Aller au contenu


Chronique culturelle : thème historique


23 réponses à ce sujet

#1
saadkenshin

      Master of Disguise

  • messages 1 666
  • Inscrit(e) : 25 décembre 2011

  • Humeur du actuel : Détendue

Réputation : 257 (Une Star !)

Bonsoir !

 

​À l'occasion des 5 ans d'AnimeServ, l'équipe des chroniqueurs à l'honneur de vous présenter un nouveau projet : Les chroniques culturelles.

 

Il s'agit du même principe utilisé pour les animes, mais là on va parler de la culture japonaise (Société, Arts, Musique, Religions, Mythes, Jeux-vidéo, Manga, etc.). :)

 

Et c'est vous qui allez choisir le thème qui vous intéresse pour chaque chronique. Mais pour le moment on va vous présenter ce qu'on a déjà préparer afin d’accueillir vos appréciations et vos suggestions.

 

Je vous invite alors à lire ma chronique culturelle sur l'histoire du Japon. ;)

 

crzx.png

 

 

Vous avez surement déjà entendu parler de l'époque Sengoku, l'ère Edo, ou de la restauration de Meiji.

 

Et sans doute vous connaissez l'un de ces personnages historiques : Oda Nobunaga, Toyotomi Hideyoshi, Tokugawa Ieyasu, Akechi Mitsuhide, etc.

 

Et finalement, que vous inspirent les termes suivants ?

daimyō, Bakufu, shogun, Bakumatsu, féodal, Kyōto, etc.

 

Je suis sûr que pour la plupart d'entre vous, tout cela vous semble très familier. Mais quand même vous devez avoir certaines lacunes.

 

Et si c'est le cas, je vous invite à lire la chronique historique de Saadkenshin.

 

Sommaire

 

Je vais vous parler brièvement de trois époques successives :

 

1- L’Époque Sengoku. (1477 - 1600).

2- Époque d'Edo.              (1603 - 1867).

3-  L’Ère Meiji.              (1868 - 1912).

 

 

1- Époque Sengoku

 

L’Époque Sengoku, connue aussi sous le nom de l'époque des provinces en guerre, est une période chaotique au niveau social, politique et militaire.

 

Durant cette période, le Japon était dirigé par le shogunat des Ashikaga (1336 - 1573).

 

Le shogunat ou bakufu, est un système de gouvernement militaire féodal.

Ce système de dictature militaire, a été créé par Le shogunat de Kamakura (1192 -1333), le premier des trois shogunats qu'a connus le Japon durant 700 ans.

En tête de ce système, on trouve le shogun, qui signifie Général, mais c'est devenu un titre héréditaire pour indiquer le dirigeant du Japon.

Quant à l'empereur, il n'était qu'un symbole d'autorité avec peu de pouvoir politique.

 

À l'époque des différents bakufu, le Japon n'était pas encore uni : plusieurs domaines ou provinces étaient dirigés par des seigneurs qui revendiquaient le pouvoir.

Et grâce à ce système qui consistait à renforcer le côté militaire par l’allégeance des différents daimyō (de puissants seigneurs ayant un titre de kazoku/noblesse japonaise) en échange de la terre et de la protection, les shoguns ont pu acquérir un pouvoir important qui leur a permis de régner sur ce pays pendant une longue période.

 

Autrement dit, les shoguns qui étaient les plus riches et les plus puissants seigneurs du Japon, proposaient aux différents daimyō terres et protection en échange de leur assistance en cas de guerre.

 

Mais pour notre deuxième shogunat, celui des Ashikaga, leur pouvoir fut très limité :

Les pouvoirs provinciaux demeuraient entre les mains de leurs daimyō. Et les pouvoirs militaires des shoguns dépendaient exclusivement de l'allégeance de ces derniers.

Et à cause du manque de confiance de nombreux daimyō, d'une explosion économique qui a généré une envie d'autonomie locale, et suite à la guerre d'Ōnin (une guerre qui a duré 10 ans, afin de désigner un héritier qui succédera au shogun) qui a affaibli le bakufu des Ashikaga ; la guerre ouverte entre le shogunat et les daimyō était inévitable.

Ainsi commença l'époque Sengoku à partir de 1477.

 

Par la suite il ne s'agissait plus d'une guerre menée exclusivement contre le pouvoir shogunal, les daimyō se battaient également entre eux.

On a affaire à un siècle de guerres sans repos, de trahisons, de retournements d'alliances, de renversements des daimyō par leurs vassaux, etc.

 

4m64.png 4ao2.png

 

Sur les images ci-dessus, il s'agit du daimyō Akaiki de la province du même nom, imaginée par l'auteur, où ont eu lieu les événements du film Sword of the Stranger.

Dans ce film, ils ont bien retranscrit le climat chaotique qui régnait au sein même du domaine d'un daimyō à cette époque. Et ils ont présenté ce dernier tel un seigneur ne s’intéressant qu'à sa richesse et ne portant que peu d’intérêt à ses vassaux.

