Aller au contenu


Anime de la semaine : Berserk

Berserk Action Aventure Horreur Epique & Héroïque Fantastique & Mythe

7 réponses à ce sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

#1
beixoultes

  • messages 1 435
  • Inscrit(e) : 23 octobre 2011

  • Humeur du actuel : Fatigué

Réputation : 321 (Adulé !)
Bonjour à tous.

Cette semaine, je dois vous présenter un anime d'action. Ça tombe bien, il parait que mon manga préféré a connu deux adaptations que je n'ai toujours pas vus (je fais un bien piètre fan -_-). Je vous propose donc de découvrir avec moi ce que valent les adaptations de ce petit bijou de la Dark Fantasy qu'est Berserk.



601462BerserkLAgeDOr.jpg



Berserk est un manga de Kentarou Miura qui a connu deux adaptations. La première en 1997, en une série anime de 25 épisodes par OLM (principalement connu pour ses adaptations de Pokemon), et la deuxième en 2012, en une trilogie de films d'animation par le Studio 4°C (Mind Game, Spriggan).
Afin de distinguer les deux versions dans les images de ma chronique, je vous conseille de vous fier au format. La série est tournée dans un format 4:3, alors que la trilogie est au format 21:9, le format cinéma.

Les deux versions adaptent exactement la même fraction de l'histoire : la période dite de "L'Âge D'Or".


 

821783Guerre.png
Enfin, L'Âge D'Or… façon de parler : c'est quand même une période marqué par les guerres.



ATTENTION, Berserk est une histoire réputée pour avoir créé quelques-unes des scènes les plus insoutenables de l'Histoire du manga et de la japanime. Massacres, tortures physiques et psychologiques, infanticides, viols… rien ne vous sera épargné pour vous faire ressentir à quel point cet univers est impitoyable. Même la version censurée a été déconseillée aux moins de 15 ans au cinéma, alors je vous laisse imaginer le niveau sans la censure.
Donc cette fois je ne le dis pas à la légère : je déconseille très fortement cette histoire à toute personne sensible.



915331Massacre.png
On est encore dans le soft, là.



Synopsis


L'histoire se déroule dans un univers médiéval proche de la Guerre de Cents Ans. Guts, un mercenaire particulièrement fort malgré son jeune âge, se retrouve enrôlé de force dans la Troupe du Faucon, une bande de mercenaire réputée invincible. Petit à petit, il va se lier d'amitié avec les membres de la troupe, et plus particulièrement avec son chef : l'énigmatique Griffith.


485042LaTroupeduFaucon.png



La guerre entre les nations du Midland et de Chuder faisant rage, la troupe du faucon à fort à faire. Enchainant les victoires, Griffith se retrouve rapidement anobli pour actes de bravoure.
La guerre va-t-elle durer encore longtemps ? Jusqu'à quel point les exploits d'un homme issu du peuple peuvent-ils lui faire grimper les échelons d'une armée dirigée par les nobles ? Quels seront les conséquences de cette ascension sur la Troupe du Faucon, et plus particulièrement sur Guts, son plus fort guerrier ? Et aussi, quels sont ces créatures dépassant l'entendement qui semblent agir dans l'ombre ?



Personnages


Guts : Elevé à la dure par son père mercenaire, il a eu une enfance particulièrement rude, le conduisant sur les champs de bataille très tôt. Repéré par Griffith pour ses prouesses au combat (disons-le clairement : c'est un gros bourrin), ce dernier l'oblige à intégrer la Troupe du Faucon où il finira par occuper une place dirigeante. Son caractère solitaire et haineux s'adoucira au contact de la Troupe du Faucon qu'il finira par considérer comme une seconde famille. Malgré tout, il demeurera obsédé par les combats, lors desquels il déploie une force monstrueuse.


328695Guts.png



Griffith : Le chef de la Troupe du Faucon. Tacticien de génie et bretteur hors pair, ses stratégies totalement inédites et imprévisibles lui permettent d'enchainer les victoires. Malgré son anoblissement, il a su rester humble et proche de ses troupes. Doté d'un charisme phénoménal, d'une grâce presque surnaturelle et d'un altruisme à toute épreuve, il peut aussi bien subjuguer ses soldats que captiver son interlocuteur.
Philosophe à ses heures perdues, il est obsédé par la question du « rêve » auquel chaque homme doit consacrer sa vie.



