Aller au contenu


Fate/Stay Night


2 réponses à ce sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
Fate/Stay Night
Fate/Stay Night
- フェイト/ステイナイト
- Fate Project
2006
Action - Drame - Fantastique & Mythe  
24 EPS 25 mins  (Terminé)
Crée par      NASU KINOKO - TAKEUCHI TAKASHI - TYPE-MOON
Réalisé par  Studio DEEN
Licencié par Kazé
         
  • test
Tiré d'un eroge visual novel de Type‑Moon à l'instar de Tsukihime, Fate/stay night nous conte l'histoire de Shirô Emiya, un jeune homme capable d'analyser la structure des objets grâce à la magie. Enfant, Shirô fut témoin du dénouement tragique d'une guerre occulte opposant sept magiciens et leurs serviteurs et qui détruisit son quartier. Recueilli par un magicien, désormais décédé, Shirô est devenu un jeune homme solitaire doté de pouvoirs limités, capable de réparer les objets d'instinct et de lancer quelques sorts. Au cours d'une nuit tragique où il se retrouve à nouveau confronté à la guerre pour le saint Graal, Shirô invoque Saber, l'ultime serviteur, et devra affronter les six autres magiciens malgré ses limites.

-Lyn Annouilh-
Source : Animeka
 
J'aime (8)
J'aime pas (0)
Remercier (5)
 
Favoris
A voir
vu
Abandonner
Recommander
Uploadeurs


  • 0

kojiro
(x7) -

#2
Karasa

      Dénicheur d'hors-la-loi

  • messages 2 118
  • Inscrit(e) : 30 décembre 2009

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 414 (Adulé !)
Dans le but de visionner Fate Unlimited Works (le film), il était nécessaire de revoir la série d'origine afin de ne pas être déboussolé pendant le film.
J'aurais pu choisir la TV Reproduction mais les coupes scénaristiques, en général, sont assez moyennes (après je peux me tromper).

Au final, j'ai fini de regarder pour une deuxième fois Fate Stay Night ! Comme d'hab, je vais donner mes impressions...

Mon premier visionnage remonte à 5 ans et je me souviens que j'avais adoré la série !
Maintenant, j'arrive à discerner quelques éléments qui , à l'époque, m'avaient échappés.

Je ne vais rien vous apprendre mais je le signale quand même, Fate Stay Night est à la base un eroge : c'est-à-dire un jeu pornographique ! Malgré cela, j'ai été ravi de remarquer qu'il n'y avait aucune scène érotique dans l'anime (enfin si, mais ne dure que 40s, de plus elle n'est pas explicite).
J'ai adoré le fait qu'il y ait un couple Maitre-Servant qui s'entrechoquent afin de récupérer le mystique Saint Graal, et ce tous les 10 ans ! La base ne vole pas haut mais c'est la relation Saber-Emiya qui est intéressante ainsi que la position d'Emiya de ne pas vouloir participer aussi aux combats.

Par contre, on notera que l'anime prend du temps à installer les vrais combats (celles qui provoquent la mort d'un Servant), en effet, il faut attendre la moitié de l'anime ! Pendant tout ce temps, Emiya n'arrête pas de se plaindre sur la raison de prendre part à la guerre du Saint-Graal, ce qui peut être insupportable puisque quelque part, il se contredit : il a envie de remporter le Saint Graal mais pour cela, il ne veut pas se battre !

Coté technique, faut avouer que ça ne bouge pas beaucoup (en même temps, l'anime date un peu), mais le design de chacun des Servants -qui soit dit passant, ont un nom faisant référence à l'Histoire : plutôt chouette comme idée- est plutôt bien réussie. Par contre nous balancer tous les deux épisodes, la scène d'Emiya jeune s'effondrant en pleine nuit, c'est lourd !!

La bande-son quand à elle, déçoit un peu car on entend le même thème mais en plusieurs tons. Sinon le premier opening est bien réalisé, enfin pour moi.

Le scénario en lui-même passe bien, divers révélations sont à prévoir, et l'ambiance est plus fouillis que l'on ne le croit.

