Aller au contenu


Anime de la semaine : Nobunaga Concerto

historique nobunaga oda concerto

4 réponses à ce sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

#1
Arhimasura

  • messages 88
  • Inscrit(e) : 08 août 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 74 (Se fait un nom)

Bonjour tout le monde,

Cette semaine, c'est le thème historique qui est à l'honneur. C'est parti !







1892_cover.png?t=1421078230


Nobunaga Concerto est un anime produit par Fuji TV et adaptant le manga éponyme d’Ayumi Ishii. L’anime a été diffusé en été 2014.

Saburô est un lycéen de notre époque qui, suite à un accident, va se retrouver propulsé à l’époque Sengoku, au XVIème siècle. Il y fait directement la rencontre d’Oda Nobunaga, chef du clan Oda, qui fait une fugue. Saburô ressemblant comme deux gouttes d’eux à Nobunaga, Ce dernier va demander à Saburô de prendre sa place.







127878nobunagaconcerto1.jpg

Oda et Saburô qui se ressemblent soi-disant comme deux gouttes d'eau

(parce qu'en fait, ça ne se voit pas ici, mais Saburô à les yeux et

cheveux châtains alors que Nobunaga les a bleux)

Nobunaga Concerto est un anime qui frappe directement le spectateur de par son côté graphique. L’anime a été entièrement réalisé en CG, ce qui lui donne un certain cachet. De manière générale, c’est assez bien fait. Les décors sont très beaux. Il faut par contre s’habituer à l’apparence des personnages qui s’éloigne de ce qu’on a l’habitude de voir, mais qui respecte le design de l’œuvre originale.

Mais ce qui va surtout paraître bizarre pour l’habitué d’anime japonais, c’est l’animation. En effet, celle-ci a été effectuée grâce à la technique de la rotoscopie, qui consiste à filmer les scènes avec de vrais acteurs, puis à redessiner en « décalquant », afin d’obtenir une animation la plus réaliste possible. Cette technique, notamment utilisée dans de nombreux films Disney, est peu utilisée dans l’animation japonaise. Cependant, l’utilisation de cette technique n’explique pas les mouvements parfois bizarres des personnages qui ont par exemple tendance à se dandiner de manière exagérée lorsqu’ils marchent. Il est fort possible que les acteurs aient exagéré, théâtralisé leurs mouvements. Le tout donne cependant une sensation de réalisme accrue (par exemple, la manière dont les personnages se relèvent, ou encore les vêtements qui flottent au vent).







973956oichi.png


Réalisme ou pas, on a quand même la fille qui fait le hamster quand elle boude

Le scénario part sur une idée vraiment intéressante. Saburô remplaçant Oda Nobunaga, il va essayer de ne pas bouleverser le cours du temps en reproduisant tout ce que Nobunaga a fait. Il va pour cela utiliser son manuel d’histoire pour avoir une idée de ce qu’il est censé accomplir. L’anime va donc revisiter l’histoire en modifiant des événements ou des personnages afin de développer l’intrigue. Ainsi, on découvrira rapidement que Saburô n’est pas le seul personnage venant du futur. Le scénario développe plusieurs axes très intéressants. Premièrement, il y a le mystère des personnages qui ont remonté le temps. A quoi est-ce dû ? Comment revenir dans le futur ? Deuxièmement, le mystère autour de la future mort de Nobunaga. En effet, en tant que spectateur ayant accès au savoir (grâce à wikipedia), nous savons quel personnage va tuer Nobunaga. Or, le personnage en question est revu de manière très particulière par l’anime (je ne peux pas en dire plus sans spoiler), on se demande donc comment cela va se passer. L’intrigue en rajoute une couche en nous faisant suivre le personnage de Toyotomi Hideyoshi (deuxième grand unificateur du Japon) qui a pour but de tuer Oda afin de prendre sa place.