 

Oda Nobunaga (1534 - 1582)

 

C'est l'un des personnages historiques dont on parle le plus dans les animes :

 

1ghn.jpggj8e.jpgdf9z.jpgnsuu.jpg

 

x8rh.jpg    b570.jpg    4bhi.jpg

 

Le point commun entre tous ces personnages est leur côté ambitieux et leur audace. Et certains d'entre eux peuvent se montrer très impitoyables, mais surtout ils possèdent un grain de folie. Et effectivement, notre Oda était bien connu pour cela.

 

Il était l'un des daimyō les plus importants de l'époque Sengoku, surtout qu'il était l'initiateur de l'unification du Japon. Et son travail a été complété par ses deux autres successeurs,  Toyotomi Hideyoshi puis Tokugawa Ieyasu.

 

Nobunaga était le fils d'un seigneur de guerre mineur qui possédait quelques terres dans la province d'Owari. Et il a passé sa vie sur les champs de bataille et a fini par conquérir le tiers du Japon.

 

La bataille d'Okehazama

 

Après avoir unifié la province d'Owari en 1559, Oda Nobunaga devint la cible d'un daimyō très puissant, Imagawa Yoshimoto, de la  province de Suruga. Et sous les ordres de ce derniers en 1560, Tokugawa Ieyasu de la province de Mikawa, rejoint l'armée de vingt-cinq mille hommes qui se dirigeaient vers la capitale impériale du Japon, Kyōto, sous prétexte d'aider le frêle shogunat des Ashikaga.

 

D'un autre côté, Oda ne pouvait rassembler qu'une armée de trois mille hommes qui devait, en plus, se diviser pour défendre les différents forts à la frontière.

 

2lqe.png

 

Refusant toutes stratégies défensives suggérées par l'un de ses généraux et ses conseillés, Nobunaga se contenta d’exécuter sa danse Atsumori préférée et de prier par la suite, avant de lancer une attaque surprise contre l'armée de Yoshimoto, tout en tuant ce dernier.

 

r4ts.png

La danse Atsumori exécutée par Nobunaga dans l'anime Nobunagun.

 

Cette bataille n'aura durée que quelques minutes avec une victoire écrasante de Nobunaga.

 

Cette victoire lui donna une notoriété dans tout le pays. Et un an plus tard, il forma une alliance avec Tokugawa Ieyasu qui fut par la suite le troisième et dernier unificateur du Japon durant cette période, et le shogun de la période d'Edo.  

 

En 1573, Oda Nobunaga mit fin au shogunat des Ashikaga, avec la destitution du quinzième et dernier shogun, en le conduisant hors de Kyōto.

 

La mort de Nobunaga

 

Trahi par son général Akechi Mitsuhide pour des raisons inconnues, et n'ayant aucune échappatoire, Oda se fait seppuku.

 

Pendant ce temps, Tokugawa Ieyasu qui était un serviteur loyal de Nobunaga, était contraint de retourner chez lui, à la province de Mikawa, tout en évitant les troupes de Mitsuhide (qui cherchaient à l’exécuter) avec l'aide de son chef ninja Hattori Hanzō.

 

Hattori Hanzō dans l'anime Oda Nobuna no Yabou :

170125.jpg

 

Quant à Toyotomi Hideyoshi, un des généraux de Nobunaga (qui devint par la suite le deuxième unificateur du Japon), il revint de sa campagne dans l'ouest et se dirigea vers Kyōto. Il absorba les restes de l'armée d'Oda en chemin. Pour finalement, défaire les troupes du traître Mitsuhide tout en exécutant ce dernier.

 

En ayant agi de manière décisive, Hideyoshi a pu reprendre le contrôle de la plupart des territoires de Nobunaga.

 

Il devint par la suite si puissant qu'il fut craint par Ieyasu. C'est en 1590 qu'il finit par unifier tout le Japon.

 

176589.jpg

Dans l'anime Oda Nobuna no Yabou, Hideyoshi est mort dans la bataille face aux Imagawa, et c'est là que le héros se voit contraint de prendre sa place, ainsi que son surnom « Saru » (singe).

 

 

2- Èpoque d'Edo

 

En 1600, deux ans après la mort de Toyotomi Hideyoshi, la bataille de Sekigahara eut lieu (surnommée  « la bataille qui décida de l'avenir du pays »).

Elle opposa les forces d'Ieyasu Tokugawa et celles de Mitsunari Ishida (l'un des principaux généraux gouverneurs de Hideyoshi), qui étaient loyales au fils et héritier de leur défunt seigneur, Hideyoshi.

 

Ieyasu en sort vainqueur. Puis, trois ans plus tard, il établit le shogunat Tokugawa dont la ville d'Edo (elle deviendra Tōkyō à partir de l'ère Meiji) est la capitale. Ainsi, commença une longue période de paix avec le troisième et dernier shogunat qu'a connu le Japon.

 

La dynastie des Tokugawa ne voulant pas commettre la même erreur que les Ashikaga, elle met en place un système de résidences alternées, le sankin-kotai.

À partir de 1635, chaque daimyō devait résider une année sur deux à Edo. De plus, les daimyō devaient laisser leur famille à la capitale en guise d'otages.

