Aller au contenu


Critique de Far cry 2


4 réponses à ce sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

#1
C.S.Roy

      Mitochondriaque tri-polaire

  • messages 3 107
  • Inscrit(e) : 01 septembre 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 193 (Étoile montante)

Image IPB
developpeur
Ubisoft Montréal
Date de sortie
23 octobre 2008
Genre
FPS



L'on pourrait en substance résumer ce jeux en cela

Alors autant commencer par les qualités (ce sera vite fait).
l'univers est beau et vaste, très vaste... trop même par rapport à l'animation mais bon c'est une autre histoire, on se sent vraiment en Afrique (du moins on l'imagine), là dessus rien à dire chez Ubi ils sont doués mais bon, un beau et vaste univers ça ne suffit pas pour faire un jeu, surtout quand on nous pond une histoire dont on en a légèrement rien à carrer.

-
L'histoire, vous êtres un quidam quelconque dont vous avez pu choisir la personnalité (ce qui au final ne sert pas à grand chose), qui êtes arrivé par là pour choper un dénommé le Chacal (par qui ça... j'ai supposé que c'était par les chefs de factions mais bon l'histoire étant tellement intéressante que j'ai pas cherché plus loin) mais pas de bol vous chopez la malaria, vous évanouissez comme une merde, vous faites retrouver par le Chacal sans savoir comment il a fait (à part je sais tout et blablabla et Muad'Dib c'est mon pote tu comprends suis omniscient et c'est dans le script fait pas chier) pour vous sortir une philo de comptoir à la con et repartir parce que comme par hasard la zone neutre dans laquelle vous vous trouvez deviens un théâtre d'affrontement, pendant que vous sortez l'on vous apprend les commandes, vous croiser vos premiers PNJ que vous dégommer avant que l'on introduise une des pires idées de ce jeux, qui va vous pourrir la vie, j'ai nommé les symptômes de la malaria, vous tombez à nouveau comme une merde avant d'être récupéré par un type qui se plaint vaguement que vous avez allumez ses hommes mais que comme vous semblez doué ils ne vous en veut pas en échange de faire un mission payé en plus (pas rancunier le gars, et pas très observateur non plus, confier une mission à un mec qui s'écroule de malaria mais bon...). De là vous devrez réparez votre première caisse (à savoir resserrer un écrou), pour allez à d'un point A à un point B en passant par un point SAPM (Saloperie D'avant Poste de Merde) pour ensuite aller à un point C si vous faites la version longue (plus tard), ensuite vous n'aurez qu'a traverser les autres SAPM pour découvrir la "ville" où se trouvait votre motel (pourquoi m'avoir trimbalé dans ce garage/boucherie alors ?) et le "Bar" qui sera un peu le point névralgique de la map vu ce qui s'y trouve (la bar forcément où vous pourrez rencontrer vos compagnons, un magasin d'armes et un entrepôt les contenant), une jeep, un bateau,...
Et le scénario s'arrête là ! car le pour le reste vous devrez allez chercher des missions, SAPM, A, SAPM , B, SAPM , C, SAPM, chercher une mission,... Bon il y aura toujours une raison pour justifier de se taper tout ces SAPM mais bon c'est toujours tellement la même chose à appréhender de la même façon avec ces même compagnons vous proposant des alternatives vous obligeant à passer par plus de SAPM que voila, les missions annexes ne sont pas mieux (piéger le même convoi qui fait des rondes dans des endroits différents, assassinez le même pelo qui se cache toujours à l'autre bout de la map,...), accessoirement votre héros se fera avoir lors d'une mission pour justifier le changement de map, plus grande, avec des SAPM plus chiant, des jeeps upgradées pour deux fois plus de frustration.
Le final vous donne un choix, mourir en héros ou laisser le Chacal s'en occuper pendant que vous apportez des diamants à la frontière... considérant qu'a la base vous deviez le buter, que vous avez chopé la malaria, que tout le monde cherche à vous faire la peau je vous laisse devinez mon choix (un mec qui rempli Votre mission tout seul what else ? nesblog maybe...).
Vraiment l'histoire ne sert que de prétexte à vous faire explorer la map de long en SAPM au travers de décor toujours plus vides (enfin sauf les jeeps).

Et encore le scénario tenant sur un ticket de métro figure encore parmi les bons côtés car après cela se gâte fortement. Et puis les FPS disposant d'un scénario basique sont trop légions que pour en reporter la faute sur un seul qui a quand même le mérite de vous laisser un "choix" pour la fin même si cela tient plus de l'anecdote qu'autre chose

L'on peut passer aux (nombreux) défauts du jeu, d'abord il y a les idées connes.