Le dernier point concerne Archer, j'ai trouvé vraiment dommage de laisser le spectateur ignorer son identité, même son nom réel. Il reste le personnage le plus énigmatique de l'anime (c'est le seul Servant à posséder plusieurs Noble Phantasm excepté Gilgamesh, il est aussi le seul Heros inconnu des autres etc).

Tout ça pour dire que j'ai passé un bon moment à re-regarer cette série, malgré quelques longueurs et répétitions.

Modifié par Karasa, 08 décembre 2011 - 13:58.

  • 1

Image IPB


#3
yuki-no-ouja

      *・゜✿ たまこまーけっと ✿*・゜

  • messages 313
  • Inscrit(e) : 11 novembre 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 92 (Se fait un nom)
Après qu'on m'en ait fait l'éloge, et qu'on m'ait dit que Fate/Zero était une merde comparé à sa séquelle, je l'ai regardé.

Histoire :

Concept original, j'avais déjà adoré dans Fate/Zero. Le reste par contre est d'un fade...
On commence avec un héros tout ce qu'il y a de plus banal, qui se retrouve embarqué malgré lui dans une guerre, la guerre du Saint-Graal ! Il lie alors un pacte avec Saber, alias le Roi Arthur, étant devenue entre temps une femme.
Le héros va alors devoir se battre contre 6 autres Masters et leurs Servants.
Les débuts ont été difficile, ressemblant plus à un Tranche-de-Vie avec de l'action plus qu'à autre chose, et cela ne s'arrange pas au file des épisodes. Rajoutez à ça une romance entre deux personnages sans charisme, nous avons là une histoire bien pâle.

On aurait pu croire que le massacre s'arrêterait là, mais non ! En plus de transformer cette course au Graal en course au 'Je veux que ma coupine reste à jamais avec moi !', ils commencent à éliminer les uns à la suite des autres les personnages les plus charismatique de l'animes !
Rider d'abord. Sans parler du fait que son origine vient de Méduse la gorgone qui est déjà très classe, elle a en plus un Noble Phantasm des plus beaux ! (très joli clin d'œil au passage, pour ceux qui n'aurait pas compris dans la mythologie Pégase né du sang de la gorgone)
Spoiler


Archer ensuite. Un personnage très mystérieux, qui avait l'air bien puissant, mais qui au final s'avère inutile, faible et qui connait trois fins des plus nulle.
Spoiler


Seul notre prochain ami connaîtras pour moi une fin digne de ce nom, j'ai nommé Caster !
Battant à mainte reprise Shiro et sa clique, et se faisant passée pour une pure sorcière sans cœur, Caster est en fait bien plus que ça, et a un lourd passé qui fait qu'on s’attache à elle et qu'on comprend pourquoi elle devenu si méchante.
Petit flashback qu'on nous a servi lors de sa mort, qui m'a presque fait verser une larme.
Très bonne fin, émouvante, et surprenante !
Spoiler


Ensuite, l'histoire devient de plus en plus naze.
Spoiler

La fin m'a cependant ému, et redonne du cachet à cette série plutôt fade.

5/10

Personnages :

Une seule chose : pas assez développés. Comme dit plus haut, on approfondi pas assez le passé des personnages : à peine connu, qu'ils s'en aillent déjà.

2/10

Musiques :

Je fais pas trop attention aux OST, je noterais tout de même que seul l'Opening 2 est potable.

Graphisme :

Horrible, on voit que c'est un anime -2009. J'aime pas du tout. =x

Voilà, en bref :

A regarder car utile à la compréhension de /Zero, et surtout savoir ce que deviennent les personnages, mais très décevant sur tous les points.

4/10

Modifié par Karasa, 20 août 2012 - 21:38.
Attention au spoil.

  • 0

Image IPB






0 utilisateur(s) dans ce forum

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Community Forum Software by IP.Board
Licence accordée à : AnimeServ.NET
Design & Code by Bad.Y o/
© 2013 AnimeServ