 

Autre caractéristique majeure de cette époque : la politique isolationniste japonaise, le Sakoku (« fermeture du pays »), mise en place à partir de 1641 :

- Interdiction d'entrer ou de sortir du territoire japonais sous peine de mort

- Expulsion de tous les étrangers.

Les seuls pays qui avaient le droit d'entretenir des relations commerciales avec le Japon, étaient la Corée, la Chine et la Hollande.

 

Il y eut plusieurs tentatives de rupture du Sakoku, principalement de la part des navires russes, américains et français. Mais sans résultat !

Et ce n'est qu'en 1854, que le commodore Matthew Perry, sous les ordres du président américain Millard Fillmore, va se servir de sa fameuse flotte, Kurofune, ou les « navires noirs » (il s'agit de quatre navires de guerre, connus pour la puissance dévastatrice de leurs canons), pour obliger le shogun à signer la convention de Kanagawa, afin d'ouvrir les ports au commerce avec l'étranger.

 

En plus de cette convention, le treizième shogun du shogunat Tokugawa, Iesada Tokugawa, signa d'autres traités, jugés inégaux, avec les américains et les britanniques. Ce qui mit un terme à la politique isolationniste du Japon.

L'empereur de cette époque, Kōmei, était opposé aux décisions du shogun. Ce qui renforça le mouvement Sonnō jōi (« révérer l'Empereur, expulser les barbares »).

Ce dernier est un mouvement anti-occidental, qui a pour but de renverser le bakufu des Tokugawa.

 

Cette période marqua le début du Bakumatsu : La fin du shogunat Tokugawa ou la fin de l’Époque d'Edo.

 

 

3- La restauration de Meiji

 

Cette période correspond au renversement du shogunat Tokugawa et à la restauration des pouvoirs de l'Empereur. Elle couvre la fin de l’Époque d'Edo et le début de l’Ère Meiji.

 

Cela commence avec le Bakumatsu (1853 à 1868), qui est marqué par l'ouverture du Japon à l'étranger, ce qui n'a pas plu à l'Empereur et aux Ishin Shishi.

 

Les Ishin Shishi étaient des activistes politiques, loyaux à l'Empereur et les principaux opposants du bakufu.

Ils étaient composés principalement des membres des domaines de Chōshū, Satsuma, Tosa, Hizen et Mito.

 

102395.jpg

C'est Kogoro Katsura du domaine Chōshū, et l'un des chefs des Ishin Shishi, ainsi que l'un des trois grands nobles de la restauration Meiji (ou l'un des Ishin no Sanketsu, trois héros exceptionnels de la restauration).

L'image en question est tirée de l'OAV Rurouni Kenshin: Meiji Kenkaku Romantan - Tsuiokuhen, où le héros, Himura Kenshin, était sous les ordres direct de ce personnage.

 

 

Pour arriver à leurs fins, les Ishin Shishi ont eu recourt à plusieurs révoltent et assassinats. Et suite à cela, de nouvelles forces sous l'autorité du shogun ont été déployées pour arrêter ce mouvement, dont le Shinsen gumi.

 

sek1.png

Sur l'image, on peut voir une patrouille du Shinsen gumi dans les rues de Kyōto. (Rurouni Kenshin).

 

Le Shinsen gumi était un groupe de samouraïs composé principalement de rônins. Ils étaient responsables de la sécurité de Kyōto pendant le Bakumatsu. Lors de la dégradation du conflit, le groupe fut l'un des derniers remparts du Bakufu face aux Ishin Shishi.

Ils étaient connus pour leur grande compétence en tant que guerriers, leur organisation très efficace, et leur règlement basé sur un code d'honneur strict.

Les meilleures recrues du Shinsen gumi étaient les capitaines Soji Okita, Hajime Saito et Shinpachi Nagakura.

Les quelques survivants ont, malgré tout, continué à servir le gouvernement de Meiji dans le maintien de l'ordre.

 

Soji Okita et Hajime Saito (Rurouni Kenshin) :

63356.jpg    118385.jpg

 

La fin du Bakufu

 

En 1867, l'Empereur Kōmei mourut et fut remplacé par son fils l'Empereur Meiji.

Quelques mois plus tard, la guerre civile de Boshin éclata, opposant les armées des clans de Satsuma, Chōshū, Tosa et leurs alliés en faveur de l'Empereur, aux troupes appartenant au gouvernement shogunal d'Edo.

 

Les troupes impériales en sortirent victorieuses, ce qui mit fin au Bakufu, et qui marqua le début de l’Ère Meiji.

La politique d'expulsion des étrangers fut abandonnée, pour se lancer dans une modernisation continue.

 

Cette modernisation eut pour conséquences la disparition de la féodalité et du statut prestigieux des samouraïs.

 

 

Conclusion

 

C'était un cours d'histoire assez court mais qui comportait les grandes lignes des différentes époques du Japon. Et cela va vous permettre de comprendre un peu mieux certains animes plus ou moins historiques, comme ceux que je viens de citer tout au long de la chronique.

