Aller au contenu


Robotics;Notes


8 réponses à ce sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
Robotics;Notes
ロボティクス・ノーツ
2012 - 2013
Aventure - Cyber & Mecha - Espace & Sci-Fiction  
22 EPS 25 mins  (Terminé)
Crée par      5PB.
Réalisé par  Production I.G
Licencié par Wakanim
         
  • test
Cet anime adapte le roman intéractif éponyme paru en juin dernier. Il est réalisé par Nomura Kazuya, le réalisateur du film et de la seconde série Sengoku Basara, au sein du studio Production I.G (Un Drôle de Père, Ghost in the Shell). La série est diffusée au Japon dans la case noitaminA de la chaîne Fuji TV, que vous avez déjà pu découvrir avec Tsuritama, C-Control ou encore Fractale.

L'histoire prend place en juin 2019 au lycée central de Tanegashima. Akiho et Kaito sont les deux seuls membres du club dédié aux robots. Afin d’en éviter la fermeture, les deux camarades doivent remporter une compétition qui aura lieu à Tokyo. Pour espérer sauver leur club, ils vont devoir prodiguer de nombreuses réparations et ajouts au seul robot en leur possession, abandonné dans un sale état par un ancien membre.
La série fera la part belle à la science-fiction, ayant pour thèmes la robotique et la réalité augmentée. (Wakanim)

Source: Icotaku
 
J'aime (1)
J'aime pas (0)
Remercier (0)
 
Favoris
A voir
vu
Abandonner
Recommander
Uploadeurs


  • 0

(x39) -

#2
dramel87

  • messages 80
  • Inscrit(e) : 24 janvier 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 2 (Neutre)
Personnellement, je le trouve pas si mal que cela cet anime !....

Les personnages ont l'air d'avoir un background assez fouillé et celui ci se découvre au fur et à mesure....

L'histoire n'est pas trépidante ? Certes c'est un constat mais toutefois, je préfère une histoire dont les tenants et les aboutissants se dévoilent sur la durée de la série que dés le début...

Peut être que je serais déçu de la tournure des évènements et que finalement le soufflé retombera avant la fin.... mais j'ai bon espoir en la suite du scénario et les futures révélations....:taran:

  • 0

#3
needole

  • messages 6
  • Inscrit(e) : 06 décembre 2012

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 0 (Neutre)
Trop déçus de cette anime beaucoup trop mous par rapport a chaos ; head et stein ; gate qui sont de super animé.
08 ep et on n'avance pas dans l'histoire, trop long dommage car les graphismes, chara sont superbes.

Je le continue, et j’espère voir une vais avance dans l'histoire car pour le moment on patine ...
  • 0

#4
saadkenshin

      Master of Disguise

  • messages 1 666
  • Inscrit(e) : 25 décembre 2011

  • Humeur du actuel : Détendue

Réputation : 257 (Une Star !)
Il faudrait bien que je reprenne cet anime, je me suis arrêté au 2ème épisode ^^', mais ne t'inquiète pas Sargon, même si on participe pas à la discussion, on suit comme même très attentivement ton passionnant monologue :P, et puis j'attend juste de voir ce que tu vas penser de la suite de cet anime!
  • 0

#5
rikuzo

  • messages 196
  • Inscrit(e) : 29 novembre 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 20 (Neutre)
Plus je regarde cet animé, plus je me dis qu'ils auraient pas du l'adapter. Quand on regarde de plus près, l'histoire est vraiment intéressante et à l'air assez profonde, mais le problème viens du rythme. Autant dans un VN, si le rythme est lent, ça passe tout à fait, autant dans un animé, on s’emmerde. Si la série n'était pas en diffusion limitée je me serai déjà arrêté de la regarder et aurait croisé les doigts très forts pour avoir une traduction du VN.

Il faudrait que je mate Steins;Gate pour faire la comparaison avec l'anime aussi.
  • 0
Image IPB

#6
needole

  • messages 6
  • Inscrit(e) : 06 décembre 2012

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 0 (Neutre)
Steins;Gate A cote de cela c'est une merveille, on attends pas 2 ep pour être surpris par l’histoire et c'est énorme, les personnages sont EPIC!
Ici c'est lent toujours de bon graphismes et des personnages attachants, mais largement en dessous de Steins;Gate a mon avis.
Steins;Gate & Chaos;Head sont loin d’être mous.. C'est bien dommage que ce soit si lent. Limite si il se passe des choses pas la suite, il aurais du commancer a l'ep 12 on aurais pas attendus pour rien ^^

Modifié par needole, 18 janvier 2013 - 06:11.

