Aller au contenu


Une histoire sans fin..


336 réponses à ce sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

#301
KaminoKrebs

  • messages 64
  • Inscrit(e) : 08 mai 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 23 (Neutre)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal.
  • 0

#302
Eternal

      Prêtresse Divine du Yaoi !

  • messages 1 125
  • Inscrit(e) : 26 février 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 153 (Étoile montante)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre
  • 0

130526083312460998.png

 


Spoiler

#303
Zortoz

  • messages 402
  • Inscrit(e) : 10 mai 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 69 (Se fait un nom)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin
  • 0
La ilaha ila Allah
Un anime est manquant sur le site? Envoyez moi le titre par MP et je l'uploaderais.
Image IPB
Image IPB

#304
Eternal

      Prêtresse Divine du Yaoi !

  • messages 1 125
  • Inscrit(e) : 26 février 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 153 (Étoile montante)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin qui avait la rage
  • 0

130526083312460998.png

 


Spoiler

#305
KaminoKrebs

  • messages 64
  • Inscrit(e) : 08 mai 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 23 (Neutre)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin qui avait la rage et qui en profita pour lui
  • 0

#306
Eternal

      Prêtresse Divine du Yaoi !

  • messages 1 125
  • Inscrit(e) : 26 février 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 153 (Étoile montante)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin qui avait la rage et qui en profita pour lui mordre le
  • 0

130526083312460998.png

 


Spoiler

#307
KimHiko

      Prêtresse écrabouilleuse

  • messages 2 578
  • Inscrit(e) : 30 juillet 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 227 (Une Star !)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin qui avait la rage et qui en profita pour lui mordre le postérieur
  • 0

Image IPB

Pensez à lire ceci : Le Règlement,Avertissements et sanctions. Merci !


#308
KaminoKrebs

  • messages 64
  • Inscrit(e) : 08 mai 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 23 (Neutre)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin qui avait la rage et qui en profita pour lui mordre le mamelon gauche.
  • 0

#309
Eternal

      Prêtresse Divine du Yaoi !

  • messages 1 125
  • Inscrit(e) : 26 février 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 153 (Étoile montante)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin qui avait la rage et qui en profita pour lui mordre le postérieur et le mamelon gauche. Le sang se mit alors à gicler
  • 0

130526083312460998.png

 


Spoiler

#310
KimHiko

      Prêtresse écrabouilleuse

  • messages 2 578
  • Inscrit(e) : 30 juillet 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 227 (Une Star !)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin qui avait la rage et qui en profita pour lui mordre le postérieur et le mamelon gauche. Le sang se mit alors à gicler éclaboussant les lunettes du
  • 0

Image IPB

Pensez à lire ceci : Le Règlement,Avertissements et sanctions. Merci !


#311
Eternal

      Prêtresse Divine du Yaoi !

  • messages 1 125
  • Inscrit(e) : 26 février 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 153 (Étoile montante)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin qui avait la rage et qui en profita pour lui mordre le postérieur et le mamelon gauche. Le sang se mit alors à gicler éclaboussant les lunettes du policier pervers qui matait la scène
  • 0

130526083312460998.png

 


Spoiler

#312
KaminoKrebs

  • messages 64
  • Inscrit(e) : 08 mai 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 23 (Neutre)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin qui avait la rage et qui en profita pour lui mordre le postérieur et le mamelon gauche. Le sang se mit alors à gicler éclaboussant les lunettes du policier pervers qui matait la scène tout en se tripotant la




(testons l'esprit du suivant)
  • 0

#313
KimHiko

      Prêtresse écrabouilleuse

  • messages 2 578
  • Inscrit(e) : 30 juillet 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 227 (Une Star !)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin qui avait la rage et qui en profita pour lui mordre le postérieur et le mamelon gauche. Le sang se mit alors à gicler éclaboussant les lunettes du policier pervers qui matait la scène tout en se tripotant la touffe de cheveux

héhé :P
  • 0

Image IPB

Pensez à lire ceci : Le Règlement,Avertissements et sanctions. Merci !


#314
Zortoz

  • messages 402
  • Inscrit(e) : 10 mai 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 69 (Se fait un nom)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin qui avait la rage et qui en profita pour lui mordre le postérieur et le mamelon gauche. Le sang se mit alors à gicler éclaboussant les lunettes du policier pervers qui matait la scène tout en se tripotant la touffe de cheveux. Au même moment, non loin de là
  • 0
La ilaha ila Allah
Un anime est manquant sur le site? Envoyez moi le titre par MP et je l'uploaderais.
Image IPB
Image IPB

#315
Eternal

      Prêtresse Divine du Yaoi !