 

Voici donc la liste des animes que j'ai utilisés :

 

- Sword of the Stranger.

- Nobunagun.

- Nobunaga the Fool.

- Hunter x Hunter.

- Sengoku Basara.

- Oda Nobuna no Yabou.

- Sengoku Collection.

- Sengoku Otome: Momoiro Paradox.

- Rurouni Kenshin: Meiji Kenkaku Romantan - Tsuiokuhen.

 

Si vous avez des questions ou si vous avez d'autres informations, alors n'hésitez pas à les partager avec nous. ;)


Modifié par saadkenshin, 13 septembre 2014 - 09:24.

  • 10

#2
Saeroshi

      C'est normal, c'est Serenity.

  • messages 829
  • Inscrit(e) : 13 juin 2014

  • Humeur du actuel : Blah

Réputation : 16 (Neutre)

Aïe ma tête U_u ce soir de dormirais moins c** x).

 

Très bonne idée, bien que j'ai du mal a comprendre vu que je n'y connais malheuresement rien a la culture japonaise (a part l'animation japonaise), mais au moins tu a réussi a me faire rentré les base de ces 3 époque j'ai pu qu'a m'approfondir =D, si chaque semaine on a un cours d'histoire japonaise cela va être sympa =P.


  • 0

signature-1_imagesia-com_zjj4.png639522131225075458189497.png


#3
Misuzu

      自由になった姫 =D

  • messages 5 529
  • Inscrit(e) : 13 juillet 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 494 (Adulé !)

Superbe chronique saad =)

 

 

Serenity, heureusement, il n'y aura pas que de l'histoire ! Sinon on aurait appelé ça "Chronique historique" :P

Affaire à suivre donc ^_^


  • 0

#4
Hikari

      この空は明日の証明

  • messages 1 391
  • Inscrit(e) : 20 novembre 2011

  • Humeur du actuel : Geek

Réputation : 149 (Étoile montante)

Oyo jeune mousse. En tant que spécialiste, je me permets d'apporter quelques corrections et éclaircissements.

 

 

1- L’Époque Sengoku. (1477 - 1600).

 

La périodification que tu donnes englobe la période Azuchi-Momoyama qui va de 1573 (la chute de Ashikaga Yoshiaki, éxilé de la capitale par Nobunaga) à 1600 (Sekigahara) ou 1603 selon les historiens. (Ieyasu devient Sei i tai shogun) À mon sens, il est plus pertinent de séparer cette période de la période Sengoku dans la mesure où contrairement à une absence totale d'autorité, on a ici des unités de pouvoir représentées par Nobunaga et Hideyoshi. D'autant plus que les périodes historiques du Japon sont marquées par les lieux de pouvoir.

 

 

 

Ce système de dictature militaire, a été créé par Le shogunat de Kamakura (1192 -1333)

 

On peut qualifier le système du bakufu de dictature à partir de la deuxième partie de l'époque Edo mais je ne pense pas que ce soit juste de la qualifier de despotique à l'époque Kamakura. Au contraire, c'était un système voulu et encouragé par les bushi et les paysans qui n'étaient pas satisfaits par le gouvernement de la cour impériale de Heian, qui menaient une vie trop oisive et une administration bien plus despotique que celle des shogun Minamoto.

 

 

 

Mais pour notre deuxième shogunat, celui des Ashikaga, leur pouvoir fut très limité :

 

Pas tant que ça en réalité. Le shogunat de Muromachi (Ashikaga) était déjà beaucoup plus stable que celui de Kamakura (Minamoto) dans la mesure où seuls les trois premiers shogun Minamoto ont eu un véritable pouvoir avant d'être rendus fantoches par la régence du clan des Hôjô.

 

 

 

Les troupes impériales en sortirent victorieuses, ce qui mit fin au Bakufu, et qui marqua le début de l’Ère Meiji.

 

En réalité, ça s'est passé en deux temps :

Il y a tout d'abord eu le 大政奉還 (taiseihôkan : restitution du pouvoir à l'empereur) le 9 novembnre 1867 qui força Tokugawa Yoshinobu, le dernier shogun à restituer le pouvoir à l'empereur sous la pression notamment du Sonno jôi. Toutefois, cette restitution n'était que symbolique et de par sa présence maintenue au gouvernement, Yoshinobu gardait le pouvoir de fait. 

Il faudra attendre le coup d'état du 3 janvier 1868 durant lequel l'alliance des fiefs de Satsuma et Chôshû vont forcer Yoshinobu au 王政復古 (ôseifukko : restauration du pouvoir impérial).

 

 

Attention également aux termes quand tu parles de l'"ère Edo". Il est plus judicieux de parler de période ou d'époque. Une ère au Japon marque un règne impérial. Il va sans dire que l'empereur de l'époque Edo n'a pas vécu 265 ans x).

 

Sinon, ça reste une excellente chronique qui explique très bien de façon très claire ces trois périodes clés de l'Histoire du Japon.

 

Bon boulot jeune padawan ! 

:onion_gifs_emoticons-09:


Modifié par Hikari, 13 septembre 2014 - 07:18.

