Aller au contenu


Nouvelle : L'ère Humanit, Les Porteurs de Culture


2 réponses à ce sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

#1
Heartsy

      Ma Chérie !!!!!!!!

  • messages 365
  • Inscrit(e) : 19 janvier 2013

  • Humeur du actuel : Détendue

Réputation : 101 (Étoile montante)

Prologue

 

Bibliothèque de l'Histoire des Langues/Archive 77.A.2

 

Autorisation demandée pour dossier de type « Création ».

Identifiant : M. Vox

Mot de passe : *************

 

Identification..............confirmée !

Bonjour Page Vox !

 

Analyse du dossier Créalang 63-147-14 : Tout le dossier raconte comment le Grand Porteur Vilys créa notre ordre en An Humanit 77.

Ce témoignage vient de la parole même du Porteur, écrit sur un de ses nombreux héritages.

 

Type de traduction: Ecrit initialement en Franity et traduit dans toutes les langues mortes. Quelques mots cependant restent en Franity car intraduisibles.

 

Veuillez choisir votre langue …

Langue morte français activée !

 

Bonne lecture, Page Vox !

 


  • 0

Image IPB


#2
Heartsy

      Ma Chérie !!!!!!!!

  • messages 365
  • Inscrit(e) : 19 janvier 2013

  • Humeur du actuel : Détendue

Réputation : 101 (Étoile montante)

Une petite nouvelle de SF distopique que j'écrit actuellement et qui réfléchit beaucoup sur l'Humain !

 

Enjoy !


  • 0

Image IPB


#3
Heartsy

      Ma Chérie !!!!!!!!

  • messages 365
  • Inscrit(e) : 19 janvier 2013

  • Humeur du actuel : Détendue

Réputation : 101 (Étoile montante)

Entrée n°1/Nuye Wall Street, 14 Fivrio 76

 

Bonjour et bienvenue dans Franity News !

Aujourd'hui cher Humanit, nous avons enfin atteint le sept cent millième mot entré dans la Bourse. Ce jour restera célèbre !
De plus, ce mot vient de l'esprit le plus brillant de notre temps, Mils Yike, qu'on ne présente plus de nos jours car son entreprise possède la part du marché la plus importante et garde le monopole avec son « Conglom Humanit » ,contenant à ce jour cents mille mots.

Le nouveau mot est « laured » avec une signification qui ravira les amateurs de mode. Elle vous sera communiquée par les Traders de Nuye Wall Street.

Sport, maintenant ! Le joueur Ni....

 

Le son des informations baissa sans que je me rendis compte et une voix de caractère m'interpella :

« Vilys, tu te crois chez toi ? Alors bouge toi et arrête de regarder les nouvelles, tu dois observer les taux. Avec ce nouveau mot, tout va changer. »

Je me tourna vers mon écran après le sermon reçu et me mis à travailler. J'analysais les bons partis de la Bourse mais comme d'habitude, et sans être étonné, le « Conglom Humanit » resta le meilleur. Quoique, j'avais vu qu'un autre mouvement montait en flèche, un certain « Evolt Humanit », qui avait à sa disposition plus de cinquante mille mots et la cinquième plus grande part du marché. Mais aucun Trader n'y prêta importance.
Ce jour-là, avec « laured », nous étions surchargés de demande sur sa définition. Une définition des plus...originales : [traduction partielle] « Ghariaj »
rouge « fiu soruna oye »
chaussures. Beaucoup d'intéressés nous appelèrent, les lignes étaient surchargées. Les actions montèrent rapidement en quelques heures. Avec ce mot, le CH [abréviation pour « Conglom Humanit », rajoutée après traduction] assura encore cette année sa place de Guide.
Un concept étrange maintenant, mais pour ne plus répéter les fautes des ancêtres, ce rôle fut donné au groupe ou mouvement qui garde pendant six mois consécutifs la première place de la Bourse. Celui-ci décide des lois et du chemin que les humanits devaient prendre.