  • messages 1 125
  • Inscrit(e) : 26 février 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 153 (Étoile montante)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin qui avait la rage et qui en profita pour lui mordre le postérieur et le mamelon gauche. Le sang se mit alors à gicler éclaboussant les lunettes du policier pervers qui matait la scène tout en se tripotant la touffe de cheveux. Au même moment, non loin de là un groupe de hooligans
  • 0

130526083312460998.png

 


Spoiler

#316
KaminoKrebs

  • messages 64
  • Inscrit(e) : 08 mai 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 23 (Neutre)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin qui avait la rage et qui en profita pour lui mordre le postérieur et le mamelon gauche. Le sang se mit alors à gicler éclaboussant les lunettes du policier pervers qui matait la scène tout en se tripotant la touffe de cheveux. Au même moment, non loin de là un groupe de hooligans lisaient les aventures de Tintin.
  • 0

#317
KimHiko

      Prêtresse écrabouilleuse

  • messages 2 578
  • Inscrit(e) : 30 juillet 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 227 (Une Star !)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin qui avait la rage et qui en profita pour lui mordre le postérieur et le mamelon gauche. Le sang se mit alors à gicler éclaboussant les lunettes du policier pervers qui matait la scène tout en se tripotant la touffe de cheveux. Au même moment, non loin de là un groupe de hooligans lisaient les aventures de Tintin.
Un canard vert
  • 0

Image IPB

Pensez à lire ceci : Le Règlement,Avertissements et sanctions. Merci !


#318
Eternal

      Prêtresse Divine du Yaoi !

  • messages 1 125
  • Inscrit(e) : 26 février 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 153 (Étoile montante)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin qui avait la rage et qui en profita pour lui mordre le postérieur et le mamelon gauche. Le sang se mit alors à gicler éclaboussant les lunettes du policier pervers qui matait la scène tout en se tripotant la touffe de cheveux. Au même moment, non loin de là un groupe de hooligans lisaient les aventures de Tintin.
Un canard vert qui avait mal au ventre
  • 0

130526083312460998.png

 


Spoiler

#319
Zortoz

  • messages 402
  • Inscrit(e) : 10 mai 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 69 (Se fait un nom)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin qui avait la rage et qui en profita pour lui mordre le postérieur et le mamelon gauche. Le sang se mit alors à gicler éclaboussant les lunettes du policier pervers qui matait la scène tout en se tripotant la touffe de cheveux. Au même moment, non loin de là un groupe de hooligans lisaient les aventures de Tintin.
Un canard vert qui avait mal au ventre à cause d'une diarrhée aigüe s'en alla
  • 0
La ilaha ila Allah
Un anime est manquant sur le site? Envoyez moi le titre par MP et je l'uploaderais.
Image IPB
Image IPB

#320
KimHiko

      Prêtresse écrabouilleuse

  • messages 2 578
  • Inscrit(e) : 30 juillet 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 227 (Une Star !)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin qui avait la rage et qui en profita pour lui mordre le postérieur et le mamelon gauche. Le sang se mit alors à gicler éclaboussant les lunettes du policier pervers qui matait la scène tout en se tripotant la touffe de cheveux. Au même moment, non loin de là un groupe de hooligans lisaient les aventures de Tintin.
Un canard vert qui avait mal au ventre à cause d'une diarrhée aigüe s'en alla trouver du papier toilette mais
  • 0

Image IPB

Pensez à lire ceci : Le Règlement,Avertissements et sanctions. Merci !


#321
Eternal

      Prêtresse Divine du Yaoi !

  • messages 1 125
  • Inscrit(e) : 26 février 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 153 (Étoile montante)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin qui avait la rage et qui en profita pour lui mordre le postérieur et le mamelon gauche. Le sang se mit alors à gicler éclaboussant les lunettes du policier pervers qui matait la scène tout en se tripotant la touffe de cheveux. Au même moment, non loin de là un groupe de hooligans lisaient les aventures de Tintin.
Un canard vert qui avait mal au ventre à cause d'une diarrhée aigüe s'en alla trouver du papier toilette mais, à cette heure-ci
  • 0

130526083312460998.png

 


