simultanément, sera contournable par ceux qui violent délibérément le droit d'auteur tout en entravant le droit et la capacité de la population à communiquer et s'exprimer en ligne.

Tous les projets de censure entravent la communication au-delà de la catégorie qu'ils étaient destinés à restreindre, mais ces lois sont particulièrement flagrantes à cet égard car elles causent la disparition de domaines entiers du Web, pas seulement des pages ou fichiers illégaux. Pire, un nombre incroyable de sites utiles et parfaitement respectueux des lois peuvent être mis sur liste noire par ces propositions. De fait, il semble que cela ait déjà commencé à se produire suite aux récentes procédures de saisie de nom de domaine (DHS/ICE).

La censure de l'infrastructure de l’Internet va inévitablement provoquer des erreurs réseau et des problèmes de sécurité. Cela est vrai en Chine, en Iran et dans les autres pays qui pratiquent déjà la censure. Ce sera tout aussi vrai pour la censure américaine. Ceci est également vrai que la censure soit appliquée au niveau des DNS, proxies, pare-feu ou toute autre méthode. Le genre d'erreurs réseaux et l’insécurité que nous combattons aujourd'hui vont se multiplier, et affecteront d'autres sites que ceux mis sur liste noire par le gouvernement américain.

Les présents projets de loi - SOPA de manière explicite et PIPA de manière implicite-- menacent aussi les ingénieurs qui bâtissent des systèmes Internet ou offrent des services qui ne sont pas immédiatement et automatiquement compatibles avec les mesures de censure du gouvernement des États-Unis. Lorsque nous avons dessiné les lignes de ce que serait Internet, nos priorités étaient la fiabilité, la robustesse et la minimisation des points centraux, sujets à fragilité ou contrôle. Nous sommes alarmés de voir le Congrès si près d'imposer la compatibilité à la censure comme un prérequis pour les innovations de l'Internet. Ceci ne peut que porter atteinte à la sécurité du réseau et donner aux gouvernements autoritaires plus de pouvoirs sur ce que leurs citoyens peuvent lire et publier

Le gouvernement américain a régulièrement affirmé qu'il soutenait un Internet libre et ouvert, tant au niveau local qu'à l'étranger. Nous ne pouvons pas avoir un Internet libre et ouvert sans systèmes de nommage et de routage placés au-dessus des préoccupations politiciennes et des objectifs d'un gouvernement ou d’une industrie unique, quels qu'ils soient. À ce jour, le rôle de leader que les États-Unis ont joué dans cette infrastructure n'a pas été remis en cause car l’Amérique est perçue comme un arbitre de confiance et un bastion neutre de la liberté d’expression. Si les États-Unis commencent à utiliser leur position centrale dans le réseau pour mettre en place une censure servant leurs intérêts politiques et économiques, les conséquences seront d'une grande portée et destructrices.

Sénateurs, députés, nous croyons qu’Internet est trop important et trop précieux pour être menacé de cette façon, et vous implorons de mettre ces projets de loi de côté.
  • 0

Spoiler

Knowledge belongs to everyone, in those days we must share it.

Image IPB


#39
Shiroyasha

      Hunter Of Bad Animes

  • messages 783
  • Inscrit(e) : 14 novembre 2011

  • Humeur du actuel : Endormi

Réputation : 93 (Se fait un nom)
Au moins ça a le mérite d'être clair !
  • 0

#40
Loveleuste

  • messages 531
  • Inscrit(e) : 14 février 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 168 (Étoile montante)
donc soyez rassuré, les lois américaines ont été suspendu et même reportées ! C'est bon signe !

Mon lien
  • 0

Time waits for no one

Libre à vous de vous exprimer dans les limites de la Charte signée.Je vous invite à la relire : Le réglement du forum

Les oeuvres licenciées ne seront pas ré-uploadés. Pas de demande de Ré-up, nous faisons notre possible


 

 


#41
crowreaper

      faucheur des enfers

  • messages 276
  • Inscrit(e) : 02 janvier 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 38 (Neutre)
reporté mais pas enterré du fait il peuvent faire surface dans un future prochaine :beurk:
  • 0
Image IPBImage IPB

si vous voulez savoir ce que pense un fou alors devenez comme lui


#42
Ryu3192

  • messages 62
  • Inscrit(e) : 17 octobre 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 3 (Neutre)
merci pour cet article très clair x)
  • 0

Ce qui est dur se brise, tandis que ce qui est rigide finit par rompre...






0 utilisateur(s) dans ce forum

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Community Forum Software by IP.Board
Licence accordée à : AnimeServ.NET
Design & Code by Bad.Y o/
© 2013 AnimeServ