-
Dans le monde il y a deux types de jeux frustrants, ceux qui le sont car c'est voulu (MGS pour faire sortir le joueur de son état de joueur et lui permettre de résoudre une énigme) et ceux qui le sont car les développeurs soit sont une bande de trolls sauvage alors que vous n'avez plus de repousses soit une bande de gens pas très malins. Far Cry deux appartenant à la seconde catégorie.
Dans le top des idées à la con nous avons les SAPM, ce sont de petites bases avec des mercenaires qui invariablement vous en veulent et tirant à vue, ces bases sont éparpillées partout dans la map et surtout aux endroits de passages si possibles dans des zones que l'on ne peut contourner sans faire un détour de malade en risquant son véhicule sur un cailloux pouvant rentrer DANS la texture du bas de caisse pour le bloquer ou en tentant un forcing ce qui inexorablement entraîne un tir de suppressions ultra précis endommageant votre caisse qui du coup avance moins vite en sachant que dans les neufs dixièmes des cas (la fois restant étant soit un coup de bol incroyable soit que vous avez réussi à écraser les chauffeurs initiaux) une jeep au minimum vous poursuivra pour vous plomber/écraser/renverser votre caisse et vous plomber ou écraser. Si vous n'êtes pas une tête brûlée il vous faudra descendre après avoir mis votre moyen de locomotion à l’abri, car bien que certains véhiculent sont équipés de tourelles l'ennemi vise incroyablement bien dès que vous êtes dessus (ou alors vous canardez de loin pendant 5 min), s'approcher, dézinguer tous ce qui bouge, refaire son stock, attendre que l'herbe arrête de cramer pour éviter de devoir réparer votre véhicule (resserrer un écrou), et faire cela, encore, encore et encore, l'endless eight à côté c'est une sinécure. En sachant qu'an prime les ennemis repop sans arrêt dès que vous vous éloignez un peu de la SAPM (le ponpon étant quand la SAPM est à dix mètres d'un changement de zone géographique alors là ça repop directement dès que vous revenez)
L'on atteint un des premiers gros point noir du jeu, L'idée en elle même n'est pas mauvaise, on le nettoie, identifie les ressources disponibles et on repart... mais après la répétition du mécanisme entache vraiment le plaisir de jeu car à chaque passage l'on devra faire la même chose et le jeu nous faisant traversé la map de long en large à chaque fois l'on devrait se farcir la même chose (et je ne parle pas quand plus trad certains SAPM auront des abrutis à lance-roquette qui une fois sur quatre démolisse leur propre base pour peu que l'on sache diriger le tir ou de snipers qui vous allument en étant hors de vue) sans compter que les gars vous allument à vue, ils ne prennent pas le temps de savoir qui vous êtes non non osef que vous vouliez juste passer on vous déglingue à vue.

Le monde est vide, je veux bien que ce soit la guerre et tout et tout mais bon sang où sont les habitants ? l'on est pas dans un rambo tout le monde ne vit pas dans des bunkers sous terre ? Oui bon de temps en tant pour récupérer des médocs contre votre maladie vous devrez apporter des visas pour que des gens quittent le territoire mais bon je vois mal tout le pays vivre dans des pièces du fond alors, qui plus est au début l'on vous annonce que le pays est fermé et que ceux n'ayant pas pu partir sont coincés ici.
à par vos compagnons, la seule population que vous croiserez sera celle des mercenaires qui vous en veut mortellement sans raisons apparentes sauf dans les zones neutres (l'on vous laisse prendre vos missions en paix c'est déjà ça).
La faune ne vous aidant pas des masses car s’élevant au nombre incroyable de deux ou trois espèces différentes qui n'auront de meilleur idée de fuir dans la même direction que vous pour se jeter sous vos roues.
Je ne sais pas si cet vide était voulu ou non mais point de vue immersivité c'est raté, le masque de la mort rouge aurait frappé qu'il n'aura pas fait plus calme, pourquoi se casser le cul à faire un superbe univers avec des échoppes un peu partout et ne foutre aucun autochtone ?

