Aller au contenu


Une histoire sans fin..


336 réponses à ce sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

#241
Bensen

      El Profesor

  • messages 433
  • Inscrit(e) : 01 février 2011

  • Humeur du actuel : Rayonnante

Réputation : 60 (Se fait un nom)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune

Modifié par bensen, 09 février 2011 - 20:51.

  • 0

Image IPB

"I was made to hit in America"
"Si tu travailles comme cette abeille ... tu t'rendras malade" (Baloo)

#242
KimHiko

      Prêtresse écrabouilleuse

  • messages 2 578
  • Inscrit(e) : 30 juillet 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 227 (Une Star !)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête


(Mais... c'est pas l'âne Baka Murasamune ???)

Modifié par Kimhiko, 09 février 2011 - 21:18.

  • 0

Image IPB

Pensez à lire ceci : Le Règlement,Avertissements et sanctions. Merci !


#243
Bensen

      El Profesor

  • messages 433
  • Inscrit(e) : 01 février 2011

  • Humeur du actuel : Rayonnante

Réputation : 60 (Se fait un nom)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama


"C'est vrai j'avais complètement oublié ^^"
  • 0

Image IPB

"I was made to hit in America"
"Si tu travailles comme cette abeille ... tu t'rendras malade" (Baloo)

#244
KimHiko

      Prêtresse écrabouilleuse

  • messages 2 578
  • Inscrit(e) : 30 juillet 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 227 (Une Star !)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur
  • 0

Image IPB

Pensez à lire ceci : Le Règlement,Avertissements et sanctions. Merci !


#245
C.S.Roy

      Mitochondriaque tri-polaire

  • messages 3 107
  • Inscrit(e) : 01 septembre 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 193 (Étoile montante)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
  • 0

Image IPB

« La Belgique n'existe pas. Je le sais, j'y habite !»




"Comme univers, mon perchoir me suffit"

Image IPB


#246
KimHiko

      Prêtresse écrabouilleuse

  • messages 2 578
  • Inscrit(e) : 30 juillet 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 227 (Une Star !)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo
  • 0

Image IPB

Pensez à lire ceci : Le Règlement,Avertissements et sanctions. Merci !


#247
Bensen

      El Profesor

  • messages 433
  • Inscrit(e) : 01 février 2011

  • Humeur du actuel : Rayonnante

Réputation : 60 (Se fait un nom)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
  • 0

Image IPB

"I was made to hit in America"
"Si tu travailles comme cette abeille ... tu t'rendras malade" (Baloo)

#248
Nesse1040

      Reine Du Forum - The Predator's Queen

  • messages 5 250
  • Inscrit(e) : 26 juillet 2010

  • Humeur du actuel : Monstrueuse

Réputation : 478 (Adulé !)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais
  • 0

15120603462053250.png

 

Merci Perona pour le kit !

 

Les points importants:

* Le règlement

* Mise au point


#249
Bensen

      El Profesor

  • messages 433
  • Inscrit(e) : 01 février 2011

  • Humeur du actuel : Rayonnante

Réputation : 60 (Se fait un nom)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent
  • 0

Image IPB

"I was made to hit in America"
"Si tu travailles comme cette abeille ... tu t'rendras malade" (Baloo)

#250
KimHiko

      Prêtresse écrabouilleuse

  • messages 2 578
  • Inscrit(e) : 30 juillet 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 227 (Une Star !)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en
  • 0

Image IPB

Pensez à lire ceci : Le Règlement,Avertissements et sanctions. Merci !


#251
Bensen

      El Profesor

  • messages 433
  • Inscrit(e) : 01 février 2011

  • Humeur du actuel : Rayonnante

Réputation : 60 (Se fait un nom)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui


"ca me rappelle Orange mécanique" ^^
  • 0

Image IPB

"I was made to hit in America"
"Si tu travailles comme cette abeille ... tu t'rendras malade" (Baloo)

#252
KimHiko

      Prêtresse écrabouilleuse

  • messages 2 578
  • Inscrit(e) : 30 juillet 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 227 (Une Star !)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un

Modifié par Kimhiko, 11 février 2011 - 03:09.

  • 0

Image IPB

Pensez à lire ceci : Le Règlement,Avertissements et sanctions. Merci !


#253
Bensen

      El Profesor

  • messages 433
  • Inscrit(e) : 01 février 2011

  • Humeur du actuel : Rayonnante

Réputation : 60 (Se fait un nom)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.

(celui qui se mange pas celui des alpages)
  • 0

Image IPB

"I was made to hit in America"
"Si tu travailles comme cette abeille ... tu t'rendras malade" (Baloo)

#254
KimHiko

      Prêtresse écrabouilleuse

  • messages 2 578
  • Inscrit(e) : 30 juillet 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 227 (Une Star !)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : "
  • 0

Image IPB

Pensez à lire ceci : Le Règlement,Avertissements et sanctions. Merci !


