Aller au contenu


Dai-Maho Toge


1 réponse à ce sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
Dai-Maho Toge
Dai Mahou Touge
- 大魔法峠
2006 - 2007
Aventure - Comédie - Magical girl  
8 OAV 12 mins  (Terminé)
Crée par      OHWADA HIDEKI
Réalisé par  Studio Barcelona
Licencié par ANIMA - Manga Distribution
  • test
Punie, charmante princesse du royaume magique, arrive dans le royaume pour s'entraîner, et devenir digne du trône.

Ainsi commence les aventures d'une magical girl peu ordinaire.

Punie débarque au collège et commence par laminer le groupe de délinquantes qui en avait le contrôle à l'aide de prises de catch peu orthodoxes et extrêmement douloureuses.

Elle est vite rejoint par son familier, un petit chien cornu qui tient plus cependant du général aguerri au combat que d'une gentille peluche. Ses sœurs arrivent aussi pour lui disputer le trône.

Sous les apparences douces et innocentes de Punie se cacherait-il une reine à la poigne de fer en devenir ?

Source : Animeka
 
J'aime (0)
J'aime pas (0)
Remercier (0)
 
Favoris
A voir
vu
Abandonner
Recommander
Uploadeurs


  • 0

MalaSuerte
(x9) -

#2
Karasa

      Dénicheur d'hors-la-loi

  • messages 2 118
  • Inscrit(e) : 30 décembre 2009

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 414 (Adulé !)
L'avantage avec une série courte, c'est que quoi qu'il advienne, on ne perd pas (ou peu) de temps le visionnage terminé. Évidemment, ça ne veut pas dire pour autant que l'anime doit être un navet, hein ! Récemment, j'ai tenté « Dai Mahou Toge », une série courte...

Afin de fortifier une expérience royale en béton, les parents de Punie Tanaka, future prétendante au titre de Renne du Royaume Magique, décident de l'envoyer séjourner sur Terre, dans un collège... L'occasion de montrer aux autres étudiants que la Punie, elle fait mal ! La racaille locale en a fait les frais d'ailleurs.

On se croirait devant un Majical Girl (MG) en voyant les screens, mais que nenni ! La série s'en fiche complétement et parodie le genre avec brio. Vous savez, dans les MG, on nous balance généralement un petit générique kawai-utsukushi qui fait mal aux oreilles, de jeunes héroïnes dotées de pouvoirs magiques, des situations niaises à souhait, des baguettes magiques toutes belles... Ici, j'ai plus eu l'impression que cette anime brise les codes établis du genre pour en faire quelque chose de complétement barge.

Tout d'abord l'opening, chanté par Rina Satou, la seiyuu de l’héroïne, chante sur des paroles assez burlesques et n'ont rien à voir avec la musique de fond (« Je vais t'envoyer droit au paradis » « Blitzkrieg »). En plus, Punie se réjouit en dansant tandis qu'en arrière-plan, des monuments historiques japonais brûlent de plein feu (Horyu-ji, par exemple). Je vous le dis, cette héroïne n'a rien de mignonne !

D'ailleurs, sous ses airs de Mistinguette, Punie possède en réalité des compétences de catcheuse très prononcées ! Au lieu d'utiliser une banale magie provocant un monde fleurie de coquelicot, Punie, elle, s'occupe de ses ennemis à coups de clé de bras et de soumissions. Elle prend même un malin plaisir à faire souffrir autrui, souvent à son insu. Bien sûr, elle lui arrive d'utiliser sa « baguette magique » mais, même là, on fronce les sourcils : « Tokarev » qu'il s'appelle (modèle de pistolet russe fabriqué par Fidor Tokarev), ce qui accentue, pour moi, ce côté décalé qu'émane de la série.

Pour ma part, les personnages sont convaincants. La plupart affichent, en effet, une double personnalité (mention spéciale pour le chien Paya-Tan qui commute littéralement entre deux personnalités en une fraction de seconde, la première si mignonne que l'on aimerait tous avoir comme animal de compagnie, l'autre qui s'avère être un ancien combattant prêt à démolir Punie) et amènent des passages vraiment hilarants. Autre chose qui m'a particulièrement fait rire, des légumes, rendus vivants par la magie de Punie, se sacrifient de leurs personnes (de leurs végétaux, plutôt) pour plonger dans une marmite de pot-au-feu ! Rendez-vous compte, une patate parvient même à se peler elle-même dans l'espoir que son corps donnera un goût exquis au plat ! Fous rires garanties !

L'OST ne remportera pas le prix de la meilleur soundtrack d'un anime, mais elle accompagne les scènes bon enfant de la série, ceci dit, c'est tout ce que je lui demande. Par contre, comme cité plus haut, l'opening m'a plu et l'ending... pas accroché. Encore une fois, quelque chose de différent aux MG, une musique que l'on mettrait en chevauchant une monture, arpentant le Far-West au coucher du soleil... Voilà, c'est l'impression que j'ai ressentie.

Graphiquement, pour une série de 2006, ça tient la route, propre dans l'ensemble, c'est surtout bourré de couleurs vives. L'animation est très soignée dans les combats, je dois même dire que j'ai été étonné par leur qualité. Des visages en toute somme jolies et bien dessinés. En clair, les studios Barcelona a bien travaillé le rendu visuelle de la série. Cependant, c'est soft mais je préfère le signaler, l'anime n'hésite pas à montrer des scènes gores (hé oui, que voulez-vous ? Décalé jusqu'au bout !), ces dernières montrent un peu de sang, pas de quoi fouetter un chat.

En conclusion, ne vous fiez pas à sa couverture, Dai Mahou Toge dissimule une comédie drôle et amusante, et honnêtement, je ne m'y attendais pas du tout ! 8 mini OAVs d'une dizaine de minutes chacune à déguster au plus vite ! Je conseille vivement les aventures de notre graine de princesse, moi, je dis oui !

♪ Lyrical Tokarev~ ♫
♪ Kill Them All~ ♫

Modifié par Karasa, 13 novembre 2011 - 03:36.

  • 0

Image IPB






0 utilisateur(s) dans ce forum

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Community Forum Software by IP.Board
Licence accordée à : AnimeServ.NET
Design & Code by Bad.Y o/
© 2013 AnimeServ