  • 0

#7
Sargon

      Le Déjanté!

  • messages 683
  • Inscrit(e) : 05 juin 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 145 (Étoile montante)
Eh bien voilà, cette série se conclue au 22ème épisode.
Un réel plaisir, jusqu'au bout, jusqu'à la dernière image de couleurs.

Avant de débuter, je vais souligner un point.
Cet anime vie dans la branche de la science fiction, appuyé par la robotique, mais c'est aussi un thriller.
(Au fait, je viens de relire le synopsis, et je remarque qu'il est a moitié faux. ^^")

Maintenant, mon avis. *Craquement de doigts*

L'histoire originale de cet anime va nous faire vivre le quotidien du club de robotique animé par deux lycéens; uniques membres, dont l'une est passionnée par les robots, tandis que le second se montre plus passif, préférant jouer avec son Pokekon (tablette tactile aux multiples usages).

La présidente du club, Senomiya Akiho, entreprend le projet fou de continuer et de terminer l'ébauche de ses aînés: construire un robot géant, pouvant être piloté! Ce dernier aura l'apparence de la figure d'un dessin animé dont Akiho est fan; Gunvarrel!
Ce robot va par alors devenir un personnage central de l'histoire, portés par les sentiments de ses créateurs.
Projet lui tenant bien à coeur car sa grande soeur, Senomiya Misaki a participé aux débuts de la folle construction.
Et à Yashio Kaito de la supporter du mieux qu'il le pourra, les pieds sur terre.

C'est alors que nos héros apprennent que leur club va être fermé...

J'aimerais vous en dire plus, mais le scénario s'étoffe tellement au fil de l'anime, que je serais obligé de vous spoiler, chose que je ne souhaites pas, vous gâchant alors la surprise des virements des intrigues qui viendront à s'entremêler. Car oui, les différents protagonistes vont vivre leurs histoires, leurs expériences, chacun de leurs cotés avant de se retrouver afin d'avancer vers leur objectif final.
Ces pérégrinations s’envelopperont d'action, d'une légère romance, de l'humour, des rires. Mais seront aussi portés par des séparations, l'échec, le chagrin, la peur,le doute ou encore une certaine violence.
Et a nos jeunes lycéens de faire face à leurs obstacle, de les comprendre pour ainsi les surmonter, afin de grandir, un peu plus encore.

Mais l'anime veut aussi pointer du doigt des sujets, certes nombre de fois traités dans les histoires d'anticipations, qui sont la peur du tout robotique, le fait d'être ultra interconnecté a tout moment, les manipulations des masses média. Mais il rappelle aussi que derrière chaque instrument mécanique, se cache avant tout un être humain...
A certains moments, j'avais songé à une tournure de scénario plutôt radicale à la manière d'un "Terminator" ou encore d'un "I Robot", mais l'intrigue diffère finalement de ces classiques.

Si j'ai tenu a souligner le coté thriller, c'est pour appuyer le fait que le déroulement du scénario se fait de manière lente. Nous prenons le temps de découvrir les personnages, les futurs venus, les enjeux.
L'anime s'amuse à dérouter le spectateur, à le bousculer, lui faire croire a l'illusion avant de lever le voile dans la dernière ligne droite.
Le dosage dans ce genre de style est important; susciter les émotions, donner l'envie de découvrir l'épisode suivant, de part un savant mélange d'action, de rebondissements, de suspense.

Personnellement, je trouve que cette oeuvre réussi parfaitement à maîtriser le code, et a nous maintenir en haleine jusqu'à a fin.
D'autant plus quand plusieurs histoires se jouent en parallèles, car chacun des personnages possède son passé, et bien qu'il soient différents et distant au premiers abord, ils se complètent naturellement au fil du temps.

