Aller au contenu


Littérature japonaise : recommandations


4 réponses à ce sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

#1
Hikari

      この空は明日の証明

  • messages 1 391
  • Inscrit(e) : 20 novembre 2011

  • Humeur du actuel : Geek

Réputation : 149 (Étoile montante)

Salut à tous jeunes dévoreurs d'imprimés.

Aujourd'hui, je reviens pour vous parler de ma deuxième passion pour le Japon après l'Histoire : la Littérature. (Oui, à la longue, je vais faire de la section culture asiatique mon véritable fief.)

Seulement, je ne viens pas aujourd'hui pour vous donner un cours magistral mais j'ouvre ce topic afin que chacun puisse nous faire part de ses lectures en littérature japonaise, ses impressions, ce qui lui a plu et ainsi donner envie aux autres de s'engager dans la lecture du roman, du recueil de poésies ou pourquoi pas de la pièce de théâtre en question. (Bien qu'aborder à la lecture le théâtre japonais soit très lourd et difficile.) Enfin, le principe d'une recommandation en somme.

 

La littérature japonaise a derrière elle plus de 1000 ans d'Histoire et a su proposer au cours du temps de nombreuses formes de contes, poésies, romans et pièces de théâtre sous différentes formes (allant du théâtre dansé Nô au Kabuki et à son jeu d'acteur exubérant en passant par le Ningyô Jôruri, théâtre de marionnettes.).

Mince j'avais dit que je ne ferais pas de cours magistral ! Pardonnez-moi, déformation professionnelle.

 

Bref, j'ouvre la marche de ce topic à recommandations pour les amateurs de littérature du soleil levant avec le roman qui est pour moi le meilleur de tous, parmi tous ceux que j'ai pu lire, littérature de toutes nationalités confondues.

 

Il s'agit de la trilogie 1Q84 écrite par Murakami Haruki, disponible en France aux éditions 10/18.

 

1q84_completweb2.jpg

 

Dans ce roman, Murakami reprend un principe qui lui est très cher : la narration alternée. En effet dans les deux premiers tomes, la narration s'alterne de façon à laisser voix aux chapitres impairs à Aomamé, une mystérieuse jeune femme dont je ne peux malheureusement pas vous dire grand chose sans risquer de vous spoiler l'intrigue; et à laisser voix aux chapitres paris à Kawana Tengo, un jeune professeur de mathématiques ayant pour ambition de devenir auteur et qui se verra entrainé dans la réécriture d'un roman intitulé "La chrysalide de l'air" écrit par une mystérieuse jeune fille du nom de Fukaeri. Dans le troisième tome viendra s'ajouter la voix du personnage d'Ushikawa, qui permettra de suivre avec un léger décalage temporel les actions des deux autres personnages. 

 

Le premier point interessant de ce roman, qui est une fois de plus très Murakamien est le fait que les personnages, après une action, vont se retrouver empêtrés dans une situation dont ils auront de moins en moins le contrôle, ce qui laisse planer un suspense certain au cours de la lecture. 

 

Autre chose, vous vous doutez bien entendu que cette narration alternée n'est pas là dans le but de suivre deux histoires en parallèle de manière totalement gratuite. Ainsi, le destin d'Aomamé et celui de Tengo seront amenés au fil des chapitres à se rapprocher. Et c'est là l’intérêt majeur de ce roman, tout le déroulement des évènements gravite autour de ce rapprochement de destins.

 

Enfin, le point qui vous fera dévorer ce livre à en oublier tout ce qui se trouve autour est qu'il est construit comme ce que j'appelle un "roman puzzle". Le récit démarre de façon très obscure et on passe les premiers chapitres dans l'incompréhension la plus totale. Toutefois, au fil des pages, la brume se dissipe au fur et à mesure des révélations qui seront toutes une véritable claque pour le lecteur. Pour parfaire la chose, le déroulement du récit est tout à fait imprévisible et plein de surprises. Murakami parvient à déjouer de manière magistrale l'horizon d'attente du lecteur et ce dernier, désarçonné, n'en prend que plus de plaisir à découvrir ce que lui réserve les pages. 

 

Seul point noir du roman, il subsiste à la fin du récit une unique zone d'ombre mais qui est toutefois sur une partie mineure du récit et n'entache ni la qualité, ni la compréhension de ce dernier. Certaines personnes peuvent également avoir du mal avec la narration alternée et peuvent trouver que cela casse le rythme de la lecture mais je trouve au contraire qu'elle ne fera que vous inciter à lire le chapitre pour savoir ce que réserve la suite dans le chapitre suivant du personnage. À aucun moment toutefois, vous n'aurez l'impression de subir ce chapitre intercalé car absolument chaque partie du récit est intéressante.

 

Vous l'aurez compris, 1Q84, malgré ses trois tomes entre 500 et 700 pages chacun se dévore à souhait et se relit très bien dans la mesure où l'on appréhende le récit de manière tout à fait différente une fois que l'on connait le déroulement futur de l'intrigue.

 

Enfin, courez chez votre libraire et achetez-le, je ne peux que vivement vous le conseiller.