  • 2

Image IPB

Image IPB

Hikari Anime List

「天は人の上に人を造らず。人の下に人を造らず。」  福沢諭吉


#5
saadkenshin

      Master of Disguise

  • messages 1 666
  • Inscrit(e) : 25 décembre 2011

  • Humeur du actuel : Détendue

Réputation : 257 (Une Star !)

Merci à vous. :P

 

 

Très bonne idée, bien que j'ai du mal a comprendre vu que je n'y connais malheuresement rien a la culture japonaise (a part l'animation japonaise), 

 

C'est justement dans les animes qu'on peut apprendre pas mal de choses sur la culture japonaise. ^^ Et c'est grâce à certaines séries que j'ai eu cette envie d'en savoir plus sur l'histoire du Japon. :D

 

 

Oyo jeune mousse. En tant que spécialiste, je me permets d'apporter quelques corrections et éclaircissements.

 

J'attendais bien que tu passes par là, Hikari-sensei. xD En tout cas merci pour toutes ces rectifications. 

 

 

Pas tant que ça en réalité. Le shogunat de Muromachi (Ashikaga) était déjà beaucoup plus stable que celui de Kamakura (Minamoto) dans la mesure où seuls les trois premiers shogun Minamoto ont eu un véritable pouvoir avant d'être rendus fantoches par la régence du clan des Hôjô.

 

Enfin quand je parle des Kamakura j'associe systématiquement le clan des Hôjô, vu que ces derniers qui détenaient réellement le pouvoir politique. Mais au moins grâce à eux, ce Shogunat avait bien plus d'influence que celui des Ashikaga, vu que ces derniers n'ont pas réussi à gagner la confiance de plusieurs daimyō. Et on peut même aller jusqu'à dire que ce Shogunat était bien le plus faible des trois. 


Modifié par saadkenshin, 13 septembre 2014 - 09:28.

  • 0

#6
Hikari

      この空は明日の証明

  • messages 1 391
  • Inscrit(e) : 20 novembre 2011

  • Humeur du actuel : Geek

Réputation : 149 (Étoile montante)

 

Enfin quand je parle des Kamakura j'associe systématiquement le clan des Hôjô, vu que ces derniers qui détenaient réellement le pouvoir politique. Mais au moins grâce à eux, ce Shogunat avait bien plus d'influence que celui des Ashikaga, vu que ces derniers n'ont pas réussi à gagner la confiance de plusieurs daimyō. Et on peut même aller jusqu'à dire que ce Shogunat était bien le plus faible des trois. 

 

Justement, j'ai dans l'idée qu'un shogunat pour être considéré comme influent doit être tenu d'une main de maître par le shogun en titre et non par une famille régente. 

Certes, le shogunat des Ashikaga n'a pas tenu face aux guerres d'Ônin et aux autres conflits intestins au Japon mais ce sont les invasions mongoles qui ont indirectement tué le shogunat de Kamakura aussi. Les mongols n'ont certes pas réussi leur invasion mais c'est le fait que le shogun (ou les Hôjô en l'occurence) n'aient pas rémunérés les guerriers pour leurs faits d'armes qui a fait que le bakufu est tombé. 

 

Tout dépend de la donnée sur laquelle on se base pour jauger leur "force" ou leur "faiblesse". Notamment, une chose que les Ashikaga ont réussi par rapport aux Minamoto, c'est d'avoir su promouvoir l'art de façon exceptionnelle. En particulier le shogun Ashikaga Yoshimitsu à qui on doit entre autres :

 

Spoiler

  • 0

Image IPB

Image IPB

Hikari Anime List

「天は人の上に人を造らず。人の下に人を造らず。」  福沢諭吉


#7
Killer007

      ~OneeSan-Zuki~

  • messages 1 584
  • Inscrit(e) : 30 septembre 2011

  • Humeur du actuel : Hallucinante

Réputation : 64 (Se fait un nom)

Chronique très passionante, merci de nous avoir synthétisé les trois périodes les plus importantes de l'histoire du japon, ça n'a pas du être facile ^^. En tout cas tu l'as très bien fait, j'ai d'ailleurs tout compris :). Oui bon par contre les dates... Me faut un peu plus de temps avant de les digérer x).

 

Sinon une petite question pour toi saad : quel est l'anime qui représente le mieux Nobunaga ? (sans faire attention à leur sexe xD. C'est quoi leur délire d'ailleurs de dire que Nobunaga est une femme ? U_u.)


  • 0

799556KIllersign.png

140102044150121624.png


#8
saadkenshin

      Master of Disguise

  • messages 1 666
  • Inscrit(e) : 25 décembre 2011

  • Humeur du actuel : Détendue

Réputation : 257 (Une Star !)

haha merci Killer, ça me fait vraiment trop plaisir. :D Et je suis soulagé de voir que c'est assez compréhensible. xD Donc je pense qu'il suffit d'être un peu curieux pour bien profiter de la chronique. :P 

Et j'espère que Hikari compte toujours compléter la traduction de son manuel d'Histoire du Japon pour ceux qui cherchent des informations plus détaillées. 