La malaria... encore une vrai fausse bonne idée, comment on peut se dire que taper une maladie au perso qui lui donne des crises vous empêchant de jouer avant que vous n'ayez pris votre traitement puisse être marrant ? C'est chiant, et frustrant quand cet accès vous prend alors que vous gérez un nettoyage de base pour passer/réussir votre mission et que l'on vous plombe comme un abruti, surtout qu'au début cela vous prend assez souvent au point que vous attendez d'avoir une crise avant de vous lancer dans une mission pour être certains de pouvoir la mener à bien sans qu'un facteur d'incertitude très handicapant.
Par miracle ils sen sont dit que quand même c'est pas cool et ont imaginé que vous puissiez baisser votre niveau de maladie pour réduire les écarts entre deux, à ce moment là c'est un élément perturbant mais qui reste gérable car survenant rarement mais... il y a un mais, à la moitié du jeux votre malaria reprendre de plus belle réduisant à nouveau les écarts et redevenant un boulet au plaisir de jeu.
Pourquoi ne pas avoir quitte à avoir des crises assez souvent un handicap plus léger ou alors avoir des signes annonciateurs que l'on puisse au moins se planquer en attendant, sans parler du fait que lorsque vous tombez à court de médoc (ce qui arrive assez peu fort heureusement) vous aurez toujours le même type de mission pour en récupérer, à savoir rejoindre un siège de la résistance qui aident les habitants (les quoi ? où ?) où l'on vous donnera des visas et un endroit éloigné à rejoindre, vous devrez buter des gars qui se trouvaient pour on ne sait quelles raisons à cet endroit, rentrer dans un bâtiment filer les visas à des habitants ninja vu comment ils se planquent bien qui en échange nous filent des médocs .

Une dernière mauvaise idée est le level-desing lourdingue, alors les mecs étaient tellement fier d'avoir fait de jolis effets de flammes et de propagation du feu (ce que l'on ne peut nier c'est vachement bien foutu) que tout vous crie à la face telle une Navi survitaminée "hey look ! ça peut brûler les herbes ALORS FOUS Y LE FEU!".
A croire que l'équipe de développement contenait plusieurs pyromane tellement tout vous incite à foutre le feu dès que la moindre occasion se présente, au début vous recevez un lance-flamme, des coktails molotov, des bonbonnes de butane, des barils explosifs, les réserve de carburant et d'explosif, les lanternes, les gaz d'échappement des lance-roquettes, les moteurs des voitures... c'est bon on a compris on peut foutre le feu à a brousse, si à la limite cela avait un réel intérêt niveau gameplay encore mais même pas, oui on peut coincer ses ennemis dans les flammes mais vu qu'ils le font déjà très bien tout seul en tirant comme des dératés dès que vous êtes un peu caché...

-
Outre ces mauvaises idées le jeux est parsemé de défauts.
Vous allez les haïr et les redouter, votre nemesis dans ce jeu sera la jeep, elle patrouille inlassablement à votre recherche et dès qu'elle vous a en vue vous poursuivra en réussissant à aller plus vite que la limite normal du véhicule alors que l'artilleur à la tourelle vous arrosera avec une précision démoniaque malgré les rebonds du véhicule au vu du mauvais état des routes, elle apparaîtra derrière vous quand vous vous y attendrez le moins et il ne sert à rien d'observer auparavant les alentours elles sont pire que le hollandais volant, fort heureusement le conducteur un peu con vous foncera toujours dessus ce qui permet d’éliminer plus ou moins facilement les occupant du démoniaque véhicule (ayant une trajectoire rectiligne l'éviter à pied ne pause non plus aucun problème), au début elles ne sont équipés que de mitrailleuse légère mais passé un moment l'on pourra en rencontrer armées de mitrailleuses lourdes tirant des headshots a un taux insolant vous liquidant en deux coups ou de lances-grenades qui eux vous one-shot mais visant assez mal (d'ailleurs vous aurez le véhiculent le plus inutile du jeux, l'ennemi motorisé vous fonçant toujours dessus une grenade de près ça fait bobo pour vous aussi). Elle ne lâchent jamais l'affaire non plus, à moins de réussir à les coincer dans un élément de décors mais cela reste une manœuvre dangereuse étant donné que vous aussi pouvez vous coincer.
L'IA des ennemies que j'ai renommé Idiotie Artificielle pour le coup tellement leur comportement le mérite, à l'instar des jeeps ils auront cœur de se charger tout seul de réduire la distance d'engagement et ce même quand ils ont un sniper ou un lance roquette avec eux, autant ils peuvent faire preuve d'une précision incroyable (vous aurez peur de vous faire tirer dessus au shotgun de loin) autant ils adorent faire péter des trucs qui font boum (créant des incendies un peu partout qui les piégeront au final), les lances-roquettes sont de véritables fous de la gâchette qui dès qu'ils vous ont de leur viseur font feu et ce peut-importe ce qui se trouve entre eux et vous (j'en ai dja vu un tirer sur une colline, y mettre le feu, mettre le feu à l'herbe derrière lui, se faire encercler par le feu et mourir carbonisé), leur comportement d’ailleurs est assez drolatique, ils sont comme les chouettes, ils ne voient que ce qu'ils visent tellement ils sont agressifs et vous en veulent.
Bien sur ils pensent à essayer de vous encercler ou de vous déloger à coup de grenades mais ce n'est jamais guère concluant car vu leur précision de badass vous serez le plus souvent planqué à les alignez comme des pigeons ou à rusher de couverts en couverts (à cause de ces satanés tireurs sur-humains).
Pour simuler la panique, je suppose, lorsque vous tuez plusieurs d'entre-eux sans vous faire repérez (je dits pas être discret qui est impossible) ils commencent à courir dans tous les sens, tirer au hasard et parfois lancer des grenades (occasionnant à l'occasion des incendies vous pré-mâchant le boulot) alors qu'on les entends hurler de garder les positions... logique quoi.