970073Griffith.png



Casca : Second officier de la Troupe du Faucon (juste après Griffith), cette femme a dû abandonner toute féminité pour se consacrer à la dure vie de mercenaire. Intelligente, brave, droite et très doué à l'épée (sans pour autant égaler la puissance démesurée de Guts), elle représente la femme forte qui a consacré toute sa vie à la noblesse d'épée.
Elle idéalise Griffith, éprouvant envers lui un mélange d'amour et de vénération. A l'inverse, elle hait Guts à qui elle envie sa relation privilégiée avec Griffith.



818562Casca.png



Les personnages de Berserk se distinguent avant tout par leurs profondeurs. Ils disposent tous d'un passé très riche et connaissent des évolutions cohérentes et parfois complétement inattendues. Il leur arrive même de se mettre à philosopher sur le but de leur vie ou de se lancer dans des débats d'introspection (et je ne parle pas seulement de Griffith).

Le coté trash de l'histoire est rarement gratuit : la plupart du temps, il sert à pousser les personnages à bout pour les forcer à évoluer. Mais même quand le scénario semble vouloir les mettre à mal, il se peut que la conclusion ne se trouve pas dans le trash, mais au contraire dans la douceur. (Instant fanboy : les personnages sont encore mieux développés dans le manga).



871813Massacre2.png
Mais on ne va pas se leurrer : la plupart du temps, les personnages évoluent plutôt avec des situations dans ce genre.



Malheureusement, les deux protagonistes ne sont pas des plus attachants. Entre un Griffith tellement parfait et fascinant qu'il semble surhumain et un Guts surpuissant et avec un peu trop de tendances rageuses, on a du mal à s'identifier à eux. En revanche, on aura beaucoup plus de facilité à s'attacher à d'autres personnages, plus humains, comme Casca ou Judo (le meilleur ami de Guts, si on exclut sa relation particulière avec Griffith).


Série ou trilogie ? Comparaison de l'aspect technique


Vu que je présente en même temps la série et la trilogie, vous vous demandez sûrement quelle version je préconise. Et pour les comparer, je me voie contraint de délaisser quelque temps la casquette de chroniqueur pour endosser celle de critique.


191529Comparatiffilm.png
Une scène dans la trilogie…



Au niveau des graphismes, les deux se valent. La trilogie dispose incontestablement de meilleurs graphismes, mais j'ai beaucoup de mal avec le chara-design, trop lisse et beaucoup trop lumineux (surtout pour un anime pareil). Je trouve que la série est plus réaliste et beaucoup plus en phase avec le ton de l'histoire, et même si dans l'absolu c'est moins joli, ça reste très correct.


124596Comparatifsrie.png
… et la même dans la série.



En revanche, du côté de l'animation, il n'y a pas photo : la trilogie l'emporte haut la main (en même temps, entre une série TV de 1997 et des films qualité cinéma de 2012, le match était joué d'avance). Même si l'animation de la série est plutôt correcte pour l'époque, il y a plusieurs scènes (notamment les dialogues) où elles se limitent au strict minimum.
Les combats sont légèrement plus soignés, mais on remarque clairement que l'anime réutilise régulièrement les même séquences pour économiser du budget d'animation. On peut aussi noter qu'il y a plusieurs combats qui sont réalisé avec une succession d'images fixes. Le mouvement se limite alors à deux-trois images-clé dans des poses classes. Maigre compensation, elles sont souvent accompagnées d'un rendu crayonné très joli.



317113Plancrayonne.png



A côté de ça, l'animation de la trilogie est de très bonne qualité, poussant le souci du détail jusqu'à animer des éléments sans importance en arrière-plan. Les combats sont particulièrement soignés : c'est extrêmement fluide et on n'a aucun problème pour suivre l'action.


Enfin, la série se distingue également par une quasi-absence de musique d'ambiance. C'est tout juste s'il y en a une ou deux par épisode (dans les moments les plus importants), ce qui est vraiment dommage. Heureusement, les génériques sont plutôt corrects, offrant une balance intéressante entre l'opening entrainant et centré sur Guts et un ending retranscrivant une ambiance sombre et présentant successivement tous les membres important de la troupe du faucon.





