Aller au contenu


Anime de la Semaine : Tatakau Shisho - The Book of Bantorra

The Book of Bantorra Tatakau Shisho Fantasy Fantastique Chronique Combat & Arts Martiaux Religion

Aucune réponse à ce sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

#1
Heartsy

      Ma Chérie !!!!!!!!

  • messages 366
  • Inscrit(e) : 19 janvier 2013

  • Humeur du actuel : Détendue

Réputation : 101 (Étoile montante)

Bonsoir à tous !

 

Pour le thème Combat & Arts Martiaux, je suis allé à la bibliothèque. Ne cherchez pas de cohérence, j'ai juste trouvé un livre ancien. Seule différence avec les livres habituels, il est en pierre. J'ai posé ma main dessus et j'ai vu des événements d'une personne morte, comme si j'étais omniscient. Je crois qu'il s'appelait Bantorra.

 

Voilà l'histoire de la Bibliothèque de Bantorra dans :

 


Tatakau Shisho - The Book of Bantorra


49594716520.jpg

 

Présentation

 

The Book of Bantorra (Lien AS) est un anime de 27 épisodes de 25 minutes, sorti en 2009 et licencié par ADN. Il est réalisé par le studio David Production, Inc (Level E, JoJo's Bizarre Adventure), fondé des anciens du studio Gonzo. Il est adapté du light novel éponyme, écrit par Yamagata Ishio (Rokka no Yuusha).

 

439367TheBookofBantorraPartI02.jpg

"Pour l'honneur des archivistes armés, voici notre Histoire."

 

Depuis l'enfermement du Dieu, le monde se divise en deux camps : le clan des Archiviste armés veillant sur la Bibliothèque et chargé de récupérer les livres de vie des humains; et le Culte des Noyés de Dieu secte ayant pour devise de vivre comme ils l'entendent et pour but de tuer la plus puissante archiviste armé et vice-directrice de la Bibliothèque : Hamyuts Meseta.

L'histoire met donc en scène ces deux puissances qui s'affrontent dans ce que l'on peut appeler un combat entre le bien et le mal, mais, très vite nous pouvons nous rendre compte qu'il ne s'agit pas que de ça, quelque chose de plus malsain fut créé il y a bien longtemps à l'ombre de ces deux puissances.

 

892548OLAnimeTBOB0500072800025.jpg

"Non, je ne suis pas cruel. Mes dents le prouvent !"

 

Bibliothèque : univers d'héritage et d'histoire

 

The Book of Bantorra est l'un de ces animes qui a un univers très riche reposant sur des concepts assez complexes et philosophiques tels que la vie, la mort, la trahison, les croyances et la religion. Sans trop de discours philosophique, c'est surtout les scenarii des différents arcs qui évoquent ces sujets.

 

L'histoire commence in media res (en plein milieu d'une action), posant un cadre plein d'interrogation et de mystère. La série répond petit à petit à tous les mystères entourant les archivistes.

Il y a beaucoup d'inspiration pour cette série, dont la majeur est l'histoire et les mythes de la religion chrétienne. Mais pas que, il y a aussi des inspirations des légendes judaïques (Le golem, par exemple) et musulmanes. Le QG des archivistes est une île et un état autoproclamé avec sa bibliothèque réservée aux archivistes gardant les mémoires des morts depuis de longues années, semblable au Vatican.

 

1894448928b357bb3497b55d084953e60032a5.j

Une architecture qui rappelle le Vatican

 

Un fusil de Tchekhov de personnage

 

Commençons par décrire le « fusil de Tchekhov ».... d'une façon rapide ! En clair, c'est une propriété de mise en scène pour le théâtre, le cinéma et l'animation disant que tout objet qui est montré dans un acte ou une scène doit servir plus tard sinon, il ne sert à rien de le montrer.

Ici ça concerne les personnages. Tous les personnages importants d'un arc, antagoniste ou protagoniste, servent à un ou plusieurs moments.

La série joue avec la perception entre protagoniste et antagoniste. Même un ennemi des archivistes a le droit de nous faire comprendre son passé et pourquoi il déteste les archivistes. Il y a aussi d'autres jeux dans la série mais je ne souhaite pas les spoiler.