-
La détérioration des armes qui est en soit une bonne idée mais pourquoi diable les ennemies ont des tas de ferraille qui dans leurs mains se s'enrayent jamais et qui une fois dans les votre vous font leurs quatre caprices ?

-
Vos compagnons qui si vous leur demandez viendront vous aider au moment de passer l'arme à gauche, pour moi ils ont inclut cela après avoir fait les jeeps téléportées et les snipers car à par ces cas là ou votre mort est due au hasard dans le reste des cas si vous faites gaffe mourir est relativement rare, et qui après vous avoir aidé tapent des headshot à longue porté comme des porcs, au point de vider une zones de conflits des ennemies en dix secondes, ils étaient sensés sauver nos miches par jouer aux roberta sous amphet.

Bref ce jeu de mon point de vue n'a que pour lui son univers rudement bien foutu mais vide, avec des éléments de gameplay lourds et frustrants, une énorme sensation de tourner en rond, autant le premier avait sur donner une nouvelle amorce au style sans être parfait autant le seconde tape sur le clou avec vos doigts en dessous, Si vous êtes pyromanes vous aimerez mais sinon passer votre chemin ou refaites le premier du nom.
Pour moi ce sera un 3/10 graphiquement rien à dire mais ne portant quasiment aucun intérêt pour les graphismes bhaaa reste pas grand chose et je suis gentil je n'ai pas parlé de tout...

En mot de la fin "n'oubliez pas d'attacher vos ceintures" pour comprendre regardez le générique de fin

Modifié par C.S.Roy, 23 juin 2012 - 17:17.

  • 0

Image IPB

« La Belgique n'existe pas. Je le sais, j'y habite !»




"Comme univers, mon perchoir me suffit"

Image IPB


#2
leafer

  • messages 127
  • Inscrit(e) : 18 septembre 2010

  • Humeur du actuel : Musicale

Réputation : 10 (Neutre)
hum pour la population dans la zone c'est normal vue que cette guerre dure depuis un bout de temps.( le "vide" que tu dit représente bien l'afrique ... c'est vide ya pas grand chose ( pour pas dire rien ))
pour les medocs vu que ceux qui les ont font partie de la résistance ils tentent de faire passer la frontiere au gens qui sont restés coincés dans cet enfer.
ensuite je suis pas d'accord avec le handicap des crise perso elle ne m'ont jamais vraiment handicapé ( la malaria a été instauré pour tenir le joueur en haleine vu qu'on voit pas combien de medoc il lui reste sa te fais flipper d'être a cour et de devoir speedé pour en rechoper ).
ensuite la précision des pnj ... heu ... moi je le vois pas ya 50m de jungle 50 arbres, 86 buissons, 300m² de hautes herbes et il te touche sans soucis :D
pour les armes ok celle des pnj s'enraille jamais mais comme c'est dit dans le jeu il ont des armes pourri donc bon t'es prévenu xD
pour le scénario il pourrait etre interessant mais il est mis a part ( la philo du chacal est asser compliqué a comprendre pour lui vendre des armes c'est simplement du commerce échanger quelque chose contre une autre chose ce que font les homme depuis la nuit des temps, c'est juste plus simple avec les armes ( assé paradoxale il n'aime pas vraiment les guerre ))tu la vois en choppant toute les enregistrements du journaliste.

mis a part ça c'est un des fps les plus réaliste que tu pourra trouver sur le marché.
  • 0

octavarium
quoi de plus que 24 min de pure bonheur musical ?
surfing with the alien
ou alors juste 5 minutes a couper le souffle ?