Pour les films, on a droit à un opening de haute qualité, à la fois épique et laissant une impression de lutte désespéré. J'apprécie beaucoup les images du manga qui s'incruste par moment (même si je doute que ce soit pertinent d'y montrer des éléments qui n'appartiennent pas à la trilogie mais à la suite de l'histoire).
L'ending plus centré sur l'aspect camaraderie de la troupe est également bon, mais je trouve qu'il est complètement occulté par l'opening.





Série ou trilogie ? Comparaison de la narration


Pour ce qui est de l'histoire, j'ai été très déçu par la trilogie qui bâcle pas mal les relations entre les personnages. Du coup, certaines évolutions donnent l'impression de sortir de nulle part. Elle enlève aussi nombre de passages qui, s'ils ne sont pas indispensables à l'histoire principale, permettent d'enrichir l'univers et de lui donner plus de consistance (entre autre, il manque énormément de complots et de jeux de pouvoirs).
Mais c'est surtout au niveau les flashbacks que le massacre est total (sérieusement, résumer un flashback d'un tome en moins de deux minutes, en faisant passer ça pour un cauchemar et sans y mettre de paroles… juste non). Et c'est dotant plus dommageable que le passé des personnages justifie énormément de choses dans le présent, que ce soit au niveau de leurs personnalités ou de l'histoire.



980003Enfance.png
Par exemple, une enfance pareille peut facilement expliquer un mauvais caractère.



Du côté de la série, après un épisode d'introduction hors contexte, qui n'apporte rien et que je vous conseille carrément de sauter, l'anime exploite très bien l'histoire et les personnages… du moins sur la majorité de l'anime. En effet, après un certains stade, elle accélère beaucoup trop et se retrouve avec tous les défauts que j'ai reproché à la trilogie. L'histoire est tellement accélérée et il manque tellement de passages que l'anime va jusqu'à s'arrêter n'importe où : en plein milieu du climax, sans même chercher à lui donner une conclusion. Assez ironiquement, c'est exactement au moment où la série commence à bâcler l'histoire que la trilogie décide de se mettre à faire un excellent travail d'adaptation, retranscrivant avec brio les émotions des personnages ainsi que leurs relations.


Conclusion


Derrière leur façade trash et bourrin, les animes Berserk sont tous les deux de bons animes disposant d'un univers très riche. L'histoire enchaine combats bourrins, complots et combats stratégiques, tout en ayant plusieurs rebondissements très surprenants.

Mais sa plus grande qualité est certainement la variété et la profondeur incroyable de ses personnages ainsi que de leurs relations. Pour ma part, je dois avouer que mes passages préférés sont ceux où on ressent la tendresse que les personnages éprouvent les uns envers les autres. Au milieu cet univers ultra-violent, je trouve que la rareté de ces passages les rend extrêmement précieux.



249163Clairdelune.png



Si vous cherchez avant tout de l'action ou des combats, la trilogie vous conviendra parfaitement.

En revanche, si c'est davantage l'histoire, la richesse de l'univers et les personnages qui vous intéressent, Je vous conseille plutôt la série. Mais si vous n'avez pas peur de jongler pour profiter du meilleur de chaque version, le mieux est de démarrer par la série, de l'épisode 2 jusqu'à la 16ème minute de l'épisode 19 (oui : je suis très précis :P), puis de continuer et de finir avec la trilogie, à partir du second film, à 1h11.

Mais bien entendu, en bon fan je ne peux m'empêcher de vous recommander avant tout le manga ^_^

Berserk, la série
Berserk: L'Âge D'Or (la trilogie)
Berserk, le manga

Modifié par beixoultes, 17 novembre 2015 - 23:44.

  • 4

741402Bannireanangelssleeping.png
Voudrais-tu que je t'y emmène? A l'endroit de cette ville où les vœux deviennent réalité.
Veux-tu devenir une mahou shoujo? /(O ω O)\
Le pouvoir de l'imagination est ce qui change tout.

