Aller au contenu


Anime de la semaine : Le Conte de la Princesse Kaguya

Princesse Kaguya Contes & Récits Drame Kaguya Kaguya-Hime no Monogatari

4 réponses à ce sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

#1
beixoultes

  • messages 1 435
  • Inscrit(e) : 23 octobre 2011

  • Humeur du actuel : Fatigué

Réputation : 320 (Adulé !)
Bonjour à tous.

Cette semaine, les amis, je ne sais pas si je dois vous remercier ou vous maudire. J'aimerais vous remercier, sincèrement : en choisissant Contes et Récits, vous m'avez guidé vers un véritable chef-d'œuvre… Mais d'un autre côté, je dois bien avouer que je n'avais jamais autant galéré pour faire une chronique (au passage, je remercie Heartsy d'avoir pris la relève la semaine dernière). Mais même si je sais que je n'arriverais pas à être à la hauteur de cette perle, je vais quand même faire de mon mieux pour vous présenter Le Conte de la Princesse Kaguya (ou en japonais: Kaguya-Hime no Monogatari).



2716_cover.png



Le Conte de la Princesse Kaguya est un film de 2h15 produit en 2013. Il a été réalisé par Isao Takahata (Le Tombeau des Lucioles, Mes Voisins les Yamada), co-fondateur du studio Ghibli. Il s'agit de l'adaptation du plus ancien récit du Japon.


Il était une fois…


… un vieux coupeur de bambou qui découvrit une minuscule fille (de la taille d'un pouce) dans un bambou scintillant. Croyant à une grâce divine, il la ramena chez lui. La fille se transforma alors en bébé de taille normale, et le vieil homme ainsi que sa femme décidèrent de l'élever.


964525Minusculeprincesse.png



Mais leur vie prend rapidement un tournant inattendu : tandis que le bébé grandi à toute vitesse (passant de nouveau-née à fillette en quelques jours), de nombreux miracles ont lieu autour d'elle. Ainsi, pendant que la petite fille découvre la vie rurale des montagnes, le vieil homme fait régulièrement des découvertes miraculeuses, que ce soit de riches étoffes ou de l'or. Y voyant à nouveau un signe, il utilise cette nouvelle richesse pour faire construire un palais à l'enfant que les dieux destinent visiblement à devenir princesse.

C'est ainsi que démarre une vie toute différente pour la fillette débordante d'énergie : jusqu'alors habituée à une vie paysanne, la voilà contrainte de se plier à l'éducation stricte qui fera d'elle une princesse digne de ce nom. Rapidement, elle devient une magnifique jeune fille dont la réputation parvient jusqu'au palais impérial. C'est alors qu'elle reçoit la visite de cinq princes -pas si charmants que ça- qui veulent lui demander sa main…



849043Cinqprtendants.png
Je me faisais une autre idée des princes de contes de fées :huh:



Un design hors norme


Kaguya est un film qui se démarque énormément par ses graphismes. A l'heure ou la 3D est omniprésente, il fait le choix de se focaliser sur le dessin à la main. Et pour encore plus d'originalité, il nous offre des dessins au fusain, accompagné de colorisations pastel.


908069Unedigneprincesse.png



Ce parti pris peut sembler étrange, mais il correspond très bien au rythme d'un conte, renforçant encore son ambiance enchanteresse et poétique. Comme la plupart des contes, ce film est plutôt lent. Mais ces graphismes contribuent grandement à nous tenir attentif : on a en permanence l'impression de voir une magnifique toile s'animer devant nous.


886995Paysage.png



Tout au long de cette magnifique peinture anime, il arrivera aussi que le film ait un sursaut et que le rythme accélère d'un coup. Les dessins suivent alors le mouvement, donnant l'impression que les dessinateurs ont moins de temps pour faire leur travail et se contentent presque de brouillons… Je dirais même qu'à un moment, on a plus l'impression de voir une « calligraphie animée » que du « dessin » à proprement parlé.
Mais même si le terme "brouillon" sonne de manière péjorative, ici il ne faut pas le prendre dans le sens « bâclé », mais plutôt dans le sens « ça se brouille », ce qui correspond parfaitement à l'état d'esprit de Kaguya.



546756tumblrnp7t1naaaA1qhmy7go11280.gif
Cours, princesse ! Cours aussi vite que possible !



Même en prenant en compte ce style graphique particulier, le chara-design a lui aussi ses petites particularités. Si, pour les personnages de basse caste il correspond assez bien à ce qu'on attendre de tels graphismes, pour les nobles et érudits il s'inspire largement des estampes qu'on retrouve sur les anciennes représentations de personnages historiques. C'est un choix un peu étrange, mais qui renforce encore le contraste entre le début à la campagne et la deuxième partie dans la capitale.


222822Estampe.jpg868871Reprsentationtraditionnelle.png
Il y a comme un air de ressemblance



Un film riche en émotions


Cet anime est avant tout une fresque racontant la vie d'une personne. C'est un genre de film au rythme lent, mais qui permet de nous identifier aux personnages et d'énormément nous attacher à eux. Kaguya est avant tout un très beau film qui vous fera passer par des émotions très nombreuses et très variées : la tristesse, la joie, la mélancolie, l'oppression, l'émerveillement, la déprime, la libération… rien ne vous sera épargné dans cet anime qui ne vous laissera pas de marbre.