Spoiler

#322
Ogbya75

  • messages 33
  • Inscrit(e) : 18 mai 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 0 (Neutre)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin qui avait la rage et qui en profita pour lui mordre le postérieur et le mamelon gauche. Le sang se mit alors à gicler éclaboussant les lunettes du policier pervers qui matait la scène tout en se tripotant la touffe de cheveux. Au même moment, non loin de là un groupe de hooligans lisaient les aventures de Tintin.
Un canard vert qui avait mal au ventre à cause d'une diarrhée aigüe s'en alla trouver du papier toilette mais, à cette heure-ci les magasin sont fermé,il alla donc
  • 0

Image IPB


#323
KaminoKrebs

  • messages 64
  • Inscrit(e) : 08 mai 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 23 (Neutre)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin qui avait la rage et qui en profita pour lui mordre le postérieur et le mamelon gauche. Le sang se mit alors à gicler éclaboussant les lunettes du policier pervers qui matait la scène tout en se tripotant la touffe de cheveux. Au même moment, non loin de là un groupe de hooligans lisaient les aventures de Tintin.
Un canard vert qui avait mal au ventre à cause d'une diarrhée aigüe s'en alla trouver du papier toilette mais, à cette heure-ci les magasin sont fermé,il alla donc déféquer dans le caniveau sous les yeux ébahis de

  • 0

#324
Zortoz

  • messages 402
  • Inscrit(e) : 10 mai 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 69 (Se fait un nom)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin qui avait la rage et qui en profita pour lui mordre le postérieur et le mamelon gauche. Le sang se mit alors à gicler éclaboussant les lunettes du policier pervers qui matait la scène tout en se tripotant la touffe de cheveux. Au même moment, non loin de là un groupe de hooligans lisaient les aventures de Tintin.
Un canard vert qui avait mal au ventre à cause d'une diarrhée aigüe s'en alla trouver du papier toilette mais, à cette heure-ci les magasin sont fermé,il alla donc déféquer dans le caniveau sous les yeux ébahis de Nelson Mandela qui
  • 0
La ilaha ila Allah
Un anime est manquant sur le site? Envoyez moi le titre par MP et je l'uploaderais.
Image IPB
Image IPB

#325
KimHiko

      Prêtresse écrabouilleuse

  • messages 2 578
  • Inscrit(e) : 30 juillet 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 227 (Une Star !)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin qui avait la rage et qui en profita pour lui mordre le postérieur et le mamelon gauche. Le sang se mit alors à gicler éclaboussant les lunettes du policier pervers qui matait la scène tout en se tripotant la touffe de cheveux. Au même moment, non loin de là un groupe de hooligans lisaient les aventures de Tintin.
Un canard vert qui avait mal au ventre à cause d'une diarrhée aigüe s'en alla trouver du papier toilette mais, à cette heure-ci les magasin sont fermé,il alla donc déféquer dans le caniveau sous les yeux ébahis de Nelson Mandela qui mangeait des ramen aux
  • 0

Image IPB

Pensez à lire ceci : Le Règlement,Avertissements et sanctions. Merci !


#326
Zortoz

  • messages 402
  • Inscrit(e) : 10 mai 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 69 (Se fait un nom)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin qui avait la rage et qui en profita pour lui mordre le postérieur et le mamelon gauche. Le sang se mit alors à gicler éclaboussant les lunettes du policier pervers qui matait la scène tout en se tripotant la touffe de cheveux. Au même moment, non loin de là un groupe de hooligans lisaient les aventures de Tintin.
Un canard vert qui avait mal au ventre à cause d'une diarrhée aigüe s'en alla trouver du papier toilette mais, à cette heure-ci les magasin sont fermé,il alla donc déféquer dans le caniveau sous les yeux ébahis de Nelson Mandela qui mangeait des ramen aux kangourou avec du
  • 0
La ilaha ila Allah
Un anime est manquant sur le site? Envoyez moi le titre par MP et je l'uploaderais.
Image IPB
Image IPB

#327
KimHiko

      Prêtresse écrabouilleuse

  • messages 2 578
  • Inscrit(e) : 30 juillet 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 227 (Une Star !)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin qui avait la rage et qui en profita pour lui mordre le postérieur et le mamelon gauche. Le sang se mit alors à gicler éclaboussant les lunettes du policier pervers qui matait la scène tout en se tripotant la touffe de cheveux. Au même moment, non loin de là un groupe de hooligans lisaient les aventures de Tintin.
Un canard vert qui avait mal au ventre à cause d'une diarrhée aigüe s'en alla trouver du papier toilette mais, à cette heure-ci les magasin sont fermé,il alla donc déféquer dans le caniveau sous les yeux ébahis de Nelson Mandela qui mangeait des ramen aux kangourou avec du tofu grillé à la rillette. Le
  • 0

Image IPB

Pensez à lire ceci : Le Règlement,Avertissements et sanctions. Merci !


