Aller au contenu


Anime de la semaine : Chihayafuru

chihayafuru sport karuta

10 réponses à ce sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

#1
beixoultes

  • messages 1 435
  • Inscrit(e) : 23 octobre 2011

  • Humeur du actuel : Fatigué

Réputation : 320 (Adulé !)

Les feuilles d’érable secouées par la tempête sont tombées sur l’eau.
Elles tressent un barrage sur le ruisseau de montagne.



Bonjour à tous.

Cette semaine, vous avez réclamé un anime sportif. C'est l'occasion pour moi de vous faire découvrir un type de sport que j'apprécie beaucoup dans les animes : les sports cérébraux. Et aujourd'hui avec Chihayafuru, nous allons plus particulièrement parler d'un jeu dont, j'en suis sûr, beaucoup d'entre vous n'ont jamais entendu parler : le karuta.


98_cover.png?t=1426676558



Chihayafuru est un anime qui compte deux saisons de vingt-cinq épisodes. Il a été produit en 2011 par le studio Madhouse (Death note, No game no life, Claymore) en se basant sur un manga de Yuki Suetsugu.



Le karuta, kézako ?


Avant d'aller plus loin, je pense qu'il est nécessaire de vous expliquer rapidement ce qu'est le karuta.
Il s'agit d'un jeu se basant sur le Hyakunin Isshu, un recueil de cent tankas (courts poèmes en deux phrases).

La deuxième moitié de chaque poème est écrite sur des cartes. Avant le début de la partie, les deux joueurs prennent chacun vingt-cinq cartes au hasard et les placent devant eux. Ils disposent ensuite d'un peu de temps pour mémoriser l'emplacement de chaque carte.



karuta-vue-d-ensemble.png
Le terrain est prêt, la partie peut démarrer.



Un lecteur lit au hasard les cents poèmes les uns après les autres. Le but du jeu consiste à prendre la carte correspondant à la deuxième partie du poème avant son adversaire. Si la carte se trouvait du côté de l'adversaire, on pourra alors lui donner une des cartes de notre côté en échange.
Le jeu s'arrête quand un joueur a réussi à vider son terrain.

Concrètement, le karuta ne fait pas appelle à la signification des poèmes mais à la phonétique. Si on remplaçait les poèmes par des slogans de publicités, ça ne changerait pas grand-chose au jeu (il perdrait sa réputation d'activité raffinée, mais se jouerait de la même manière).

Bon, je sais à quoi vous pensez : « Ce jeu n'a rien de sportif ». Mais détrompez-vous : quand ils se pratiquent à haut niveau, tous les jeux peuvent devenir un sport. Et c'est également vrai pour le karuta qui fait appelle à la mémoire, à la stratégie et à l'écoute, mais aussi aux réflexes, ainsi qu'à la rapidité et à la précision du geste (dans le karuta de compétition, on parle quand même de prendre une carte en une fraction de seconde).
Croyez-moi, après avoir vu une partie de karuta où les deux joueurs se donnent à fond, vous n'aurez plus aucun doute quant à sa qualité de sport.


pas-un-sport.png
Après quelques parties… pensez-vous toujours que le karuta n'est pas un sport ?



Synopsis


Deux enfants, Chihaya et Taichi, font la connaissance d'Arata qui vient d'être transféré dans leur classe. Malgré les difficultés de celui-ci à s'intégrer dans la classe, nos deux protagonistes vont s'en rapprocher après avoir découvert sa passion (et surtout son niveau exceptionnel) pour un jeu qu'ils connaissent à peine : le karuta.
Malheureusement, les contraintes de la vie forcent rapidement nos trois amis à se séparer. Avant de se quitter, ils se font une promesse : « Quand nous auront atteint le niveau national, nous nous retrouveront forcément lors d'un tournois. »



enfance.png
Motivés, les jeunes.



Quelques années plus tard, Chihaya retrouve Taichi à son entrée au lycée. Ensemble, ils vont essayer de créer un club de karuta dans leur école.


Le speech de base est assez classique pour un anime sportif, mais il se démarque en mettant l'accent sur les efforts personnages plus que sur les matchs. Ici, pas question de se reposer sur une capacité particulière pour gagner. Pour progresser, il faut faire face à ses défauts et le corriger. L'importance de la défaite est également bien exploité, montrant celle-ci plus comme un moyen de comprendre ses erreurs et de se relever plus fort que comme un échec pur et dur.



