Aller au contenu


Anime de la semaine : Buzzer Beater


5 réponses à ce sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

#1
Arhimasura

  • messages 88
  • Inscrit(e) : 08 août 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 74 (Se fait un nom)

Bonjour à tous.

 

Nouvelle semaine = nouvelle chronique. Et aujourd'hui, c'est à un petit nouveau de s'y coller (en l'occurrence, moi). Je suis Arhimasura, 24 ans, toutes mes dents (oh put*** l'humour de m****), informaticien (c'est mon métier) et maintenant chroniqueur. Bon, fini pour la présentation, et en avant pour la chronique.

Pour cette chronique, le thème imposé était le sport. Après avoir éliminé le baseball et le football (sports qui saturent l'animation japonaise), j'ai décidé de choisir une œuvre assez atypique : Buzzer Beater.

 

animeftht.png

 

 

Buzzer Beater est un anime de treize épisodes produit par le studio TMS (D.Gray-Man et une tonne d'autres trucs) et diffusé en 2005. Une seconde saison nommée Buzzer Beater 2007, et produite par le même studio, fait office de suite. L'anime est une adaptation du manga éponyme de Takehiko Inoue (Slam Dunk, Real, Vagabond).

Comme le titre* ou l'auteur le suggère, il s'agit d'un anime sur le basketball.

*En basket, un buzzer beater, est un panier décisif marqué alors que le buzzer de fin de match (ou de période) résonne. Ce panier est valide si le ballon a quitté les mains du joueur avant que le buzzer ne sonne. On dit alors que le joueur a battu le buzzer (buzzer beater).

 

Cette critique ne prend en compte que la première saison. Je considère la deuxième, sortie deux ans plus tard, comme un autre anime méritant une critique qui lui est propre.

Synopsis

Nous sommes dans un monde où les humains cohabitent avec une race extraterrestre, les gorans. Au basketball, ils sont largement supérieurs aux humains, si bien que ceux-ci dominent les compétitions depuis bien longtemps.

Hideyoshi Tanaka (Tono pour les intimes) est un jeune défavorisé qui survit avec ses deux amis en volant et pariant sur leur victoire dans des matchs de basket de rue. Celui-ci va se faire approcher par une jeune fille (Cha-Che) puis par la coach d'une équipe de basketball pour le recruter. Tono va alors intégrer l'équipe de Mr Yoshimune. Yoshimune a un rêve, créer une équipe entièrement composée d'humains, capable de rivaliser avec les gorans, et de gagner la ligue intergalactique.

 

280664bb01.png

Une équipe composée de quatre gorans et un humain  

 

242980bb02.png

Gyuma, le champion goran

 

L'anime entre directement dans le vif du sujet en nous présentant le personnage principal en train de disputer un match de rue. Après les deux premiers épisodes, faisant office d'introduction où Tono rencontrera Cha-Che, le personnage féminin principal (et à vrai dire, l'unique ou presque), il intègre dès l'épisode 3 l'équipe montée par Yoshimune, et à partir de là, les événements s'enchaînent. C'est là la qualité principale de cet anime (sans doute inhérent au fait qu'il ne fait que treize épisodes) : il ne traîne pas en longueur. Si l'anime se permet quelques temps morts, ceux-ci sont savamment dosés et axés sur des scènes à vocation humoristique.

Si le héros est assez classique (tant au niveau du chara-design que de la personnalité) et devient très vite insupportable (type grande gueule qui la ferme jamais), mention est faite aux personnages secondaires composant l'équipe. Si l'anime n'a évidemment pas le temps de développer le passé de tous ces personnages, l'auteur a pris la peine de rendre chacun d'entre eux uniques en leur choisissant notamment un style physique bien particulier.
 

542327bb06.png354071bb05.png

À droite, le héros, encore en train de dire une connerie, et à gauche, Cha-Che, la seule fille humaine du groupe

 

 

680650bb04.png175761bb03.png

Deux joueurs qui ont trop la méga classes et Ivan, le gorille de 15 ans

 

Au niveau de l'animation, c'est assez correct, mais on reste en général dans un anime de qualité moyenne. Visuellement, le principal problème est la définition (pas de HD en 2005). Les épisodes que j'ai visionnés avaient un rendu final assez dégueulasse en plein écran. Mais cela peut évidemment aussi dépendre de l'encodage. Du point de vue sonore, c'est moyen aussi. Un opening et un ending pas vraiment mémorables sans être nuls, et une OST assez pauvre (j'ai l'impression d'entendre tout le temps le même thème de deux minutes qui revient). Les doublages sont par contre nickels (comme dans la plupart des productions japonaises...).