#255
--Onee-chan--

      ピカピカ~ & ニアス~ Nyaaa~~

  • messages 761
  • Inscrit(e) : 23 janvier 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 58 (Se fait un nom)
C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui
  • 0

Image IPB


#256
Bensen

      El Profesor

  • messages 433
  • Inscrit(e) : 01 février 2011

  • Humeur du actuel : Rayonnante

Réputation : 60 (Se fait un nom)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner
  • 0

Image IPB

"I was made to hit in America"
"Si tu travailles comme cette abeille ... tu t'rendras malade" (Baloo)

#257
mama

  • messages 21
  • Inscrit(e) : 02 janvier 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 0 (Neutre)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres betes
  • 0
une yaoiste pure et dur
pas de sous entendu héhéhé

#258
KimHiko

      Prêtresse écrabouilleuse

  • messages 2 578
  • Inscrit(e) : 30 juillet 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 227 (Une Star !)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer
  • 0

Image IPB

Pensez à lire ceci : Le Règlement,Avertissements et sanctions. Merci !


#259
--Onee-chan--

      ピカピカ~ & ニアス~ Nyaaa~~

  • messages 761
  • Inscrit(e) : 23 janvier 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 58 (Se fait un nom)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les!
  • 0

Image IPB


#260
KimHiko

      Prêtresse écrabouilleuse

  • messages 2 578
  • Inscrit(e) : 30 juillet 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 227 (Une Star !)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah !
  • 0

Image IPB

Pensez à lire ceci : Le Règlement,Avertissements et sanctions. Merci !


#261
Bensen

      El Profesor

  • messages 433
  • Inscrit(e) : 01 février 2011

  • Humeur du actuel : Rayonnante

Réputation : 60 (Se fait un nom)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons
  • 0

Image IPB

"I was made to hit in America"
"Si tu travailles comme cette abeille ... tu t'rendras malade" (Baloo)

#262
KimHiko

      Prêtresse écrabouilleuse

  • messages 2 578
  • Inscrit(e) : 30 juillet 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 227 (Une Star !)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et
  • 0

Image IPB

Pensez à lire ceci : Le Règlement,Avertissements et sanctions. Merci !


#263
Bensen

      El Profesor

  • messages 433
  • Inscrit(e) : 01 février 2011

  • Humeur du actuel : Rayonnante

Réputation : 60 (Se fait un nom)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
  • 0

Image IPB

"I was made to hit in America"
"Si tu travailles comme cette abeille ... tu t'rendras malade" (Baloo)

#264
KimHiko

      Prêtresse écrabouilleuse

  • messages 2 578
  • Inscrit(e) : 30 juillet 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 227 (Une Star !)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec
  • 0

Image IPB

Pensez à lire ceci : Le Règlement,Avertissements et sanctions. Merci !


#265
Muya

  • messages 250
  • Inscrit(e) : 20 janvier 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 11 (Neutre)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour

Modifié par muya, 13 février 2011 - 23:14.

  • 0

#266
Bensen

      El Profesor

  • messages 433
  • Inscrit(e) : 01 février 2011

  • Humeur du actuel : Rayonnante

Réputation : 60 (Se fait un nom)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui

Modifié par bensen, 13 février 2011 - 23:43.

  • 0

Image IPB

"I was made to hit in America"
"Si tu travailles comme cette abeille ... tu t'rendras malade" (Baloo)

#267
KimHiko

      Prêtresse écrabouilleuse

  • messages 2 578
  • Inscrit(e) : 30 juillet 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 227 (Une Star !)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le

Modifié par Kimhiko, 14 février 2011 - 01:22.

  • 0

Image IPB

Pensez à lire ceci : Le Règlement,Avertissements et sanctions. Merci !


#268
Bensen

      El Profesor

  • messages 433
  • Inscrit(e) : 01 février 2011

  • Humeur du actuel : Rayonnante

Réputation : 60 (Se fait un nom)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
  • 0

Image IPB

"I was made to hit in America"
"Si tu travailles comme cette abeille ... tu t'rendras malade" (Baloo)

#269
--Onee-chan--

      ピカピカ~ & ニアス~ Nyaaa~~

  • messages 761
  • Inscrit(e) : 23 janvier 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 58 (Se fait un nom)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et
  • 0