 

Après ces longues heures d'appels, je quitta Nuye Wall Street pour me rendre à un rendez-vous important chez le notaire. Je pris mon véhicule, intégra l'adresse dans le tableau de commande et commença mon parcours sur la LM 52. Hélas, je regretta d'avoir pris cette ligne qui était complètement bondée à cette heure-ci. J'avais allumé l'Oralateur pour patienter. Il y avait une rétrospective sur la carrière du Guide pui d'un coup, une information de dernière minute venait de tomber :

Bonjour à tous ! Ici Franity News sur l'Oralateur !

Deux compatriotes ont été arrêtés et jugés à la peine capitale. En effet, ces deux personnes ont gardés chez eux des déchets du temps des Cultures. Conformément à l'article 32-C, il est interdit de garder chez soi ou dans un autre endroit, des objets appartenant aux Cultures !

Mils Yike nous a fait l'honneur de dire son avis sur la situation :

« Mes frères humanits, nous sommes en temps de paix. Et vous savez bien que si les Cultures revenaient, il y aurait encore des … »

 

A ce moment-là, le trafic reprit sa cadence habituelle et mon esprit se focalisa essentiellement sur la route.

 

Arrivé au cabinet du notaire, complètement exténué, je m'endormis un moment dans la salle d'attente. Ce n'est qu'après quelques minutes que la secrétaire m'appela pour entrer dans le bureau de l'expert. Après les politesses habituelles, je m'assis sur un des fauteuils et l'écouta avec attention :

« Monsieur Vilys, merci de vous être déplacé. Je vais vous lire de suite le testament de feu Martin Vilys, votre grand-père :

 

Moi, Martin K. Vilys, déclare par ce document que mon seul héritier recevra tout ce que je possède : actions, meubles, livres, …

De plus, il aura en mains propres une enveloppe qui ne devra être ouverte que par un Vilys, le lendemain de la remise.

En ces termes, je souhaite une longue vie à ma descendance et une bonne quête.

 

Toute l'espèce dépend de tes choix, Vilys.

 

  • Voilà ce que feu M. Vilys a écrit, résuma le notaire. Je vous remets l'enveloppe comme il se doit. »

 

 

Il me tendit la dite enveloppe, un mystère entouré de plast. La sentant entre mes mains, je n'eus qu'une envie : l'ouvrir. Mais cet homme me regardait avec attention pour surveiller les dernières volontés de mon grand-père. J'avais vite abandonné l'idée.
Nous nous levâmes tous deux vers la sortie et me donna ses honoraires.

Après être sorti du bureau, je pris mon transport pour rentrer dans mon appartement. La route fut si calme que j’observais tout ce paysage de building, de gratte-ciel que formait la ville. Je n'arrivai même plus à voir le ciel. Je me demandais même si le ciel n'avait pas complêtement disparu.

 

La route fut plus courte que je ne croyais et avant de m'en apercevoir, j'étais devant les portes de mon bâtiment.
Mon appartement se situa au 77ème étage, juste à côté de l’ascenseur. J'ouvris ma porte avec mon biopass, jeta mon manteau sur le fauteuil et posa l'enveloppe sur la table avant de m'asseoir sur le bord du lit.

Comme chaque soir, je pris ma tablette holographique pour consulter mon compte. Entre le sermon de mon chef, les honoraires du notaire et ma dépense quotidienne, je me rendis compte qu'il avait beaucoup baissé en un jour. Après cette vérification, j'allais directement me coucher après cette journée bien fatigante.

 

Avant de m'endormir, j'observais l'enveloppe avec attention en m'interrogeant sur son contenu. Mais une voix robotique me rappela à l'ordre : Minuit est passé, nous sommes le 15 Fivrio 76. Il vous reste pour ce mois-ci 1200 mots à utiliser. Bonne soirée.

 

Puis je m'endormis en pensant : J'ai trop dépensé aujourd'hui, je me dois me calmer pour le reste du mois.


  • 2

Image IPB






0 utilisateur(s) dans ce forum

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Community Forum Software by IP.Board
Licence accordée à : AnimeServ.NET
Design & Code by Bad.Y o/
© 2013 AnimeServ