Aller au contenu


Anime de la semaine : Mahou Shoujo Lyrical Nanoha

anime magical girl lyrical nanoha

6 réponses à ce sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

#1
Arhimasura

  • messages 88
  • Inscrit(e) : 08 août 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 74 (Se fait un nom)

Cette semaine, on va parler de Magical Girl et pas de chance, c'est sur moi que ça tombe. Si je dis pas de chance, c'est parce que les seuls animes Magical Girl que j'ai suivis dans ma vie se limitent au nombre de trois : Sailor Moon, Card Captor Sakura et Mahou Shoujo Madoka Magica.

Heureusement, c'était sans compter les conseils avisés d'un connaisseur qui m'avait déjà parlé à plusieurs reprise de Mahou Shoujo Lyrical Nanoha. Et j'ai donc décidé de regarder les deux premières saisons pour vous faire cette chronique.

Lyrical Nanoha comporte trois saisons, toutes réalisées par le studio Seven Arcs :

                - ce n'est plus la même ambiance puisque les héroïnes ont vieilli, cette saison mérite donc une critique à part entière,

                - découvrant l'anime pour la chronique, je n'ai pas eu le temps de regarder cette saison.

 

On va donc parler de Mahou Shoujo Lyrical Nanoha et Mahou Shojo Lyrical Nanoha A's :

 

41_cover.png?t=1393836961

Le scénario

 

Nanoha est une petite fille de neuf ans en CE2. Après avoir passé une journée à l’école à discuter de son avenir avec ses deux meilleures amies, elle trouve un furet blessé dans la forêt. Mais ce mystérieux furet qui parle est en réalité un magicien d’un autre monde nommé Yuuno qui a dû se transformer pour échapper à l’ennemi. Alors que Yuuno se fait attaquer une seconde fois, Nanoha le sauve en se transformant en Magical Girl grâce à l’objet magique qu'il portait sur lui. Une fois sain et sauf, Yuuno explique à Nanoha la raison de sa venue : il désire récupérer vingt artefacts puissants et dangereux, les Jewel Seeds qui se sont éparpillées à travers le monde par sa faute (et évidemment ils sont tous au Japon). La quête de Nanoha démarre !

 

751369avenir.png

Nanoha ne sait pas encore que son futur métier sera d'être magicienne.

 

 

Au vu de ce synopsis, récapitulons les ingrédients que nous avons :

 

  • une petite fille :                                                                        401300heroine.png
  • un objet magique :                                                                   680259objetmagique.png
  • un petit animal mascotte :                                                        951721animalmignon.png
  • un costume de combat mignon :                                              158474costume.png
  • une incantation de transformation (en anglais si possible)

198245phrase.png

 

Nous sommes donc bien face à un Magical Girl digne de ce nom ! Mais celui-ci vaut-il la peine d'être vu ?

 

Je dois avouer qu'après avoir visionné les deux premiers épisodes, ma réponse était clairement non. Le scénario se met en place et ne semble être qu'une simple quête de collecte d'artefact (les Jewel Seeds), annonçant des épisodes du même acabit (une Seed libère son pouvoir, un monstre apparaît, Nanoha vainc le monstre et récupère l'artefact). Si je comprends que cela puisse intéresser les jeunes enfants, il faut dire que je ne fais pas vraiment partie du public visé... Mais prenant mon courage à deux mains je regardai l'épisode 3, puis le 4, et mon appréhension s'envola rapidement ! En effet, dès l'épisode 4, le scénario prend une autre tournure et décide de s'attarder non plus sur la collecte des Jewel Seeds elle-même, mais plutôt sur le conflit qui oppose Nanoha à un antagoniste ayant aussi pour mission de récupérer les joyaux. Mais la série ne se contente pas que de ça et fait intervenir un troisième personnage, complexifiant (légèrement) l'histoire, mais surtout, développant l'univers de manière assez satisfaisante. 