#3
King of Waveland

  • messages 421
  • Inscrit(e) : 25 juin 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 716 (Hall Of Fame !)
J'ai beaucoup aimé le premier Far Cry :yup: : scénario très intéressant, graphismes superbes, jeu vraiment réaliste. J'étais prêt à jouer au 2, mais quand j'ai vu qu'ils avaient complètement changé le scénario (plus aucun lien avec le premier :AA: ) je me suis ravisé. Ta critique a confirmer mon choix : je n'avais déjà pas envie d'y jouer et j'en ait encore moins envie...

Modifié par Ogami, 23 juin 2012 - 19:28.

  • 0

314652VisforVictory.jpg

Cte victoire !


#4
Basilisky

      L'Herbalist

  • messages 2 137
  • Inscrit(e) : 06 septembre 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 113 (Étoile montante)
Je trouve que ce Far Cry donc le 2 ^^. Ajoute de la réflexion enfin du moins plus que le premier bien que j'étais plutôt gamin qua d j'y jouer mais tuer du zombie c'est rigolo mais sa s'arrête là.
Far Cry 2 essaye de faire passer un message, bonne tentative mais peut être maladroite.
Après c'est sûr que l'Afrique c'est pas Tokyo et y rencontrer un pèlerin c'est une chose plutôt rare. La Malaria est une bonne idée perso elle permet de donner du rythme au jeux.
J'aime aussi la bon nombre d'armes disponibles
De plus ce jeu comporte un bon nombres de mission secondaire bien que pas très importante pour le scénario elle permettent toujours de rallonger la durée de vie du jeu.
  • 0

Tracked by BigBrother...
-.. . -... ..- - --- .--.

184619weedox.png

 

of98.png


#5
C.S.Roy

      Mitochondriaque tri-polaire

  • messages 3 107
  • Inscrit(e) : 01 septembre 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 193 (Étoile montante)
le jeu ne fait que de parler de la population, via la radio, les médocs, le conducteur qui est civil coincé qui annonce que pleins de gens sont encore là, la résistance, les donneurs de missions qui se plaignent que leur population fantôme ne leur obéit plus... okay pourquoi autant parler de gens qui ne sont plus là alors ?
par contre les jeeps elles, elles se reproduisent pas scissiparité et avec les avant-postes j'ai du tuer l'équivalent d'une ville du jeux
et même la nature est vide, point de vue animaux c'est mort et certains décors appellent vraiment de la vie.

et la malaria ne tient pas en haleine vu qu'avant que la boite ne soit vide on t'annonce que tu peux faire les quêtes de la résistance (et voir un peu de population)
les Pnj c'est les deux extrêmes, soit il te snipent au shotgun soit ils visent n'importe où (je suis resté cinq minutes derrière un gars qui lançait des grenades dans le vide et tirait les mouches).
Le chacal moi ça m'a tué, ai eu l'impression d'avoir droit à une leçon de philo du tueur de "c'est arrivé près de chez vous" mais en moins drôle (ou alors les gars de ubi ont lu de la philo genre Nietzsche, n'ont pas tout compris mais on trouvé cela cool), ça fait plus le type qui assume pas ses actes mais qui est gentil quand même parce que tu peux accessoirement le laisser se sacrifier.

Côté réalisme pour moi les jeux telles que Another World, Fallout NV, Stalker malgré leur univers ont plus de mécanise de réalisme (inexistance de du HUD/ gestion des dégats, faim, soif, sommeil/ saignement, faim, pas de réticule) que far cry 2 qui a maladroitement essayé de la jouer réaliste.

faire des armes c'est bien mais bon au final il y a peu de différence entre certaines, et puis le mortier quoi >< c'est juste utile pour les PNJ quand ce n'est juste pas un prétexte à foutre le feu à un truc (les armes spéciales ne servent à rien sauf l'arbalète étant la meilleur que l'on a au début du jeu et peut-être la mitrailleuse si on joue en mode sniper)

Modifié par C.S.Roy, 23 juin 2012 - 20:57.

  • 0

Image IPB

« La Belgique n'existe pas. Je le sais, j'y habite !»




"Comme univers, mon perchoir me suffit"

Image IPB






0 utilisateur(s) dans ce forum

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Community Forum Software by IP.Board
Licence accordée à : AnimeServ.NET
Design & Code by Bad.Y o/
© 2013 AnimeServ