#328
Eternal

      Prêtresse Divine du Yaoi !

  • messages 1 125
  • Inscrit(e) : 26 février 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 153 (Étoile montante)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin qui avait la rage et qui en profita pour lui mordre le postérieur et le mamelon gauche. Le sang se mit alors à gicler éclaboussant les lunettes du policier pervers qui matait la scène tout en se tripotant la touffe de cheveux. Au même moment, non loin de là un groupe de hooligans lisaient les aventures de Tintin.
Un canard vert qui avait mal au ventre à cause d'une diarrhée aigüe s'en alla trouver du papier toilette mais, à cette heure-ci les magasin sont fermé,il alla donc déféquer dans le caniveau sous les yeux ébahis de Nelson Mandela qui mangeait des ramen aux kangourou avec du tofu grillé à la rillette. Le garde du corps de Nelson
  • 0

130526083312460998.png

 


Spoiler

#329
Zortoz

  • messages 402
  • Inscrit(e) : 10 mai 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 69 (Se fait un nom)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin qui avait la rage et qui en profita pour lui mordre le postérieur et le mamelon gauche. Le sang se mit alors à gicler éclaboussant les lunettes du policier pervers qui matait la scène tout en se tripotant la touffe de cheveux. Au même moment, non loin de là un groupe de hooligans lisaient les aventures de Tintin.
Un canard vert qui avait mal au ventre à cause d'une diarrhée aigüe s'en alla trouver du papier toilette mais, à cette heure-ci les magasin sont fermé,il alla donc déféquer dans le caniveau sous les yeux ébahis de Nelson Mandela qui mangeait des ramen aux kangourou avec du tofu grillé à la rillette. Le garde du corps de Nelson était en pagne
  • 0
La ilaha ila Allah
Un anime est manquant sur le site? Envoyez moi le titre par MP et je l'uploaderais.
Image IPB
Image IPB

#330
KimHiko

      Prêtresse écrabouilleuse

  • messages 2 578
  • Inscrit(e) : 30 juillet 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 227 (Une Star !)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne n'avait d'armes donc ils s'entrainèrent au catch (à 20 euros l'entrée) ...La demoiselle fait un german suplex à l'arbitre car il avait mis les doigts dans le slip léopard de la Mère Michelle qui en redemanda : Nyyyaaaaa !!!
Bas la patte hurla son chat qui ne supportait pas que l'on imite son miaulement. D'un coup de patte arrière retourné à 90° degrés il envoya bouler le bipède en T-shirt rayé qui s'affairé sur sa chaise en bois. Il bu cul sec un verre d'Oasis pomme citron,mais préférai un bon verre de Calva et pour accompagner le tout un paquet de chips aux gout Champignon hallucinogènes.
Un lapin nain nommé caramel se rapprocha d'un caméléon alcoolisé qui chantait du Bob : "get up stand up !..."
Le lapin se mit sur ses pattes arrières en faisant caca de l'or
Une poule, jalouse, envoya par texto postposé, une idée de vengeance pour pour venger sa mere la Cochone.
Pendant se temps le renard faisait du moonwalk tout en chantant la marseillaise version métal. Par mégarde, il se heurta contre un pingouin qui avait la rage et qui en profita pour lui mordre le postérieur et le mamelon gauche. Le sang se mit alors à gicler éclaboussant les lunettes du policier pervers qui matait la scène tout en se tripotant la touffe de cheveux. Au même moment, non loin de là un groupe de hooligans lisaient les aventures de Tintin.
Un canard vert qui avait mal au ventre à cause d'une diarrhée aigüe s'en alla trouver du papier toilette mais, à cette heure-ci les magasin sont fermé,il alla donc déféquer dans le caniveau sous les yeux ébahis de Nelson Mandela qui mangeait des ramen aux kangourou avec du tofu grillé à la rillette. Le garde du corps de Nelson était en pagne
et portait des noix de coco fendue en guise de
  • 0

Image IPB

Pensez à lire ceci : Le Règlement,Avertissements et sanctions. Merci !






0 utilisateur(s) dans ce forum

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Community Forum Software by IP.Board
Licence accordée à : AnimeServ.NET
Design & Code by Bad.Y o/
© 2013 AnimeServ