Aller au contenu


- - - - -

Terra E


2 réponses à ce sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
Terra E...
Terra E...
- Chikyuu he…, Toward the Terra
- 地球へ…
2007
Espace & Sci-Fiction  
24 EPS 25 mins  (Terminé)
Crée par      TAKEMIYA KEIKO
Réalisé par  Aniplex [Sony Music Ent. Visual Works] - MBS - SKY Perfect Well
Non Licencié        
         
  • test
À force de vouloir développer l'industrie au détriment de la nature, l'humanité a finalement réussi à rendre la Terre inhabitable. Les rares survivants créèrent alors un nouveau gouvernement du nom de Superior Domination et quittèrent leur planète natale. Pour éviter les erreurs du passé un nouveau système strict appelé "Contrôle Universel" a été mis en place. En effet, pour atteindre la société parfaite, les naissances sont régulées et chaque enfant le jour de ses 14 ans est soumis à un test de maturité. Si l'examen est réussi l'enfant devient adulte et est livré à lui-même.





Vivant dans l'un de ces nouveaux mondes, Jomy est un adolescent assez turbulent et faisant systématiquement le même rêve. Il y voit toujours une jeune voyante parlait à un homme à propos du futur du peuple de . Le jour de son contrôle de maturité, il se rend compte que la première phase de ce dernier consiste à effacer la totalité de sa mémoire. Alors que le processus d'effacement est en cours, l'homme de ses rêves apparaît et l'aide à s'échapper. Il apprend à Jomy qu'il fait partie tout comme lui du peuple de et que celui-ci est un peuple issu de l'humanité mais qui, contrairement aux humains, possède des pouvoirs psychiques. Ne rentrant pas dans les plans du "Contrôle Universel", les autorités tentent de les éliminer. Considéré comme étant « l’élu » par le peuple de , Jomy devra lutter contre le gouvernement et verra que derrière ce système qui tente d'atteindre une utopie, se cache finalement une vérité bien sombre où les sentiments n'ont pas leur place...





-Syaoran-
Source : Animeka
 
J'aime (0)
J'aime pas (0)
Remercier (0)
 
Favoris
A voir
vu
Abandonner
Recommander
Uploadeurs


  • 0

Eax
(x13) -

#2
cabusar

  • messages 50
  • Inscrit(e) : 22 juin 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 14 (Neutre)
Au début les dessins concernant les personnages principaux sont relativement atypiques, plus proche d'un yahoi selon moi, mais on oublie bien vite tant l'histoire est captivante. Et il n'est pas peu dire que l'histoire centrale qui repose sur l'opposition de deux utopies est propice à nous faire voyager loin, très loin aux frontières des avenirs qu'on ne souhaite pas à l'humanité. :)

Bref, je recommande de laisser passer le démarrage un petit peu long d’après moi, mais essentiel pour la bonne compréhension de la suite et de se laisser embarquer dans une histoire intéressante. ;)

Merci à l'uploader.
  • 1
Image IPB

#3
Cyrano

  • messages 169
  • Inscrit(e) : 12 janvier 2013

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 29 (Neutre)
Je viens de terminer cette série que je commençais au départ par pure curiosité. 
Intrigué et intéressé par le contexte politique, une société déshumanisée contrôlée d'ailleurs par un ordinateur et des êtres proches des newtypes de Gundam. 
 
J'ai trouvé les premiers épisodes sympas avec cela dit parfois quelques moments de somnolence, jusqu'à l'épisode 8 je dirais, quand bien même tout cela est nécessaire et il ne faut absolument pas enlever ces épisodes. 
 
Du reste. 
 
Cette série. 
Est. 
Une. 
Pure. 
Tuerie. 
 
 
C'est typiquement de ce genre d'anime dont je parle quand j'utilise le qualificatif "intéressant". Cet anime a du fond, un fond énorme, un fond extrêmement bien écrit, un message clair pertinent, réfléchi, vraiment incroyablement pertinent sur l'humanité à dévoiler. Il est clair, il commence à l'épisode 1, il finit à l'épisode 24 dans un torrent d'epicness le plus total. Tout le fameux concept des newtypes de gundam - ici appelés Mu - c'est à dire des êtres humains qui au contact de l'espace ont développé des pouvoirs psychiques, une sensibilité, une empathie accrue est utilisée au mieux. Tout ce qu'il y avait de bon à tirer de ce concept a été pris par l'anime. 
 
Les personnages disposent d'une évolution psychologique, d'une crédibilité, d'un développement, d'une sensibilité qui ferait rougir les mastodontes du genre. C'est un anime vraiment émotionnel, je dirais même que contrairement à un legend of the galactic heroes qui est purement rationnel, cet anime-ci est purement émotionnel, purement empathique. TOUS les personnages, je dis bien TOUS ont leur moment de gloire, leur moment émouvant. Quand je repense au personnage de Sam que je trouvais peu intéressant au début, les pincements de coeur que j'ai eu après... Je vous conseille de n'oublier vraiment aucun protagoniste, même les plus secondaires, ce show est tellement bien écrit qu'ils auront tous leur importance à un moment où à un autre. 
 
Bien sur les meilleurs restent les personnages principaux. Le héros exaspérant dans l'épisode 1 a priori, devient un superbe protagoniste, un vrai leader qu'on prend plaisir à suivre. Et l'antagoniste Keith Anyan a une personnalité si complexe, si fouillée que c'est un vrai défi intellectuel de justifier chacune de ses actions au cours des épisodes. Et pourtant tout se tient, ce personnage est juste parfait, parfait dans sa complexité et son humanité. J'ai retrouvé en suivant cet anime plein de bonnes sensations que j'avais par exemple eues devant le film Macross, peut-être même Albator quand j'étais plus jeune. J'aimerais voir ce genre de choses plus souvent. 
 
Les musiques sont épiques et religieuses, collent au situation. L'animation et le design, il n'y a rien à en dire, à aucun moment je n'ai pu être dérangé par le moindre aspect visuel. De toutes façons quand bien même il y aurait des défauts techniques, on est tellement pris dans l'histoire qu'il est impossible de s'y arrêter. 
 
L'anime est ultra rythmé dès l'arrivée sur Nazca, il se passe un nombre incroyable de choses à chaque épisode. On se sent rassasié et en même temps c'est impossible de ne pas lancer la suite. J'ai visionné les 12 derniers épisodes aujourd'hui, autant dire qu'après la fin d'une epicness absolue, j'étais complètement vidé. Mais quel pied putain. Quel sensation de plaisir, cette sensation qu'on RETIRE quelque chose de ce qu'on regarde, un vrai divertissement et un vrai intérêt en même temps. Ce qu'il faudrait idéalement à tous les anime. 
 
Notez pour finir et c'est amusant que l'auteur est fan de références à la mythologie Grecque, certaines sont bien dissimulées et c'est amusant de les dénicher. 
 
Si LoGH reste probablement mon space-opera préféré, du au développement sur 110 épisodes, cette série est incontestablement le meilleur space-opera de format "court" (24 épisodes), un vrai caviar, un des meilleurs que j'ai dégusté jusqu'à présent. 
 
N'attendez plus ! ^^

  • 0






Sujets similaires Collapse

  Sujet Forum Commencé par Statistiques Infos sur le dernier message

0 utilisateur(s) dans ce forum

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Community Forum Software by IP.Board
Licence accordée à : AnimeServ.NET
Design & Code by Bad.Y o/
© 2013 AnimeServ