 

Sinon une petite question pour toi saad : quel est l'anime qui représente le mieux Nobunaga ? (sans faire attention à leur sexe xD. C'est quoi leur délire d'ailleurs de dire que Nobunaga est une femme ? U_u.)

 

lool, avoir un héros assez vieux en anime n'est pas très intéressant. xD Du coup une jolie fille à sa place fera bien l'affaire. C'est ça la logique des japonais. ^^ 

 

Sinon, très bonne question. :P Enfin, je n'ai pas vraiment vu assez d'animes se déroulant dans la période Sengoku. Mais si je devais choisir parmi les séries évoquées dans la chronique, je pense que "Sengoku Basara" pourrait être le plus fidèle aux personnages et aux événements historiques. Mais là encore je ne suis pas sûr, vu que je n'ai pas vu l'anime en question. 

Mais parmi ceux que j'ai vu, je dirai que Nobuna de Oda Nobuna no Yabou qui le représente le mieux. ^^ Enfin, je dis ça peut être parce-qu'ils ont repris plusieurs événements importants de cette époque ainsi que plusieurs personnages historique. Et malgré les nombreuses déformations, je pense que la série mérite d'être vu en connaissant bien les vrais faits historiques pour mieux la comprendre. 

 

 

Tout dépend de la donnée sur laquelle on se base pour jauger leur "force" ou leur "faiblesse".

 

Oui t'as bien raison. Enfin, je ne voulais pas parler de la situation intérieure du gouvernement, mais de son autorité sur le Japon. Bon, je n'ai pas fait des recherches approfondies sur l'époque de Kamakura, mais d'après ce que j'ai compris, on est passé de simples seigneurs de guerres à des daimyô durant la période des Ashikaga, qui contrôlaient leurs propres territoires avec leur propre armée. Et l'armée du Shogunat dépendait exclusivement de l'allégeance de ces derniers vu qu'il ne possédait pas assez de territoires sous leur contrôle direct. 


  • 0

#9
Misuzu

      自由になった姫 =D

  • messages 5 529
  • Inscrit(e) : 13 juillet 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 494 (Adulé !)

Par rapport à la personnalité (et surtout ses actes) je pense que le Oda Nobunaga de Sengoku Basara s'en rapproche plus que les autres animes (bien que je ne les aie pas tous vus). Par contre, en ce qui concerne les autres personnalités de Sengoku Basara ainsi que l'histoire, je crois qu'il y a pas mal de fiction, c'est pas super proche de la réalité si mes souvenirs sont bons (autant de l'anime que de mes cours d'histoire xDDD ).


  • 0

#10
beixoultes

  • messages 1 435
  • Inscrit(e) : 23 octobre 2011

  • Humeur du actuel : Fatigué

Réputation : 320 (Adulé !)
Actuellement, il y a Nobunaga concerto qui fait une énième biographie d'Oda Nobunaga. En-dehors des délires évidents (voyages temporels), dans quel mesure est-il proche de la réalité historique?

Sinon, merci pour cette chronique. J'avais déjà essayé de me renseigné sur le sujet, mais les articles que j'ai consulté étaient toujours trop détaillés, se qui les rendaient assez répulsifs (pas envie de passer 3h sur les détails de chaque siècle).
  • 0

741402Bannireanangelssleeping.png
Voudrais-tu que je t'y emmène? A l'endroit de cette ville où les vœux deviennent réalité.
Veux-tu devenir une mahou shoujo? /(O ω O)\
Le pouvoir de l'imagination est ce qui change tout.

My anime list
200062bannierelpeas.png


#11
saadkenshin

      Master of Disguise

  • messages 1 666
  • Inscrit(e) : 25 décembre 2011

  • Humeur du actuel : Détendue

Réputation : 257 (Une Star !)

Merci pour la réponse Misuzu. Sinon beixoultes, je n'ai malheureusement pas vu cet anime, mais j'ai cité dans la chronique les événements majeurs dans la vie de Nobunaga. Donc je pense que ça pourrait bien t'aider pour avoir une idée là-dessus. Et d'après wiki, je vois qu'au 4ème épisode il y a eu lieu La bataille d'Okehazama. Alors je me demande bien comment cela s'est passé et qui étaient les principaux acteurs. ^^ Et si j'ai bien compris, Akechi Mitsuhide n'existe pas dans l'anime et c'est le héros qui s'est fait appeler ainsi lors du 6ème épisode.


  • 0

#12
Perona

      Kitsune Lover

  • messages 1 671
  • Inscrit(e) : 29 juin 2012

  • Humeur du actuel : Démoniaque

Réputation : 314 (Adulé !)

Merci pour cette chronique Saad.

J'ai toujours voulu mieux connaitre l'histoire du japon mais j'ai jamais vraiment pris le temps de rechercher le livre qu'il fallait (oui dans ce cas je préfére un livre, le PC me tue les yeux...)