 

 


  • 2

Image IPB

Image IPB

Hikari Anime List

「天は人の上に人を造らず。人の下に人を造らず。」  福沢諭吉


#2
Kushina

      Estomac sur pattes

  • messages 354
  • Inscrit(e) : 08 février 2012

  • Humeur du actuel : Question

Réputation : 41 (Neutre)

Oh, super idée, Hikari !!  :yup:

 

Pour l'instant, je n'ai lu que le premier tome de 1Q84, mais j'ai hâte de lire la suite ! C'est tellement bien écrit/traduit et l'histoire est tellement bien ficelée. Ça en vaut vraiment la peine. Et comme tu l'as dit, les livres sont plus ou moins épais, mais ils se lisent très bien (enfin, je me base surtout sur le premier  :P).

 

Je me demandais si quelqu'un avait lu Le maître de thé de Yasushi Inoue (je refuse de mettre l'accent ! xD) ? Une personne m'en a dit du bien, mais j'aimerais avoir d'autres avis. ^^


  • 0

mal


#3
Hikari

      この空は明日の証明

  • messages 1 391
  • Inscrit(e) : 20 novembre 2011

  • Humeur du actuel : Geek

Réputation : 149 (Étoile montante)

Je l'ai lu, Inoue Yasushi (Il n'y a pas d'accent car ça ne se prononce pas inôe mais bien I-no-ue) étant mon auteur favori.

 

Il est excellent mais vraiment très spécial.

 

En fait, il se présente comme un journal intime tenu par le disciple de Sen no Rikyû, maître de thé ayant été au service d'Oda Nobunaga, puis de Toyotomi Hideyoshi, lequel le forcera au suicide rituel pour des raisons qu'on ignore. (Quand je dis on, même les historiens du Japon l'ignorent en fait, il y a quelques théories mais aucune validée)

Bref, à travers son journal intime, Honkakubô (le disciple) va chercher à comprendre les raisons de la mort de son maître au cours d'entrevues avec d'autre notables de l'époque ainsi qu'au cours de rêves et autres passages plus introspectifs. C'est aussi un roman qui nous fait apprendre énormément de choses sur la cérémonie du thé et sur le contexte de l'époque Azuchi-Momoyama. (1573-1603)

 

Pour résumer, c'est un livre très spirituel. Je pense que si on aime les romans historiques, il faut l'avoir lu car il présente une lecture très intéressante et franchement, il se lit très vite. (environ 150 pages en édition de poche)


Modifié par Hikari, 30 août 2014 - 18:17.

  • 0

Image IPB

Image IPB

Hikari Anime List

「天は人の上に人を造らず。人の下に人を造らず。」  福沢諭吉


#4
Killer007

      ~OneeSan-Zuki~

  • messages 1 584
  • Inscrit(e) : 30 septembre 2011

  • Humeur du actuel : Hallucinante

Réputation : 64 (Se fait un nom)

Sa compte les romans d'auteurs non-japonais, mais dont l'histoire se déroule au japon ?

 

Sinon j'ai également lu un roman japonais récemment, également écrit par Murakami !

Il s'agit du livre Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil. Drôle de titre me direz-vous, je vous répondrais qu'il prend tout son sens quand vous le finissez ^^.

J'ai même fais un travail dessus, et je pense avoir eu la meilleur note de la classe lol.

 

Donc en gros, l'histoire nous raconte la vie de Hajime, de son plus jeune âge jusqu'à ses 40 ans, et d'un amour perdu avant même qu'il ne soit abouti.

Bref je le conseil vivement, par contre les mineurs, ça peut en choquer plus d'un ^^. Vous l'aurez compris, il y plusieurs scènes érotiques voir pornographiques, mais sont toutes essentielles pour le déroulement de l'histoire, et pour que le lecteur comprenne vraiment les sentiments des personnages =)

 

Et merci Hikari pour ta recommandation, j'essaierais de l'emprunter à la biblio dans le courant de la semaine prochaine ! Je n'ai lu qu'un livre de Murakami, mais il m'a amplement suffit pour comprendre que cet homme, c'est un dieu de la littérature ^^


Modifié par Killer007, 30 août 2014 - 21:32.

  • 0

799556KIllersign.png

140102044150121624.png


#5
Hikari

      この空は明日の証明

  • messages 1 391
  • Inscrit(e) : 20 novembre 2011

  • Humeur du actuel : Geek

Réputation : 149 (Étoile montante)

 

Bref je le conseil vivement, par contre les mineurs, ça peut en choquer plus d'un ^^. Vous l'aurez compris, il y plusieurs scènes érotiques voir pornographiques, mais sont toutes essentielles pour le déroulement de l'histoire, et pour que le lecteur comprenne vraiment les sentiments des personnages =)

 

Non mais ça c'est Murakami. Je crois qu'il est incapable d'écrire sans introduire la notion de sexe. Toutefois, en effet, elle a une réelle signification. Je pense que dans sa perception, ça symbolise le lien. C'est assez omniprésent aussi dans 1Q84 tu verras. 

 

 

Sa compte les romans d'auteurs non-japonais, mais dont l'histoire se déroule au japon ?

 

Dans la mesure ou, de ce fait, ça ne rentre pas dans le cadre de la littérature japonaise, ça me semble un peu hors-sujet.


  • 0

Image IPB

Image IPB

Hikari Anime List

「天は人の上に人を造らず。人の下に人を造らず。」  福沢諭吉






0 utilisateur(s) dans ce forum

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Community Forum Software by IP.Board
Licence accordée à : AnimeServ.NET
Design & Code by Bad.Y o/
© 2013 AnimeServ