Aller au contenu


Anime de la semaine : Campione!

campione mythologie bishoujo bishojo

7 réponses à ce sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

#1
Arhimasura

  • messages 88
  • Inscrit(e) : 08 août 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 74 (Se fait un nom)

Salut tout le monde !

 

Cette semaine c’est le thème « épique & héroïque » et je vais devoir briser le serment que je me suis fait à moi-même : celui de ne parler que d’animes que j’ai vraiment adorés. Je n’ai, en effet, vraiment rien trouvé de très intéressant dans ce thème...

 

Alors, je vais vous parlez de Campione!

 

Bon, tu ne nous donnes pas vraiment envie de regarder là…

 

Attendez, ne partez paaaaaaaaaaaaaas. Je n’ai pas dit que c’était nul non plus. Il a quand même quelques qualités que je vais essayer de vous exposer.

 

473_cover.png?t=1402409929

 

 

Campione! Matsurowanu kamigami to kami koroshi no maô (titre exact) est un anime diffusé en 2012 et produit par le studio Diomeda (dont je n’avais jamais entendu parler avant et qui n’a pas fait d’anime notable que je peux citer comme exemple).

 

Eh mais attends, c’est pas « épique et héroïque », c’est « fantastique et mythe » !

 

Il est en effet référencé comme « fantastique et mythe » sur AnimeServ, mais bon, ça parle d’un mec capable de vaincre des dieux, quoi de plus proche d’un héros à la grecque ? Et puis, tuer des dieux, c’est épique. Même si l’anime ne l’est pas vraiment…

 

 

341853Campione4.png

Le héros c'est lui. Avec son gros phallus doré.

 

Résumé de l’épisode 1

 

Donc, comme je le disais, l’anime parle d’un mec, enfin un lycéen (oui, encore un lycéen), Godô Kusanagi, qui est chargé par son grand-père d’apporter une tablette de pierre à une amie de celui-ci vivant en Sardaigne. Une fois sur place, Godô rencontre Erica Blandelli, une femme chevalier membre de la confrérie de la Croix de Cuivre Noir, une organisation magique qui fait des trucs magiques. Celle-ci reconnaissant en la tablette un artefact important, elle désire s’en emparer, mais ayant entendu les explications de Godô, elle décide finalement de l’accompagner. Après avoir appris la nature de la tablette par sa propriétaire, Godô et Erica se retrouvent mêlés à un duel entre deux dieux hérétiques : Melquart et Verethragna. Afin de stopper le duel, Godô utilise la tablette pour tuer Verethragna. Il obtient alors ses pouvoirs et devient un Campione, un tueur de dieux.

 

130368campione5.png

Melquart prend bien soi de sa moustache et de sa barbe.

 

Dès le premier épisode, les choses sont mises en place : Godô devient un Campione et devra chasser les dieux hérétiques venant foutre le boxon sur la Terre. L’anime utilise la mythologie comme source d’inspiration et je fus agréablement surpris qu’on ne nous ressorte pas uniquement les « classiques » (dieux grecs, nordiques et japonais). Melqart est en effet un dieu phénicien et Verethragna un dieu perse. J’avais donc espoir de voir par la suite toute une panoplie de dieux inconnus, venant enrichir mon panthéon personnel. Malheureusement, ce ne fut pas le cas. L’anime ne continue pas sur sa bonne lancée, et nous offre même comme ennemi majeur la pire version d’Athéna qui m’ait été donnée de voir.

 

487112campione6.png

Mon Dieu, pourquoi Athéna porte-elle ce bonnet ridicule ?

 

820720campione7.png

OK, ça c'est une version d'Athéna que j'accepte.

 

Malgré ma déception sur ce point, je dois quand même avouer que la série offre une intrigue assez intéressante pour la suivre jusqu’au bout. Il est assez plaisant de suivre l’évolution du héros et de découvrir au fur et à mesure la nature de ses différents pouvoirs (car celui-ci a reçu dix pouvoirs différents correspondant aux différentes « formes » de Verethragna).

 

Si la série semble donc assez convaincante au premier abord, c’est dans sa volonté d’intégrer des scènes plus ou moins ecchi à tout va que le bât blesse. Erica, amoureuse de Godô, est une vrai chieuse qui n’arrête pas de lui coller au train et d’être le prétexte de scènes toutes plus inutiles les unes que les autres. On ajoute à ça Yuri Mariya, une miko (oui, encore une miko) amoureuse elle-aussi de Godô pour créer un triangle amoureux complètement superflu. Je voulais des combats entre dieux moi !

 

230279campione6.jpg

Voici la miko de la série...

 

625582campione8.png

... sans oublier la maid bien sûr !

 

Campione tombe dans le même piège que beaucoup de productions actuelles : la série a un univers et une histoire sympathiques mais pour attirer le spectateur mâle, on décide d’utiliser le schéma classique du héros entouré d’une ribambelle de personnages féminins qui gravitent autour de lui et dont la moitié ne sert à rien. Chacune correspondant évidemment à un gros stéréotype : celle qui aime le héros et qui le montre, celle qui l’aime mais qui est timide, celle qui l’aime mais qui reste une armoire à glace, celle qui… OK j’arrête ça. Si ce schéma convient bien à une série clairement ecchi (comme To love-ru par exemple), ça devient complètement cliché et énervant dans une série qui ne l’est pas ou qui n’est pas censé l’être. Pourquoi ne pas se concentrer sur le duo Godô/Erica et à la limite, développer une vraie histoire d’amour en second plan ? Ça a bien marché pour Sword Art Online ! Je ne comprendrai jamais les scénaristes…

 

227474campione2.jpg

Je n'ai pas bien saisi le mécanisme mais Erica transmet son savoir à Godô en l'embrassant.