My anime list
200062bannierelpeas.png


#2
Killer007

      ~OneeSan-Zuki~

  • messages 1 584
  • Inscrit(e) : 30 septembre 2011

  • Humeur du actuel : Hallucinante

Réputation : 64 (Se fait un nom)
Merci pour ta super chronique beix, personnellement je n'aurais jamais réussis à rester objectif dans l'analyse de certains personnages tellement l'évolution de ces derniers est marquante.
J'ai encore un goût amer en bouche qui est resté depuis la fois où j'ai fini l'animé (ça fait plus d'un an, c'est pour dire...).

Bref, comme l'a dit notre ami beixoultes un peu plus haut, âme sensible s'abstenir, dites vous bien que cette série est 10x pire que n'importe quel netorare sorti à ce jour.(c'est pas grave si vous n'avez pas compris la comparaison :P )
  • 0

799556KIllersign.png

140102044150121624.png


#3
Minii

      Le Seigneur Karadoc

  • messages 358
  • Inscrit(e) : 30 avril 2015

  • Humeur du actuel : Heureuse

Réputation : 72 (Se fait un nom)

Ah zut j'ai peur que ça soit pas fait pour moi du coup...

A ne pas regarder seul donc xD Je savais que c'était gore, mais pas à ce point ^^

 

Merci pour cette analyse !


  • 0

Image IPB

Merci à Misuzu pour le design de My Anime List (Copyright Yoru, fournisseur d'images officiel)


#4
KoNekoNinja

  • messages 22
  • Inscrit(e) : 23 mars 2015

  • Humeur du actuel : Équilibré

Réputation : 2 (Neutre)

Je compte m'acheter les mangas, parce que je pense que c'est un classique à ne pas manquer, et que je suis actuellement en train de le manquer, mais d'abord, je finis les Evangelion !x)

 

Par contre, dans un ton plus doux, je sais pas pourquoi, mais j'ai pensé à Utawarerumono. Je sais pas si c'est vraiment ici qu'il faut le proposer, mais faire un anime de la semaine dessus pourrait être pas mal. (J'devrais peut être attendre que le spin-off en cours soit fini avant de proposer ça d'ailleurs...)


  • 0

#5
Killer007

      ~OneeSan-Zuki~

  • messages 1 584
  • Inscrit(e) : 30 septembre 2011

  • Humeur du actuel : Hallucinante

Réputation : 64 (Se fait un nom)

A ne pas regarder seul donc xD Je savais que c'était gore, mais pas à ce point ^^


Ah non non, ce n'est pas le gore qui est le plus choquant, je te l'assure !
Disons plutôt que c'est une pendaison psychologique. xD

Un peu comme School Days, qui n'est pas spécialement gore(quoique), mais qui tape là où ça fait mal. (du moins c'est mon ressentit)
Attention, je n'ai jamais dis qu'on pouvait mettre School Days et Berserk dans le même panier, je voulais simplement faire comprendre qu'une série peut être choquante sans gore(j'irais même jusqu'à dire que si Miura s'était contenté du gore dans son œuvre, cette dernière aurait été bien moins choquante).
  • 0

799556KIllersign.png

140102044150121624.png


#6
beixoultes

  • messages 1 435
  • Inscrit(e) : 23 octobre 2011

  • Humeur du actuel : Fatigué

Réputation : 321 (Adulé !)
Je plussoie Killer : les scènes les plus choquantes ne se basent pas (que) sur le gore, c'est bien plus sournois que ça.
 

Par contre, dans un ton plus doux, je sais pas pourquoi, mais j'ai pensé à Utawarerumono. Je sais pas si c'est vraiment ici qu'il faut le proposer, mais faire un anime de la semaine dessus pourrait être pas mal.


Il n'y a pas vraiment d'endroit pour les suggestions, mais effectivement ça peut être une bonne idée d'en faire un. (A condition toutefois que vous ne vous plaignez pas si on n'en fait qu'à notre tête : si vous proposez To Love-ru, c'est pas sur moi qu'il faudra compter :P)

Modifié par beixoultes, 19 novembre 2015 - 05:27.