Ayant un grand panel de personnage, je ne vais que décrire l'héroïne principale :

 

584470WARLTatakauShishoTheBookofBantorra

Le petit groupe de joyeux archivistes.

 

Hamyuts Meseta : Directrice adjointe des archivistes armés, elle est une femme sans pitié et sans peur. Beaucoup de mystère planent autour d'elle mais il y a une chose que tout le monde est sûr : c'est son amour pour les lapins.

 

728961fgdmx.jpg

"Le meurtre, mon seul amour !"

 

Des graphismes armés ou désarmés ?

 

Bien que l'anime soit beau et coloré, il reste banal dans ses décors et ses animations. Les combats sont généralement bien animés mais certains manquent de punch et sont trop monotones.

Faites attention à ne pas confondre les instants souvenirs des livres, signalés par un cadre flou autour des scènes. Je dis ça car comme je l'ai vu avec une résolution moyenne, j'avais dû mal à situer certaines scènes.

 

304783TheBookofBantorraPartI03.jpg

"Mouahaha ! L'animation n'est pas à la ramasse pour mon combat !"

 

499789tatakaushishothebookofbantorra4054

Regardez le flou autour du cadre : il signifie qu'on est dans les souvenirs d'une défunte. (ce n'est pas un spoil)

 

Pour le chara-design, il est très beau mais assez inégal, surtout pour quelques personnages secondaires ou principaux dans quelques épisodes. (j'en ai compté 5, autant au milieu de la série qu'à la fin) Il n'y a pas de 3D à noter. (merci pour mes yeux!)

 

122321TheBookofBantorraTatakauShishoSeri

Le chara-design est très bon !

 

Un culte de la bande-son

 

Digne de son inspiration majeure, l'histoire du christianisme, la bande-son est exclusivement orchestrale, pour le bonheur de nos oreilles. Elle a été composé par Yoshihisa Hirano (Broken Blade........ma première chronique), pour une dizaine de morceaux avec des inspirations multiples.

Le compositeur s'est inspiré surtout de l'ère Classique (environ de 1730 à 1830) et de l'ère Romantique (environ de 1830 à 1900). Certains morceaux ressemblent à de grands compositeurs tels que Haydn, Mozart, Choppin, Litz, ….. Il y a aussi un morceau qui se démarque par son inspiration jazz. La majorité des morceaux accompagne les scènes d'émotion ou les scènes de bataille car la série n'a que peu d'instant réjouissante ou drôle.

Certains instruments reviennent très souvent : les violons, les flûtes, le piano et surtout les chœurs pour une évocation religieuse. Je vous mets deux thèmes particulièrement excellents et différents :

- Le thème de Hamyuts, digne des opéras de Wagner avec un lyrisme à couper le souffle

 

 

- Le thème des scènes d'émotion, avec son piano nostalgique et son accompagnement de violon apportant une portée romantique à ces instants.

 

 

Pour les openings et endings, il y en a deux de chaque, de très bonnes qualités, très juste dans le thème de la série et qui ne spoilent pas.

Je ne vous dévoile que le premier opening et ending, pour vos douces oreilles.

 

 

 

Conclusion

 

Les plus :


  • Un anime très sérieux


  • Un monde très critique et intelligent


  • Beaucoup de personnage charismatique


  • Beaucoup de mystère tenant en halène jusqu'à la fin


  • La bande-son orchestrale

 

Les moins :


  • Un petit manque de rythme au milieu de la série


  • L'animation un peu inégale


  • Beaucoup de personnage à se rappeler

 

The Book of Bantorra est une très bonne surprise au niveau de son histoire. Beaucoup de complot, de trahison sur la religion, j’adhère. Malheureusement, toute la grande qualité de la série repose sur le scénario, donc difficile de ne pas faire une longue chronique sans spoiler. Je vous le conseille, pour les combats et son scénario.

 

377736TheBookofBantorraPartII04.jpg

The Book of Bantorra est super bon, il y a des FLINGUES !!!!! Hey !


Modifié par Heartsy, 27 septembre 2016 - 20:52.

  • 5

Image IPB






0 utilisateur(s) dans ce forum

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Community Forum Software by IP.Board
Licence accordée à : AnimeServ.NET
Design & Code by Bad.Y o/
© 2013 AnimeServ