 

Une recette scénaristique simple et efficace, surtout dans un anime visant un public plutôt jeune, est de mettre un bon gros méchant qui veut faire le mal pour faire le mal. Mais Lyrical Nanoha tente une histoire plus subtile avec des antagonistes qui ne sont jamais foncièrement mauvais mais qui ont leurs raisons d’agir de la sorte. Le danger dans ce type de scénario qui se veut non manichéen est de sombrer dans le mièvre et le niais. Heureusement, Lyrical Nanoha ne tombe pas dans ce piège. Si la série comporte évidemment son lot de scènes où l’héroïne tente de faire ami-ami avec ses adversaires, celles-ci ne sont pas interminables, et les tentatives de conciliation se transforment quasiment toujours en bon petit combat.

 

Le seconde saison utilise la même recette que la première mais aboutit cependant à un résultat encore plus intéressant. Le passé de certains personnages secondaires est développé et quelques rebondissements inattendus sont de mise.

 

Character design et animation

 

En terme de character design, on est sur du très classique pour ce genre d'anime, rien d'original ou de mémorable. Je remarquerai quand même une implantation capillaire quelque peu étrange : la quasi totalité des personnages se trouvent apparemment dans l'impossibilité de se coiffer la partie gauche ou droite de la tête. Mieux, pour Nanoha, ce côté change d'une scène à l'autre. Ce phénomène reste à ce jour inexpliqué par l'anime.

 

 

7c518134c6c9ec65a6bcf997cf1fe4a27d1.jpg

Le surplus de cheveux peut être placé à gauche ou à droite selon l'envie.

 

Pas grand chose à dire de plus au niveau de l'animation : c'est correct pour ce genre d'anime. J'ai même trouvé les scènes de combats assez dynamiques et bien animées. Et mention au gros laser magique final de la mort de Nanoha qui dépote.

 

Son Goku peut aller se rhabiller.

 

OST

 

On reste dans la même veine : du bon sans être mémorable. Les musiques utilisées pour les combats passent bien et participent au dynamisme du tout. Un mot sur les openings : bons mais oubliables. Allez je vous les mets, ça vous donnera peut-être envie de regarder la série.

 

Opening de la première saison dans un format 16/9 dégueulasse. Je l'ai pas trouvé en 4/3.

 

Opening de la deuxième saison. Quand c'est pas étiré c'est quand même plus joli.

 

Transformation

 

Je ne peux pas parler d'un Magical Girl sans parler de la scène de transformation ! Elle constitue en général le cœur de la série. Et étant donné qu'on va la retrouver à chaque épisode, elle doit être parfaite ! Je me souviens, durant ma tendre enfance, lorsque j'attendais avec impatience que Sailor Moon se transforme... Verdict ? J'ai trouvé ça tout pourri et le thème musical est nul... Ce sera peut-être plus intéressant dans la troisième saison, quand elles auront 20 ans

Heureusement, le studio a évité de nous foutre la scène à chaque épisode pour gagner du temps et ça c'est bien !
 

On trouve décidément tout sur youtube...

 

Conclusion

 

Bien que ce type d'anime s'adresse avant tout aux plus jeunes, ce n'est pas forcément le cas de Lyrical Nanoha. La série peut être regardée par un adolescent ou un adulte amateur d'anime sans l'ennuyer. Le scénario tient la route et l'anime est bien réalisé. Le fait que la troisième saison se déroule des années plus tard avec des protagonistes adultes me laisse d'ailleurs penser que les réalisateurs ont remarqué que finalement, la série intéressait plus les otaku que les enfants...

 


  • 3

#2
blue26

      Sore wa himitsu desu

  • messages 928
  • Inscrit(e) : 12 août 2012

  • Humeur du actuel : Équilibré

Réputation : 70 (Se fait un nom)

mmmmh une série qu'on ma passer mais pas encore regarder....en me signifiant bien que la 3éme saison est la meilleur.

 

Du coup en faites j’espère que la prochaine chronique sur les magical girls sera la S3 de cette série.

 

Sinon que dire, une bonne chronique qui présente la série et donne même un peu envie de se faire une idée sur la série.