  • 0

741402Bannireanangelssleeping.png
Voudrais-tu que je t'y emmène? A l'endroit de cette ville où les vœux deviennent réalité.
Veux-tu devenir une mahou shoujo? /(O ω O)\
Le pouvoir de l'imagination est ce qui change tout.

My anime list
200062bannierelpeas.png


#7
Yoru

  • messages 277
  • Inscrit(e) : 11 avril 2012

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 79 (Se fait un nom)

Une magnifique oeuvre, pleine de détails, autant graphiquement dans le manga que par les sons dans l'anime (le bruit des armures, des pas, de la distance... techniquement c'est la perfection.)

 

Sinon, certaines choses me dérangent dans ton analyse : 

 

- Je trouve que tu en fais beaucoup trop au niveau du gore.

Oui, c'est un anime gore, mais pas à ce point... ou peut-être que c'est moi qui y suis trop habitué ? (Je le trouve moins gore que Mirai Nikki, Higurashi ou Claymore pour ne citer qu'eux.)

Le manga l'est un peu plus que l'anime.

 

- Graphiquement, je t'assure que la série est bien meilleure. Après c'est peut-être personnel, j'ai horreur de la 3D et la trilogie est quasi-entièrement en 3D.

Techniquement et si vous avez une version du genre Full HD sous la main vous serez plus que comblé avec la série, bien meilleure que la trilogie.

 

- Le premier épisode est juste formidable. Surtout après avoir terminé l'anime, on a qu'une envie : voir le premier épisode.


  • 0

eaE6JvY.png


#8
beixoultes

  • messages 1 435
  • Inscrit(e) : 23 octobre 2011

  • Humeur du actuel : Fatigué

Réputation : 321 (Adulé !)

- Je trouve que tu en fais beaucoup trop au niveau du gore.
Oui, c'est un anime gore, mais pas à ce point... ou peut-être que c'est moi qui y suis trop habitué ? (Je le trouve moins gore que Mirai Nikki, Higurashi ou Claymore pour ne citer qu'eux.)
Le manga l'est un peu plus que l'anime.


Je n'ai jamais parlé de gore, mais de "scènes choquantes" (seulement deux fois, en plus)... illustrées avec des images gores, certes, mais je ne peux pas vraiment en dire plus sans spoiler :P
Après, je veux bien reconnaitre que je suis en partie influencé par le manga.
Spoiler

 

- Graphiquement, je t'assure que la série est bien meilleure. Après c'est peut-être personnel, j'ai horreur de la 3D et la trilogie est quasi-entièrement en 3D.
Techniquement et si vous avez une version du genre Full HD sous la main vous serez plus que comblé avec la série, bien meilleure que la trilogie.


Ça, j'ai envie de te dire que c'est surtout une question de goût. Personnellement j'ai aussi préféré la série, mais quelqu'un habitué aussi bien à la 3D qu'aux graphismes traditionnels ne sera pas de cet avis.
 

- Le premier épisode est juste formidable. Surtout après avoir terminé l'anime, on a qu'une envie : voir le premier épisode.


Justement: ce premier épisode aurait du être à la fin de l'anime, pas au début. Concrètement, il introduit très mal Guts et donne une image erronée de la série (mettant en avant l'horreur plutôt que l'univers médiéval et délaissant totalement le coté relationnel, composante essentiel de l'anime).
Et si déjà il fallait démarrer comme le manga (où je trouve aussi que les premier tomes n'ont rien à faire au début de l'histoire), pourquoi ne pas avoir repris le seul arc du prologue qui apporte quelque chose, aussi bien au niveau du scénario que de la construction de l'univers et des personnages (à savoir l'arc du compte) ?

Modifié par beixoultes, 19 novembre 2015 - 17:44.

  • 0

741402Bannireanangelssleeping.png
Voudrais-tu que je t'y emmène? A l'endroit de cette ville où les vœux deviennent réalité.
Veux-tu devenir une mahou shoujo? /(O ω O)\
Le pouvoir de l'imagination est ce qui change tout.

My anime list
200062bannierelpeas.png






0 utilisateur(s) dans ce forum

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Community Forum Software by IP.Board
Licence accordée à : AnimeServ.NET
Design & Code by Bad.Y o/
© 2013 AnimeServ