Honnêtement, il m'est très difficile de décrire à quel point cette histoire est magnifique et touchante, et je sens que je vais tourner en rond si je m'obstine. Le problème est que Kaguya est le genre de film qui ne s'explique pas : c'est plutôt le genre de film qu'on donne à quelqu'un en lui disant juste « regarde-le »… Et ce n'est qu'une fois qu'il l'a vu (quand il a partagé les mêmes émotions que nous) qu'on peut en discuter. En attendant, tout ce que je pourrais dire ne vaudra pas mieux que cette simple phrase : « Bon dieu qu'est-ce que c'est beau ! hell-yes-onion-head-emoticon.gif »



322489Danslaneige.png



Conclusion


Les qualités :

C'est beau.
Une patte graphique hors norme, que ce soit au niveau de la qualité ou de l'originalité.
Une histoire touchante et très mélancolique.
Il s'agit d'un des contes les plus célèbres du Japon, dont vous verrez souvent des références dans les animes.
Une fin qui vous laissera sur votre CUL.
Une protagoniste très attachante.


Les défauts :

Peut-être un petit peu trop lent ?
Même si les graphismes sont magnifiques, ils ne plairont pas à tout le monde.
A éviter si vous êtes dépressif :P


Je pense que vous l'aurez compris: je vous recommande vivement cet anime qui ne vous laissera pas de marbre. Quant à moi, d'ici ma prochaine chronique, je fonce regarder le dernier anime moe afin de me remettre de mes émotions.

Lien vers la fiche du film



415110Hanami.png


Modifié par beixoultes, 12 avril 2016 - 23:56.

  • 4

741402Bannireanangelssleeping.png
Voudrais-tu que je t'y emmène? A l'endroit de cette ville où les vœux deviennent réalité.
Veux-tu devenir une mahou shoujo? /(O ω O)\
Le pouvoir de l'imagination est ce qui change tout.

My anime list
200062bannierelpeas.png


#2
Tenefester

      A dragon never yields

  • messages 194
  • Inscrit(e) : 12 décembre 2015

  • Humeur du actuel : Équilibré

Réputation : 32 (Neutre)

Belle chronique ! Tu fais honneur à ce film et à ce conte, on passe par toutes sortes d'émotions.

La lenteur du film n'est pas un problème pour moi, ça te permet d'apprécier chaque instant, émotion et dessin -_-

 

Pour ceux qui ne connaissent pas le conte, la fin va effectivement vous laisser sur le cul :P

 

A l'heure ou la 3D est omniprésente, il fait le choix de se focaliser sur le dessin à la main.

 

Graphiquement ce film m'avait hypnotisée, il a une vraie identité. Je regrette que dans les films d'animation 3D d'aujourd'hui, les graphismes se ressemblent tous les uns et autres et n'ont plus aucune personnalité.

Visuellement, ce film est une bouffée d'air frais (vive la 2D) :wub:


Modifié par Tenefester, 12 avril 2016 - 19:16.

  • 0

#3
Yoru

  • messages 277
  • Inscrit(e) : 11 avril 2012

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 79 (Se fait un nom)

Un très beau conte et une très bonne animation par Ghibli.

 

Au début, tout avance très vite puis vers le milieu ça ralenti un peu.

Mais ça, c'est un message du studio (il y a toujours un message "caché" dans chaque Ghibli) et celui-ci se tourne autour de la vie et de son rythme:

- Le début / l'enfant grandi vite, c'est merveilleux et magique.

- Le milieu / l'adolescence est un peu chiant, ça ralenti et ça se passe un peu moins bien.

- La fin est... soudaine et inattendue.

 

Cette fin. Le conte est très célèbre, les japonais n'ont pas du avoir la même surprise que beaucoup d'entre nous. (Personnellement je la connaissais mais je l'ai complètement oublié jusqu'à m'en rappeler au dernier moment)

Belle chronique, j'ai hâte d'en voir d'autres sur du Ghibli !


  • 0

eaE6JvY.png


#4
saadkenshin

      Master of Disguise

  • messages 1 666
  • Inscrit(e) : 25 décembre 2011

  • Humeur du actuel : Détendue

Réputation : 257 (Une Star !)

Un autre film que je dois ajouter à ma longue liste.  :nunu:  Merci pour la découverte, je ne connaissais pas. :o


  • 0

#5
Perona

      Kitsune Lover

  • messages 1 671
  • Inscrit(e) : 29 juin 2012

  • Humeur du actuel : Démoniaque

Réputation : 314 (Adulé !)

Ca me fait penser qu'il est sur ma liste depuis qu'il est sorti. :fatigue:

Faut vraiment que je le regarde 


  • 0

                                              Mugen no gemu Hime                                                   

 

13100604095315919611615832.png

 

14062704455215919612348886.png

 My AnimeList                                                                                                        Mes Créa'






0 utilisateur(s) dans ce forum

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Community Forum Software by IP.Board
Licence accordée à : AnimeServ.NET
Design & Code by Bad.Y o/
© 2013 AnimeServ