 

Le faites comme tu dis que la séquence "transformation" est écourter est une bonne chose ^^

 

PS: ah le problème capillaire ....seul les japonais on se  virus à priori XD


  • 0

insouciantes, au pays des merveilles rêvant devant les jours qui passent, devant les été qui meurent, emportées à jamais par le courant lentement, au fil de l'eau... La vie qu'est ce donc si ce n'est un rêve ?

Blue Anime List

Time waits for no one ...

Les rêves s'étendent à l'infini et le futur que l'on dessine aussi....Les limites c'est ce qu'indiquent les deux aiguilles de l'horloge.


#3
Greymantle

  • messages 172
  • Inscrit(e) : 13 janvier 2014

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 22 (Neutre)

Jolie chronique sur un anime sympathique.

 

Par contre, je considère personnellement que la meilleure saison est la seconde : la troisième est une bonne série, dans l'absolu meilleure que les deux autres, mais son atmosphère est trop éloignée de celle des 2 autres pour en faire une bonne suite et pire, on peut se demander pourquoi elle porte le nom de Nanoha vu le peu de place que celle-ci y occupe.


  • 0

Image IPB

MyAnimeList


Vengeance de Nesse !!


#4
Mutsurini

      Captain Neko

  • messages 1 507
  • Inscrit(e) : 13 juin 2012

  • Humeur du actuel : Bouquineuse

Réputation : 199 (Étoile montante)
Bonne chronique ! ^^
J'ai les 3 saisons sur mon ordi depuis un moment et j'avais déjà prévu de les voir. Grâce à toi je sais maintenant un peu plus à quoi m'attendre.
  • 0

#5
beixoultes

  • messages 1 435
  • Inscrit(e) : 23 octobre 2011

  • Humeur du actuel : Fatigué

Réputation : 320 (Adulé !)
Très bonne critique, qui correspond assez bien à ce que j'ai pensé de la série. Tout l'intérêt de cet anime viens dans la relation "meilleures ennemies" qu'entretiennent Nanoha et Fate (et puis la fin de la 1ère saison m'a agréablement surpris).

J'ai moins aimé la saison 2, où je trouve que les nouvelles relations de ce type sont moins bien foutus (d'ailleurs faudrait peut-être que je tente la saison 3).


En revanche, je me permet de reprendre un point:
 

Le fait que la troisième saison se déroule des années plus tard avec des protagonistes adultes me laisse d'ailleurs penser que les réalisateurs ont remarqué que finalement, la série intéressait plus les otaku que les enfants...

J'ai entendu dire qu'en accordant une plus belle part aux combats (tant en quantité qu'en qualité) et en faisant une scénario plus mature que la plupart des magical girl, cet anime visait dès le départ les otakus plutôt que les gamines.

Modifié par beixoultes, 18 mars 2014 - 17:45.

  • 0

741402Bannireanangelssleeping.png
Voudrais-tu que je t'y emmène? A l'endroit de cette ville où les vœux deviennent réalité.
Veux-tu devenir une mahou shoujo? /(O ω O)\
Le pouvoir de l'imagination est ce qui change tout.

My anime list
200062bannierelpeas.png


#6
saadkenshin

      Master of Disguise

  • messages 1 666
  • Inscrit(e) : 25 décembre 2011

  • Humeur du actuel : Détendue

Réputation : 257 (Une Star !)

ça fait longtemps que j'entend parler de cette série. Et comme mon 2ème voisin du dessus, je sais maintenant ce qui la distingue des autres magical girl. Et peut être, je vais y jeter un coup d’œil un de ces jours. ;)

 

En tout cas, merci pour cette chronique Arhimasura. :)


  • 0

#7
Katharn

  • messages 434
  • Inscrit(e) : 27 février 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 63 (Se fait un nom)

Zut encore une série sur laquelle j'avais laissé une petite bafouille :P

Enfin belle critique avec de jolies images et vidéos qui agrémentent le texte ;) (Ça change à coté de mon pavé qui peut se révéler indigeste).

Vu que tu n'as pas vu la dernière, je ne peux que te conseiller de le faire ;)


  • 0





0 utilisateur(s) dans ce forum

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Community Forum Software by IP.Board
Licence accordée à : AnimeServ.NET
Design & Code by Bad.Y o/
© 2013 AnimeServ