Visuellement parlant maintenant.
C'est beau, propre et très coloré. L'univers de l'anime se déroulant sur une île a proximité du Japon, les tons sont vifs, clairs la plupart du temps. La verdure, les plages et la mers se trouvent gorgées en permanence d'un soleil fort rayonnant, comme a un été brûlant.
Apparemment simples, les lieux sont fouillés, remplis de détails naturel, de petits effets donnant un vivant aux scènes. Rien n'est figé, un plaisir pour les yeux, une invitation au voyage virtuel.

Quand bien même les décors reviendront souvent; l'aéroport désaffecté, la salle de classe, ou encore une tour de communications, la répétition se ressent très peu, car le travail des angles ou les mises en situation donneront corps a ces endroits où se mouvent les jeunes adolescents.
Mais la météo sait aussi se faire sombre, puissante, violente, glaciale, comme lors d'une tempête tropicale, synonyme de danger, d’inquiétudes.

Toutefois, pour certains passages, l'univers nous transportera vers un Tokyo futuriste, en mouvement permanent, prenant à contre-pied la quiétude d'une île campagnarde.
Cette variation de lieux permet au spectateur de voyager, d'éviter l'ennui.

Le chara-desing des personnage reste dans le classique. Facilement reconnaissable de par leurs styles ou encore un accessoire particulier, ils s'avèrent attachant et arrivent à éviter les poncifs de héros d'animes.
L'animation reste fluide, même par les moments les plus mouvementés, ou quand la différence d'échelle est conséquente.

Tout ces ingrédients forment un monde cohérent et en parfait accord avec le style de la série.

Je finirais ce tour par la section musicale.
L'ambiance sonore sait tantôt être légère et discrète, mais peut tout aussi bien monter en puissance soutenant les actions et les protagonistes.
Sans être extraordinaire, elle reste agréable a l'oreille.
Rien a ajouter de particulier quant au doublage. D'excellent facture, comme à l'habitude sur ces grosses productions. Les différentes émotions sont parfaitement retranscrite, nous vivons au plus près les peronnages.

Je m'attarderais plus sur les couples des openning et endings, ayant un énorme coup de coeur pour le second ending.
Il s'agit d'une ballade, d'abord douce et calme, elle monte en puissance lors du refrain, où la voix de l'artiste explose pour le plus grand plaisir des oreilles.

Mais une écoute partagée vous permettra de vous rendre compte de la beauté auditive.
http://www.youtube.com/watch?v=wck_9XBP8zg

Le premier ending joue plus dans le style pop, quant au openings, il sont clairement orientés pop-rock, avec une préférence pour le premier, que je trouve plus soutenu vocalement.
Sinon, les singles sont vraiment plaisants à écouter, en nous offrant une ambiance sonore variée pour différents goûts.

Voilà, c'est ainsi que se termine ma critique.
Je trouve dommage, ou bien étrange, que cette série ait essuyé en ce forum nombres de commentaires négatifs, alors qu'il faut vraiment la regarder jusqu'au bout pour bien comprendre l'intégralité de l'intrigue, les relations entre tous les personnages.

Je ne recommanderais donc pas cet anime a tout le monde.
Les personnes souhaitant de la grosse bagarre de méchas n'y trouveront pas leurs compte. Pas plus que celles qui souhaite, à l'instar de "Mondaiji tachi ga Isekai Kara Kuru Soudesuyo?", une histoire rapide, toujours en mouvement.

Non. Je recommande chaudement cette série aux personnes qui aiment prendre le temps. Qui aiment découvrir au fur et à mesure les personnages, leurs sentiments, l'univers dans lequel ils évoluent.
Si vous entreprenez l'aventure, attendez vous a être délicieusement manipulé, car les scénaristes ont décidés de jouer avec vos nerfs, vos émotions et-ce, jusqu'au dénouement final.
Et si vous visionnez l'anime de bout en bout, revenez ici, je serais curieux d'y lire vos ressentis, vos impressions.

Walap'!

Modifié par Sargon, 21 mars 2013 - 22:46.

  • 1

Image IPB


#8
Dark-Kami

      Erza

  • messages 1 297
  • Inscrit(e) : 31 octobre 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 1 470 (Affranchi !)
C'est toujours délicat de passer après Sargon, surtout quand nos avis sont sensiblement les mêmes :)

Un univers school life, un club de robotique, une héroïne déjanté, un héros très discret, une intrigue lente mais élaborée, des seconds rôles originaux, une anime fraîche et distrayante... Voila ma pensée sur cette histoire qui malgré une fin un peu décevante ma laissé un bon souvenir.