En conclusion, Buzzer Beater s'avère être un anime de basketball moyen mais plutôt atypique de par sa situation dans un univers non réel. Avec un scénario intéressant, de l'humour bien dosé et certains personnages attachants, on regrette que le héros soit si chiant et que l'anime n'ait pas profité d'une meilleure bande-son. Cependant, cela reste un anime agréable à regarder et un bon divertissement.

Lien vers la fiche AnimeServ : http://www.animeserv...+buzzer +beater
 


Modifié par Arhimasura, 18 février 2014 - 10:26.

  • 4

#2
Killer007

      ~OneeSan-Zuki~

  • messages 1 585
  • Inscrit(e) : 30 septembre 2011

  • Humeur du actuel : Hallucinante

Réputation : 64 (Se fait un nom)
Merci et félicitation pour ta première chronique, un anime de sport de temps en temps, ça fait pas de mal :).
Je le materais bien une fois que j'aurais le temps.
 
Juste une question : souvent, quand je regarde un anime de sport, je cherche le coté "passionné" qui donne envie de t'y mettre (cf. Ippo, après chaque épisode, quelque poings dans ma pauvre porte, ou même eyeshield 21 par exemple). L'as-tu ressenti dans le cas présent ?
 
Au plaisir de revoir une de tes prochaine chronique très vite :).

Modifié par Killer007, 17 février 2014 - 18:16.

  • 0

799556KIllersign.png

140102044150121624.png


#3
Arhimasura

  • messages 88
  • Inscrit(e) : 08 août 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 74 (Se fait un nom)

Juste une question : souvent, quand je regarde un anime de sport, je cherche le coté "passionné" qui donne envie de t'y mettre (cf. Ippo, après chaque épisode, quelque poings dans ma pauvre porte, ou même eyeshield 21 par exemple). L'as-tu ressenti dans le cas présent ?

 

Pas spécialement. Le héros ne fait pas vraiment passer sa passion pour ce sport. C'est ce qui est un peu décevant par rapport au personnage principal, on dirait plus un type qui recherche à se mettre en avant, à devenir célèbre, qu'un passionné de basket. Du coup, c'est pas vraiment cet anime qui va révéler des passions chez les gens je pense. De plus, le manga de base est un peu un délire d'Inoue qui voulait sans doute s'essayer à un manga de basket différent. C'est une manga en 2 tomes publié sur Internet donc sans doute pas son oeuvre la plus travaillée.


  • 0

#4
Misuzu

      自由になった姫 =D

  • messages 5 529
  • Inscrit(e) : 13 juillet 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 494 (Adulé !)

Pour ma part, après Kuroko no Basuke, mon coup de cœur en anime de basket c'est Basquash (basket x mécha x "science fi"). C'est un anime qui donne la patate ! :D (enfin selon moi). Alors je vous le conseille si vous êtes adepte de basketball ^-^

 

 

Je ne pense pas me laisser tenter par Buzzer Beater. Scénario plus que bateau (en tout cas au premier abord), et les graphismes me donnent pas envie de passer outre mon manque d'intérêt pour le scénario (pcq oui, ça m'arrive de regarder un anime au scénario très moyen juste pour les graphismes, et je le regrette presque systématiquement ><" )

 

 

Quoiqu'il en soit, très belle chronique pour un début ! :D


  • 0

#5
Greymantle

  • messages 172
  • Inscrit(e) : 13 janvier 2014

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 22 (Neutre)

Basquah !!! :amour:

 

Sinon, j'avoue que Buzzer Beater est l'un des rares animes que j'ai pas pu suivre jusqu'à la fin tant le scénario est... vide, ce qui est plus qu'étonnant venant de la part de l'auteur de Slam Dunk et Real. Déçu, quoi.

 

Jolie chronique pour commencer sinon, Ahrimasura. :)


Modifié par Greymantle, 18 février 2014 - 03:36.

  • 0

Image IPB

MyAnimeList


Vengeance de Nesse !!


#6
blue26

      Sore wa himitsu desu

  • messages 929
  • Inscrit(e) : 12 août 2012

  • Humeur du actuel : Équilibré

Réputation : 71 (Se fait un nom)

Bravo pour ta 1er chronique ^^

 

Sinon pour l'anime en lui même je ne me prononcerais pas, ne l'ayant jamais vu et au vu de certains commentaires je ne pense pas qu'il me plairait .


  • 0

insouciantes, au pays des merveilles rêvant devant les jours qui passent, devant les été qui meurent, emportées à jamais par le courant lentement, au fil de l'eau... La vie qu'est ce donc si ce n'est un rêve ?

Blue Anime List

Time waits for no one ...

Les rêves s'étendent à l'infini et le futur que l'on dessine aussi....Les limites c'est ce qu'indiquent les deux aiguilles de l'horloge.






0 utilisateur(s) dans ce forum

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Community Forum Software by IP.Board
Licence accordée à : AnimeServ.NET
Design & Code by Bad.Y o/
© 2013 AnimeServ