Image IPB


#270
Dark-Kami

      Erza

  • messages 1 297
  • Inscrit(e) : 31 octobre 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 1 470 (Affranchi !)
"C'est l'histoire d'un samouraï nommé Oyama." Il partit sur un âne rouge nommé Baka Murasamune à Chachachiboum. Le 1er jour Oyama partit résolu à l'auberge pour s'abriter et se désaltérer d'une Bièrôchampy accompagné d'un Beaujolais Nouveau, ensuite il mangea un chat cheshire qui miaulait encore de douleur.Sa queue, raide, trempa dans un yoghourt frais alors, dégoulinante, elle attira Oyama vers la cuisine crasseuse de l'auberge, arrivé là-bas Oyama s'aperçut qu'il lui manquait son Sabre en papier filtre à dents de chiens qu'il avait lubrifié hier pour se raser les poils du nez avant de partir retrouver celle qu'il avait rencontrée lors d'une bataille contre un minuscule elfen-diclonius en puberté qui cherchait des poux à la poste. La belle demoiselle monta Baka Murasamune en lui tirant les oreilles afin de lui faire Une dernière crasse puérile, pauvre hère. Donc Oyama entra chez le coiffeur pour se faire raser la touffe qui lui sortait des oreilles. Il en profita pour décapiter le coiffeur zieutant sa Bouche de Poule et ses horribles pieds de Hobbits. Il se souvenait que la veille il s'était fait rammonner par un tout petit Troll des bois verdâtre et malodorant.Notre héros, peu courageux, cherchais par tout les moyens à ensemencer sa belle chèvre dont l'odeur corporelle attirait ses ardeurs.Notre Samouraï mit feu à sa lame qui devint Verte pomme fumant violet et qui éclata en mille morceaux. Puis sa belle, les larmes aux yeux, s'empara de sa lame et s'avança vers lui pour retirer ses sabots et le recouvrir de crème fraiche avant de sortir sa marmite pour faire cuire sa grosse dinde encore vivante.Cette grosse volaille se débattant, elle lui foutu un coup de manette de Wii en le démembrant.La cuisson fut rapide même si la Mère Noel était frigide à l'idée de rôtir sa meilleure amie la dinde.Une Maid fit son apparition, un verre de bière ambrée sur la tête afin d'attirer la clientèle. La mère Noël, notre héros et sa dulcinée, dans une pièce sombre voulaient faire du Bondage avec de la guimauve et des Haribos. Mais la belle demoiselle qui avait un problème d'haleine sortit un spray à la menthe de son sac Hello kitty rose bonbon afin de l'utiliser pour ses fin qu'elle ne réalisera jamais,à moins que Baka Murasamune éternue en chantant un aire de la ma-caréna. Un chipandel qui passait par là à moiter nue, vit Oyama attaché au barreau d'une chaise hérissée de pointes en caoutchouc, il s'assit dessus et chatouilla Oyama avec une plume d'autruche lorsque tout à coup un gremlins tout poisseux tira violemment les cheveux en récitant une incantation et en dansant la danse du ventre. Il avala les cheveux et le chipandel tira sur le gremlins afin de le libérer car ces cheveux étaient maudis.
Le Scalp d'Oyama tomba et il atterris juste devant la maid qui voulait s'assurer de leur authenticité : une moumoutte ! hurla t'elle! et finis par s'évanouir.
Il lui découpa ses membres dans son sommeil et les jetas, un par un, à sa dulcinée qui les réceptionnas dans un sac plastique Hello kitty rose bonbon et le referma d'un coup sec.
Oyama, le sac à la main, sortis dehors et partit chez le boucher pour se faire un peu d'argent, avant de le décapiter.
C'est alors qu'intervient la Mère Noël accompagner du chipandel armé d'une bûche de bois pour essayer d'arrêter Oyama, avant qu'il ne farcisse Baka Murasamune. Le chipandel attrapa un chat errant et le jeta à la figure d'Oyama. Celui ci devint fou et frappa le chipandel
qui avait commençé à se décomposer.
Un Nympho fit son apparition chez le boucher, et demande une grosse Saucisse. Voyant tout ce remue-ménage, Baka Murasamune remua la queue de son âne en poursuivant celui-ci. Le Nympho s'empara de deux crochets de boucher pour accrocher deux lapins crétins par la queue.
"PAAAFFF ! Bien tenté !!" s'écria Baka Murasamune en secouant la tête de Oyama qui vomit sur les lapins crétins
qui devinrent jaune fluo.
"HI HAAANNN, v'la la DDE"
Ils étaient venu pour nettoyer mais aussitot se mirent a chanter la marseillaise en tabassant le nympho qui se curer le nez avec un baton de berger.
Oyama s'écria : " Ce sont les traîtres qui viennent pour cloner ses pauvres bêtes et les dépecer. Attaquons les! Et faisons leur la peau ! Mouahahah ! Mais avant cela aiguisons nos moutons d'attaque et préparons une sauce samouraï.
Faisons revenir le tout avec de la bile de renard pour en servir aux clients qui refuseraient de boire le discours du petit Nicolas à la télévision.
L'attaque eu lieu et là, se fut le drame, personne
<!-- isHtml:1 --><!-- isHtml:1 --><!-- isHtml:1 --><!-- isHtml:1 --><!-- isHtml:1 --><!-- isHtml:1 --><p class='bbc_center'><span rel='lightbox'><img src='http://www.animeserv...__sign_dk13.jpg' alt='Image IPB' class='bbc_img' /></span>





0 utilisateur(s) dans ce forum

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Community Forum Software by IP.Board
Licence accordée à : AnimeServ.NET
Design & Code by Bad.Y o/
© 2013 AnimeServ