Le sujet robo est bien utilisé sans être trop lourd, de la conception au développement, l'intrigue nous tiens en haleine par le bié d'une seconde, qui finira petit à petit par se greffer à la première.

Les persos sont plus ou moins attachant, de la petite fille fragile à la génie excentrique perverse en passant par l'intellectuel frustré et le prof principal sportif bebete....., enfin un mélange de stéréotype des moins communs, qui donne un coté comédie drame assez intéressant !

Niveaux dessin... C'est pas le points fort mais c'est loin d'être le points faible, même si les décors sont sensiblement les mêmes et les traits des persos assez simpliste, le tout forme une bonne harmonie !

Et enfin le seul points vraiment négatif et donc la fin, que je trouve un peu bâclé, les derniers épisodes nous donnent tellement qu'on s'attend à un truc mémorable, mais gardez bien à l'esprit que le thèmes n'est pas la guerre ni les combats de mecha !
<!-- isHtml:1 --><!-- isHtml:1 --><!-- isHtml:1 --><!-- isHtml:1 --><!-- isHtml:1 --><!-- isHtml:1 --><p class='bbc_center'><span rel='lightbox'><img src='http://www.animeserv...__sign_dk13.jpg' alt='Image IPB' class='bbc_img' /></span>

#9
beixoultes

  • messages 1 436
  • Inscrit(e) : 23 octobre 2011

  • Humeur du actuel : Fatigué

Réputation : 321 (Adulé !)
pas eu le courage de lire le pavé de Sargon, désolé si je répète des choses qui ont déjà été dites (mais vu que je ne suis pas d'accord avec lui, c'est peu probable)


l'histoire est intéressante, il y a de nombreux éléments, pas mal de mystère, MAIS... je ne sais pas si ça vient de la narration ou du chara-design, mais je me suis ennuyé pendant une bonne partie de la série.

le scénar est lent, beaucoup trop lent. il ne se passe pas grand chose pendant énormément d'épisodes... ou plutôt, il n'y a rien de nouveau
Spoiler
on prend tout les éléments (et j'ai dit qu'ils étaient nombreux) et on avance un peu sur tous à la fois, sans que l'un d'entre eux ressorte vraiment. et d'une, ça m'a donné l'impression que le scénar partait dans tout les sens, sans réel fil conducteur; et de deux, comme tout les éléments progressent en même temps, forcément, chacun avance lentement... j'ai vraiment eu l'impression de stagner (d'ailleurs, c'est surement pour ça que je me suis ennuyé).

vers la fin, ça va mieux: certains éléments disparaissent, d'autres commencent à s'emboiter, on retrouve un fil conducteur digne de ce nom...
Spoiler
le scénario était original jusque-là (un des seuls points où j'ai rien à redire), pourquoi bâcler la fin en retombant dans le standard?


du coté du chara-design: un héros presque apathique (surtout au début: il est aussi charismatique qu'une brosse à chiotte), une héroïne énergique mais trop peu présente pour que ça compense vraiment... et à part ça, le seul personnage un tant soit peu intéressant, c'est Frau dans le rôle de la scientifique-perverse-hikkikomori-bégayante.
(note: j'ai du vérifier les noms pour rédiger ma critique, ça montre bien à quel point les personnages m'ont marqués)


bref, une série si vous aimez les histoires originales, bien construites, mais très lentes. amateur d'humour, de moe, de combats ou de scénarios denses et rapides s'abstenir.

Modifié par beixoultes, 23 mars 2013 - 23:21.

  • 3

741402Bannireanangelssleeping.png
Voudrais-tu que je t'y emmène? A l'endroit de cette ville où les vœux deviennent réalité.
Veux-tu devenir une mahou shoujo? /(O ω O)\
Le pouvoir de l'imagination est ce qui change tout.

My anime list
200062bannierelpeas.png






0 utilisateur(s) dans ce forum

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Community Forum Software by IP.Board
Licence accordée à : AnimeServ.NET
Design & Code by Bad.Y o/
© 2013 AnimeServ