  • 0

                                              Mugen no gemu Hime                                                   

 

13100604095315919611615832.png

 

14062704455215919612348886.png

 My AnimeList                                                                                                        Mes Créa'


#13
Hikari

      この空は明日の証明

  • messages 1 391
  • Inscrit(e) : 20 novembre 2011

  • Humeur du actuel : Geek

Réputation : 149 (Étoile montante)

 

J'ai toujours voulu mieux connaitre l'histoire du japon mais j'ai jamais vraiment pris le temps de rechercher le livre qu'il fallait (oui dans ce cas je préfére un livre, le PC me tue les yeux...)

Les Japonais - Robert Calvet

Nouvelle Histoire du Japon - Pierre-François Souyri

Une Histoire, des samouraïs - Robert Calvet (qui se concentre sur l'aspect des samouraïs évidemment, contrairement aux deux autres qui sont plus généralistes)

 

Le livre de Robert Calvet est mieux à mon sens.

 

Les romans historiques peuvent être pas mal pour appréhender le contexte de l'époque mais à prendre avec un certain recul vu qu'il s'agit tout de même de fiction. Comme pour les animes d'ailleurs, c'est souvent détourné pour être romancé.

 

Un excellent roman qui reste bien instructif, c'est l’excellentissime Hideyoshi, seigneur singe de Shiba Ryôtarô


Modifié par Hikari, 14 septembre 2014 - 09:06.

  • 0

Image IPB

Image IPB

Hikari Anime List

「天は人の上に人を造らず。人の下に人を造らず。」  福沢諭吉


#14
Perona

      Kitsune Lover

  • messages 1 671
  • Inscrit(e) : 29 juin 2012

  • Humeur du actuel : Démoniaque

Réputation : 314 (Adulé !)

Merci Hikari je prends note ali_072.gif


  • 0

                                              Mugen no gemu Hime                                                   

 

13100604095315919611615832.png

 

14062704455215919612348886.png

 My AnimeList                                                                                                        Mes Créa'


#15
Hikari

      この空は明日の証明

  • messages 1 391
  • Inscrit(e) : 20 novembre 2011

  • Humeur du actuel : Geek

Réputation : 149 (Étoile montante)

Excuse moi j'ai fait une erreur, c'est Robert Calvet et non Pierre Calvet.

J'ai rectifié.


  • 0

Image IPB

Image IPB

Hikari Anime List

「天は人の上に人を造らず。人の下に人を造らず。」  福沢諭吉


#16
beixoultes

  • messages 1 435
  • Inscrit(e) : 23 octobre 2011

  • Humeur du actuel : Fatigué

Réputation : 320 (Adulé !)

Merci pour la réponse Misuzu. Sinon beixoultes, je n'ai malheureusement pas vu cet anime, mais j'ai cité dans la chronique les événements majeurs dans la vie de Nobunaga. Donc je pense que ça pourrait bien t'aider pour avoir une idée là-dessus. Et d'après wiki, je vois qu'au 4ème épisode il y a eu lieu La bataille d'Okehazama. Alors je me demande bien comment cela s'est passé et qui étaient les principaux acteurs. ^^ Et si j'ai bien compris, Akechi Mitsuhide n'existe pas dans l'anime et c'est le héros qui s'est fait appeler ainsi lors du 6ème épisode.


Justement, j'ai l'impression qu'il est assez fidèle, mais vu mes connaissances historiques c'est un peu difficile de juger. Et pour Akechi Mitsuhide, il existe vraiment (c'est un délire sur le voyage temporel, mais se sont bien deux personnes distinctes).
La seule chose qui me parait bizarre, c'est que Toyotomi Hideyoshi (ou plutôt celui qui s'appellera comme ça: il ne porte pas encore ce nom (ce qui est aussi un fait historique)) est présenté comme un fourbe voulant la mort d'Oda et cherchant une occasion de le trahir sans jamais la trouver.
  • 0

741402Bannireanangelssleeping.png
Voudrais-tu que je t'y emmène? A l'endroit de cette ville où les vœux deviennent réalité.
Veux-tu devenir une mahou shoujo? /(O ω O)\
Le pouvoir de l'imagination est ce qui change tout.

My anime list
200062bannierelpeas.png


#17
Sangigi Fuchsia

      Survivant du vieux continent ...

  • messages 777
  • Inscrit(e) : 24 septembre 2011

  • Humeur du actuel : Artistique

Réputation : 106 (Étoile montante)

Excellente critique mon petit saad', qui a le mérite de ne pas être indigeste à lire =) C'est très intéressant et nous permet de bien saisir les points clés de ces périodes. J'espère être à la hauteur pour ma chronique, tu as placé la barre assez haute =p


  • 0

Mon site personnel : http://esenjin.xyz/, « Mon langage est composé de 40 kg de cuivre, 25 kg de zinc, 15 kg de nickel, 5 kg de glace pour m'apaiser et 97 kg de méchanceté. »

Image IPB
Image IPB


#18
Hikari

      この空は明日の証明

  • messages 1 391
  • Inscrit(e) : 20 novembre 2011

  • Humeur du actuel : Geek

Réputation : 149 (Étoile montante)

 

La seule chose qui me parait bizarre, c'est que Toyotomi Hideyoshi (ou plutôt celui qui s'appellera comme ça: il ne porte pas encore ce nom (ce qui est aussi un fait historique)) est présenté comme un fourbe voulant la mort d'Oda et cherchant une occasion de le trahir sans jamais la trouver. 