755140xzWOTrR.jpg

Toyotomi Hideyoshi

Maintenant vient le gros problème de l’anime : on ne saura jamais rien. L’anime se termine en 1571, soit 11 ans avant la mort de Nobunaga et aucune intrigue ne sera résolue. On ne sait rien ! Certes, le manga est toujours en cours, donc la fin n’existe pas encore, mais on a vraiment l’impression que l’anime s’arrête comme ça au milieu de tout. C’est assez désagréable. Il faut cependant dire que je m’y attendais, vu le nombre d’épisodes (dix). Un autre problème se pose alors : plus on avance dans les épisodes, plus on comprend qu’on ne saura rien et donc plus l’anime perd de l’intérêt. Le seul intérêt restant est l’aspect historique de l’anime, sauf que celui-ci ne respecte pas vraiment ce que l'on sait de l'histoire. Certes, certains personnages ou événements ont été changé pour l’intérêt de l’intrigue. Mais le reste ne respecte pas non plus la réalité. Les grandes batailles sont retracées et c’est tout. On n’a rien sur la descendance de Nobunaga, les complots de son frère sont expédiés en un épisode puis le personnage disparaît… Ça aurait été bien plus intéressant d’être au plus près possible de ce qu’on connait de la vie de Nobunaga. L’anime perdant son intérêt « cours d’histoire », il ne lui reste plus grand-chose. Et c’est vraiment dommage.







435924gzVIVU0.png

Même les personnages ont l'air désolé de la fin qu'ils proposent

D’autres petites choses pêchent. Par exemple, le vieillissement des personnages. Ceux-ci ne changent pas d’un poil alors qu’une vingtaine d’années se déroulent du premier au dixième épisode ! Autre chose, les visages qui sont hyper figés. Aucun mouvement autre que la bouche ou les yeux qui clignent de temps en temps.

Au final, Nobunaga Concerto est un anime très intéressant. Aussi bien au niveau de la réalisation technique (graphique et animation) que de l’idée de départ. Cependant, aucune intrigue développée n’arrive à bout, et on finit par se lasser en regardant Oda/Saburô poursuivre ses batailles… dont on sait l’issue puisqu’on a wikipedia (et que j’ai tendance à aller lire l’article sur chaque personnage apparaissant dans l’anime). Je conseille quand même de le regarder (sinon je n’en aurais pas parlé), ne serait-ce que pour le côté visuel.

 

Il se trouve sur Crunchyroll.

La fiche AnimeServ est ici.


  • 5

#2
Heartsy

      Ma Chérie !!!!!!!!

  • messages 365
  • Inscrit(e) : 19 janvier 2013

  • Humeur du actuel : Détendue

Réputation : 101 (Étoile montante)
Merci pour cette excellente chronique !
Mais comme l'intrigue n'est pas très prenante, et surtout non résolu à la fin, ça ne me donne pas envie de le regarder plus que cela. Mais c'est intéressant et surtout rare qu'un anime puisse utiliser la rotoscopie.
  • 0

Image IPB


#3
Killer007

      ~OneeSan-Zuki~

  • messages 1 585
  • Inscrit(e) : 30 septembre 2011

  • Humeur du actuel : Hallucinante

Réputation : 64 (Se fait un nom)

Mais c'est intéressant et surtout rare qu'un anime puisse utiliser la rotoscopie.


Aku no Hana, j'en ai un souvenir affreux...

Quoi qu'il en soit, merci Arhi d'avoir réalisé cette chronique.
  • 0

799556KIllersign.png

140102044150121624.png


#4
Perona

      Kitsune Lover

  • messages 1 671
  • Inscrit(e) : 29 juin 2012

  • Humeur du actuel : Démoniaque

Réputation : 314 (Adulé !)

C'était mon favoris de la saison celui-ci.

Le bémol est vraiment qu'il est trop de question en suspens, manga en cours oblige ;)

 

Merci pour cette chronique


  • 0

                                              Mugen no gemu Hime                                                   

 

13100604095315919611615832.png

 

14062704455215919612348886.png

 My AnimeList                                                                                                        Mes Créa'


#5
Teteo

      完璧主義者

  • messages 301
  • Inscrit(e) : 31 octobre 2011

  • Humeur du actuel : Affamé

Réputation : 16 (Neutre)

Au vu de la critique, bien assez écrite au passage, cet anime ne me donne pas très envie, mais il se pourrait que je m'y penche un de ces jours.


Modifié par Teteo, 30 janvier 2015 - 22:59.

  • 0

femme_champ_sign_by_alvidaperona-d90yuj8

By Perona






0 utilisateur(s) dans ce forum

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Community Forum Software by IP.Board
Licence accordée à : AnimeServ.NET
Design & Code by Bad.Y o/
© 2013 AnimeServ