Les personnages


chihaya.png
Elle est belle… tant qu'elle ne fait rien :P



Chihaya : L'héroïne de la série et le capitaine du club. Dans son lycée, elle a la réputation (mérité) d'être très belle, mais aussi d'être idiote et d'agir bizarrement (elle est surnommée « la beauté désespérante »). C'est une obsédée du karuta, qui pousse toujours les autres à en faire plus. Au niveau du style de jeu, elle compense sa mémoire moyenne et son manque de stratégie par son excellente ouïe et sa rapidité.

Taichi : Le président du club, c'est l'élément pondérateur du groupe (ce qui est bien nécessaire avec une Chihaya hyper-motivé en capitaine). Frustré de ne pas progresser autant qu'il le souhaiterait, il a tendance à vite se démotiver. Son style de jeu est l'exact opposé de celui de Chihaya : sa force est dans la mémoire et la stratégie.

Je ne vais pas trop détailler les autres personnages, histoire de vous laisser la surprise. Je peux tout de même vous dire qu'on a un très bon équilibre, avec entre autre une amoureuse de la poésie et un ex-champion désabusé.



personnages_10.png
Le club de karuta, prêt à en découdre.



La qualité technique


Chihayafuru jouit d'une excellente qualité technique. Les graphismes sont très agréables et colle parfaitement à l'aspect dynamique du jeu. Les jeux de lumières sont également très recherchés et nous offre en permanence de magnifiques images… un vrai plaisir pour les yeux.
On a aussi droit régulièrement à de superbes scènes fleuries qui ajoutent un certain cachet poétique (en particulier quand on parle de poésie, justement)… même si j'avoue que quand les fleurs sortent de nulle part, c'est tellement forcé que je trouve ça un peu ridicule.



chihaya-en-fleur.png
Euh… on n'est pas censé être dans le couloir d'un lycée, là ?



La bande son est également de très bonne qualité, tantôt mettant en place une ambiance calme et apaisante, tantôt se relevant plus dynamique pour les parties.
En revanche, je suis resté sur ma faim pour les génériques. Ils sont loin d'être mauvais, mais cet anime dispose d'une réalisation tellement excellente que je m'attendais à beaucoup mieux.





Conclusion


Cet anime se démarque par sa qualité technique exceptionnelle et ses personnages bien exploités. Même si le scénario ne casse pas trois pattes à un canard unijambiste, on voie les personnages progresser aussi bien dans le domaine sportif que dans la vie de tous les jours et on sent bien la tension dans les matchs. Pour ma part, c'est tout ce que j'attends d'un anime sportif.

Je vous invite donc à découvrir cet anime ici.

  • 3

741402Bannireanangelssleeping.png
Voudrais-tu que je t'y emmène? A l'endroit de cette ville où les vœux deviennent réalité.
Veux-tu devenir une mahou shoujo? /(O ω O)\
Le pouvoir de l'imagination est ce qui change tout.

My anime list
200062bannierelpeas.png


#2
Perona

      Kitsune Lover

  • messages 1 670
  • Inscrit(e) : 29 juin 2012

  • Humeur du actuel : Démoniaque

Réputation : 314 (Adulé !)

Merci pour cette chronique Beixoultes !! J'ai adoré cet anime !!  :amour:

J'aimerais tant une suite :xD: Je me tâte même à me le prendre en manga, à savoir qu'il y a les poème dedans ;)

 

Vous pouvez y aller sans rien craindre. 


  • 0

                                              Mugen no gemu Hime                                                   

 

13100604095315919611615832.png

 

14062704455215919612348886.png

 My AnimeList                                                                                                        Mes Créa'


#3
Yoru

  • messages 277
  • Inscrit(e) : 11 avril 2012

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 79 (Se fait un nom)

Très bonne chronique !

 

J'adore cet anime, il exploite parfaitement ce qu'il a à offrir : la poésie, le sport, le triangle amoureux, l'amitié et la rivalité. Le tout sans se forcer, avec des couleurs très claires ce qui rend l'anime plus léger. Mais la tension pendant les parties de karuta restent là.

Je me prendrai les tomes si la saison 3 ne sort pas bientôt, et j'espère que je pourrai pratiquer le karuta plus tard  :P


  • 0

eaE6JvY.png


#4
Heartsy

      Ma Chérie !!!!!!!!