 

Effectivement, Toyotomi Hideyoshi s'appelait auparavant Kinoshita Tôkichirô, nom qu'il a choisi en hommage à deux autres généraux du clan Oda.

Selon les faits historiques, on reconnait une grande loyauté à Oda Nobunaga de la part de Toyotomi Hideyoshi mais après sa mort, il jouera d'intrigues pour prendre sa place, écartant les fils Oda et allant jusqu'à en forcer un au seppuku. 

 

En fait, il faut comprendre deux choses : 

La première, c'est qu'en Histoire, il faut s'éloigner d'une vision manichéenne de base. Il n'y a pas de bons ou de mauvais comme on peut nous le vendre dans un divertissement, nous sommes ici face à des personnages présentés de façon objective et neutre. 

La seconde, c'est qu'à cette époque, il existait un mouvement qui s'appelait le 下克上 (Gekokujô : monde à l'envers). Ce mouvement nous montre qu'il était monnaie courante pour un vassal de trahir son maître afin de prendre sa place. Ceci car l'ascension sociale d'un bushi était simple fait de ses faits d'armes, purement méritocratique. Ainsi, il était facile d'accumuler assez de richesse et d'influence pour renverser son seigneur.


Modifié par Hikari, 14 septembre 2014 - 12:41.

  • 0

Image IPB

Image IPB

Hikari Anime List

「天は人の上に人を造らず。人の下に人を造らず。」  福沢諭吉


#19
SunDead

      Commentateur en herbe !

  • messages 398
  • Inscrit(e) : 31 mai 2012

  • Humeur du actuel : Innocent

Réputation : 119 (Étoile montante)

Très bonne chronique, c'est très intéressant !

Merci Saad ! :D

Je te met +1 sans hésiter !

 

 

 

 

Hikari, tu traduis un manuel d'histoire du Japon ? :arf:

J'espère que ça va aboutir ! :payup:  ^^


  • 0

160113093003110119.png

160113093127431807.png

 

« L’échec est la base du succès »

 

#20
Hikari

      この空は明日の証明

  • messages 1 391
  • Inscrit(e) : 20 novembre 2011

  • Humeur du actuel : Geek

Réputation : 149 (Étoile montante)

 

Hikari, tu traduis un manuel d'histoire du Japon ?  :arf:

J'espère que ça va aboutir !  :payup:  ^^

 

Oui j'ai terminé.

D'ailleurs à ce propos je me suis renseigné et je n'ai pas le droit de vous publier la traduction, rapport à la loi sur la protection de la propriété intellectuelle :/.


  • 0

Image IPB

Image IPB

Hikari Anime List

「天は人の上に人を造らず。人の下に人を造らず。」  福沢諭吉


#21
SunDead

      Commentateur en herbe !

  • messages 398
  • Inscrit(e) : 31 mai 2012

  • Humeur du actuel : Innocent

Réputation : 119 (Étoile montante)

Oui j'ai terminé.

D'ailleurs à ce propos je me suis renseigné et je n'ai pas le droit de vous publier la traduction, rapport à la loi sur la protection de la propriété intellectuelle :/.

 

... :mad:

*sors une hache, une lance, des pinces électrique*

*Prépare la salle de torture*

 

Un petit MP ou... ? :arf:


  • 0

160113093003110119.png

160113093127431807.png

 

« L’échec est la base du succès »

 

#22
saadkenshin

      Master of Disguise

  • messages 1 666
  • Inscrit(e) : 25 décembre 2011

  • Humeur du actuel : Détendue

Réputation : 257 (Une Star !)

Oh non !! >< J'attendais bien cette traduction. :(


  • 0

#23
SunDead

      Commentateur en herbe !

  • messages 398
  • Inscrit(e) : 31 mai 2012

  • Humeur du actuel : Innocent

Réputation : 119 (Étoile montante)

Oh non !! >< J'attendais bien cette traduction. :(

 

Saad, Hikari nous aime bien alors il va nous faire une fleur ! :D

 

N'est-ce pas Hikari ? Hein ? Hein ? HEIN ?!!! :mad:

 

LoL ! ^_^


  • 0

160113093003110119.png

160113093127431807.png

 

« L’échec est la base du succès »

 

#24
Teteo

      完璧主義者

  • messages 301
  • Inscrit(e) : 31 octobre 2011

  • Humeur du actuel : Affamé

Réputation : 16 (Neutre)

Chouette chronique ! Ni trop long, ni trop court et j'ai bien apprécié le rapprochement avec les animes ! :D


  • 0

femme_champ_sign_by_alvidaperona-d90yuj8

By Perona





Répondre à ce sujet



  


0 utilisateur(s) dans ce forum

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Community Forum Software by IP.Board
Licence accordée à : AnimeServ.NET
Design & Code by Bad.Y o/
© 2013 AnimeServ