Il y a plein de raisons scénaristiques d'inclure une scène de bisou mais les créateurs ont choisi celle-là.

 

Au final, Campione est un anime qu’on regarde surtout pour voir ce qu’il aurait pu être… et qu’il ne sera jamais. L’anime ne me donne en tout cas pas envie de lire le light novel, et je le conseillerais surtout à ceux qui n’ont vraiment plus rien à se mettre sous la dent. Et pour une fois, je vais décerner une note. Je mets – roulement de tambours – 10/20. Tout juste passable. Allez, la prochaine fois, je vous dénicherai une perle rare pour me faire pardonner. Pour télécharger la série, c'est ici.

 

956207campione1.jpg

Bonus.


Modifié par Arhimasura, 26 juin 2014 - 09:06.

  • 2

#2
Sangigi Fuchsia

      Survivant du vieux continent ...

  • messages 777
  • Inscrit(e) : 24 septembre 2011

  • Humeur du actuel : Artistique

Réputation : 106 (Étoile montante)

Moi qui suit amateur de mythologie, il me tenterais bien malgré tout ^^ Il y a combien d'épisodes au total ? Un douzaine ?


  • 0

Mon site personnel : http://esenjin.xyz/, « Mon langage est composé de 40 kg de cuivre, 25 kg de zinc, 15 kg de nickel, 5 kg de glace pour m'apaiser et 97 kg de méchanceté. »

Image IPB
Image IPB


#3
Misuzu

      自由になった姫 =D

  • messages 5 529
  • Inscrit(e) : 13 juillet 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 494 (Adulé !)

T'as la réponse sur la fiche de l'anime Sangigi :P (lien donné tout en bas de la page)

 

 

Encore merci pour cette chronique Arhi :)


Modifié par Misuzu, 26 juin 2014 - 13:27.

  • 0

#4
Katharn

  • messages 434
  • Inscrit(e) : 27 février 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 63 (Se fait un nom)

Pas simple de faire une critique sur un anime qui n'a pas emballé.

Assez d'accord sur ce qui a été dit.

 

...

 

 L’anime ne me donne en tout cas pas envie de lire le light novel

...

 

Un comble, car en le visionnant, arrivé à la fin, on s'attend à une S2 ou tout au moins, on sent qu'il pourrait y avoir autre chose, dans le light novel pourquoi pas. Enfin moi c'est l'impression que ça m'a laissé, un sentiment d'inachevé.


  • 0

#5
Benny

      Apôtre de la divine Holo

  • messages 2 257
  • Inscrit(e) : 27 septembre 2011

  • Humeur du actuel : Procrastinating

Réputation : 180 (Étoile montante)

D'accord avec la critique !

 

Pour avoir bossé dessus pour la Gloire d'AS (mais si !), je me rappelle être tombé à la renverse sur la magnifique explication scénaristique de la transmission d'info par les litres de salive... -_-'

Pourtant on peut pas dire que j'aime pas le style "Ecchi", mais là c'est trop pour moi : si une saison deux devait sortir, ce serait sans moi !


  • 0

7355451420909895.png

5602161420909895Copie.png


#6
Killer007

      ~OneeSan-Zuki~

  • messages 1 584
  • Inscrit(e) : 30 septembre 2011

  • Humeur du actuel : Hallucinante

Réputation : 64 (Se fait un nom)

Personnellement, je pense que le fait que vous vous attendiez à autre chose qu'à une sorte de harem/comédie romantique avec un bon gros morceau d'ecchi était une erreur en soit. Je pense que l'auteur visait justement cela, il n'avait, à mon avis, nullement l'intention d'en faire un pure anime épique et héroïque.

Moi l'anime m'a fait plus chaud que froid, je l'ai trouvé agréable, mais sans plus, et c'est sûr que j'aurais préféré un développement relationnel entre Gôdô et Erica. À la place on a une fille qui cour après un impuissant, ce qui gâche énormément le potentiel de l'anime (parce que oui, il en a).

 

Je lui mettrais un 13/20.


  • 0

799556KIllersign.png

140102044150121624.png


#7
saadkenshin

      Master of Disguise

  • messages 1 666
  • Inscrit(e) : 25 décembre 2011

  • Humeur du actuel : Détendue

Réputation : 257 (Une Star !)

Bonne critique Arhi même si je te trouve un peu dur envers cet anime. ^^ 

 

De mon côté je suis assez d'accord avec Killer. Je pense que ça dépend de nos propres attentes. Et personnellement, dès le premier épisode je savais bien que ce côté épique ne servait que de prétexte afin de nous offrir une série ecchi de type harem. Donc ça reste quand même un bon anime pour les fans du genre !!


Modifié par saadkenshin, 27 juin 2014 - 02:34.

  • 0

#8
Alchi

  • messages 32
  • Inscrit(e) : 19 décembre 2012

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 2 (Neutre)

Campione je lui donne 18/20 sans hésiter, y'a des boobs et que du fun.

 

Je trouve également que la critique ne cible pas tout les éléments... la présence de femmes attirantes est typique des animes destinés aux mâles et on aime ça. 


  • 0
___

Rosario saison 3, we want you





0 utilisateur(s) dans ce forum

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Community Forum Software by IP.Board
Licence accordée à : AnimeServ.NET
Design & Code by Bad.Y o/
© 2013 AnimeServ