  • messages 365
  • Inscrit(e) : 19 janvier 2013

  • Humeur du actuel : Détendue

Réputation : 101 (Étoile montante)
Un autre anime à mettre dans "À voir".
Bonne chronique, Beix. Et je suis d'accord avec ta vue de l'évolution des bons animes de sport. C'est pour cela que j'adore Free et Haikyu.
  • 0

Image IPB


#5
Teteo

      完璧主義者

  • messages 301
  • Inscrit(e) : 31 octobre 2011

  • Humeur du actuel : Affamé

Réputation : 16 (Neutre)

Très bon choix ! J'ai pris tellement de plaisir à le visionner (et le sub par la même occasion), malgré le fait que Chihaya soit "niaise" sur certains passages…


Modifié par Teteo, 30 mars 2015 - 20:00.

  • 0

femme_champ_sign_by_alvidaperona-d90yuj8

By Perona


#6
MadamePoulpe

  • messages 40
  • Inscrit(e) : 22 juillet 2014

  • Humeur du actuel : Sluggish

Réputation : 9 (Neutre)

Super chronique, merci !

J'accroche rarement aux animes de type sport, mais j'ai mangé les deux saisons de Chihayafuru sans sourciller ! J'en ai un bon souvenir. :3


  • 0

#7
beixoultes

  • messages 1 435
  • Inscrit(e) : 23 octobre 2011

  • Humeur du actuel : Fatigué

Réputation : 320 (Adulé !)

J'aimerais tant une suite :xD: Je me tâte même à me le prendre en manga, à savoir qu'il y a les poème dedans ;)


Tu peux y aller: le manga est aussi bon que l'anime, et en France il en est déjà au niveau de la moitié de la saison 2 :)

Pour les poèmes, c'est assez minime. Déjà, ils ont pris le partie de les laisser en japonais (enfin... en romanji), puisque le karuta se base sur la phonétique et non sur la signification des poèmes (sauf quand Kana détaille leur interprétation, bien entendu).

Il y a aussi des petites cartes de karuta (en hiragana et romanji) disponibles dans chaque tome (8 par tome), mais elles n'indique que la fin des poèmes... et bien sûr, aucune traduction.

Au final, il n'y a que sur le rabat de la couverture qu'on peux avoir des poèmes complets avec la traduction (2 poèmes par tomes, si je me souviens bien).

Modifié par beixoultes, 31 mars 2015 - 18:55.

  • 0

741402Bannireanangelssleeping.png
Voudrais-tu que je t'y emmène? A l'endroit de cette ville où les vœux deviennent réalité.
Veux-tu devenir une mahou shoujo? /(O ω O)\
Le pouvoir de l'imagination est ce qui change tout.

My anime list
200062bannierelpeas.png


#8
zenokan

  • messages 36
  • Inscrit(e) : 17 juin 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 1 (Neutre)

Merci pour cette présentation, 

Je connaissais pas du tout et j avoue être assez intrigué pour regarder  ^_^

Merci!


  • 1

Image IPB


#9
didou973

  • messages 3
  • Inscrit(e) : 09 décembre 2012

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 0 (Neutre)

Super c'est anime j'ai les 2 saison et c'est vraiment bien  :)


  • 0

#10
Asuka-Morita

      Bungaku shoujo

  • messages 144
  • Inscrit(e) : 12 avril 2014

  • Humeur du actuel : Équilibré

Réputation : 8 (Neutre)

Je voulais lire le mangas mais à la bibliothèque il ont tous les tomes sauf le première alors je ne l'ai toujours pas lu mais je vais commencer à lire à partir du tome deux ou peut être même voir l'anime en premier car ta chronique m'a encore donner plus envie de connaître ce mangas ^_^ En plus j'ai vu le même article que Perona alors je vais pas hésité longtemps  ...


  • 0

asuka_elfe_s_by_alvidaperona-d96fomz.png15021608501615919612973956.png


#11
saadkenshin

      Master of Disguise

  • messages 1 666
  • Inscrit(e) : 25 décembre 2011

  • Humeur du actuel : Détendue

Réputation : 257 (Une Star !)

Je m'attendais bien à une chronique sur cette série de ta part. :P Et justement, je voulais absolument savoir ce qui te plaisait tant là-dedans. ^^ Bon maintenant, je sais au moins à quoi m'attendre. Et même si ce sport n'attise pas ma curiosité, j'ai quand même envie de voir le premier épisode. :)


  • 0





0 utilisateur(s) dans ce forum

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Community Forum Software by IP.Board
Licence accordée à : AnimeServ.NET
Design & Code by Bad.Y o/
© 2013 AnimeServ