Aller au contenu


* * * * - 3 note(s)

Detroit Metal City


4 réponses à ce sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet
Detroit Metal City
Detroit Metal City
- デトロイト・メタル・シティ
2008
Comédie - Musical  
12 EPS 14 mins  (Terminé)
Crée par      WAKASUGI KIMINORI
Réalisé par  Studio 4°C
Non Licencié        
         
  • test
Il y a cinq ans, Negishi Souishi, jeune adolescent calme et timide, a quitté le foyer familial où il vivait en compagnie de sa mère, pour s’installer à Tokyo dans l’espoir d’intégrer un groupe de pop musique. Cependant, aujourd’hui il se trouve bien loin de son rêve puisque même s’il a réussi à rejoindre un groupe, ce dernier est dans un style totalement opposé de celui qu’il apprécie. En effet, Negishi n’est autre que Krauser, le leader des DMC, groupe de Heavy metal aux paroles «démoniaques». Le jeune chanteur se voit ainsi forcer de développer une nouvelle personnalité sur scène, prônant le viol et le meurtre, complètement différente de celle qu’il possède en réalité. Contrôler cette « facette enragée » devient difficile pour Negishi, à tel point que cette dernière finit par empiéter de plus en plus dans la vie sociale « mielleuse » de ce dernier le mettant dans des situations ingérables…

-Syaoran-
Source : Animeka
 
J'aime (1)
J'aime pas (0)
Remercier (0)
 
Favoris
A voir
vu
Abandonner
Recommander
Uploadeurs


  • 0

MalaSuerte
(x20) -

XJapan
(x1) -

#2
Karasa

      Dénicheur d'hors-la-loi

  • messages 2 118
  • Inscrit(e) : 30 décembre 2009

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 414 (Adulé !)
♪ SATSUGAIIIII !!! ♫
♪ KILL ! KILL ! KILL ! KILL ! ♫

L'anime Detroit Metal City (DMC, à ne pas confondre avec les initiales de Devil May Cry) adapte le manga éponyme sortie en 2006. Justement, ayant entamé la lecture il y a quelques semaines, je voulais me faire un avis sur l'anime dans le but de vérifier si c'était aussi bizarre que le manga. Soyons clair, le premier tome ne m'avait pas convaincu, en réalité, j'ai eu du mal à saisir l'histoire, elle semblait tourner en rond...

J'étais complétement à coté de la plaque ! Après visionnage de DMC, je peux le dire, c'est bien, c'est super, c'est même énorme ! Je ne regrette absolument pas d'avoir franchi le pas de l'adaptation !

DMC, c'est donc l'histoire de Negishi, un jeune homme vivant à la campagne, qui décide de partir à Tokyo pour réaliser son rêve. En effet, fan de pop suédoise et de Kahimi Kari, il aspire à devenir musicien de pop. Le hic, c'est qu'il finira par devenir, pour une raison inconnue, Krauzer, chanteur et guitariste du groupe Detroit Metal City, un groupe de Death Metal.

Visuellement, les visages ne sont pas très expressives, de simples têtes rondes, elles m'ont fait penser à Shin Happy People par moments. Je rajouterais aussi l'animation n'est pas le point fort de la série, mais finalement, qui s'en soucie pour un anime de cette envergure ?

Tout comme le scénario... Ici, je me fiche de savoir comment Negishi s'est retrouvé transformé en empereur du Death Metal, de l'origine du nom Detroit Metal City, de la façon dont vont se terminer les aventures du héros, si ce dernier va continuer dans la voie du Death Metal ; Tout simplement car l'intérêt de l'anime est tout autre.

Je veux parler du fait que l'on nage dans le grand n'importe quoi ! DMC, c'est un concentré de mini-épisodes d'environ sept minutes où l'on raconte une situation ayant rapport avec Negishi, Krauzer et le Metal, et je peux le dire, c'est très drôle !

Première chose, l'opening ! On a droit à un concert en live de DMC présentant leur célèbre tube Satsugai (Meurtre), le temps de nous montrer les personnages que l'on rencontrera dans la série, et de constater l'ambiance nerveuse qui règne dans la salle de concert. Je ne m'y connais que très peu en Métal mais le musique est bien faite je trouve, on sent le travail quand même, c'est joli, coloré, rien à redire là-dessus. Une chose est sûre, ne croyez pas que l'anime tournera sur cette ambiance vulgaire et gore, l'anime se veut humoristique.

En fait, c'est le personnage de Negishi qui est drôle... Il déteste le Metal, c'est même une horreur pour ses oreilles, de nature timide, gentille et très tendre, il contraste à merveille avec le personnage de Krauzer, lui qui est, extravertie, vulgaire, sans gêne. Beaucoup de passages laissent même penser qu'il se métamorphose en Krauzer tel un super héros, c'est dingue ! Vous vous imaginez vous, voir débarquer votre artiste dans votre chambre vous sermonnant, sous prétexte que vous n'aidez pas dans les tâches ménagères, vous préférez rester au lit et remuer les cheveux au rythme endiablé des musiques ?

L'interprétation du public est aussi très hilarante, Krauzer aurait, dès sa naissance, tué puis violé ses parents, en plus, il n'hésiterait pas à utiliser son entrejambe pour violer les filles qu'il croise. Tout ceci est bien évidement faux, Negishi n'a rien fait de tout ça. C'est simple, à en croire les fans, Krauzer est le Chuck Norris du Web (soit dit en passant, je n'ai jamais compris pourquoi ce Walker Texas Ranger était la cible des internautes pour en inventer des phrases comiques), pour preuve, j'ai beaucoup aimé les scènes du viol de la Tour de Tokyo et du duel Kiba vs Krauzer, c'est carrément du délire la façon dont les fans ont changé le sens de ce qu'ils voyaient !

C'est vraiment ce contraste entre Negishi et Krauzer qui est trippant, l'opening étant une morceau de métal... L'ending, lui, c'est tout le contraire ! C'est la musique pop que chante Negishi lorsqu'il n'est pas Krauzer ! En passant, l'ending est une pure merveille, chanté par le seiyuu de Negishi, il se révèle simple, respirant la bonne humeur, accompagné d'un tambourin et d'une guitare, en fait ça m'a beaucoup rappelé Orange Lounge, ça faisait bien longtemps que je n'avais pas écouté du très bon J-pop (désolé mais les Idols, bien que ça ne soit pas représentatif du J-pop, c'est pas trop mon truc).

Ah oui en parlant de seiyuu, grâce à DMC, j'ai fait la connaissance d'Ai Kobayashi doublant la Boss du groupe, la manager en gros, celle qui n'arrête de mouiller sa culotte dès qu'elle entend une musique métal ! Celle qui place au moins un mot en anglais dans ses phrases (généralement des FUCK)... Moi, je suis tombé amoureux de la voix de Kobayashi, j'ai plus qu'apprécié son boulot. Et puis la voix de Krauzer, une véritable voix de démon, c'est classe point, les autres personnages ont aussi bénéficié d'un doublage de qualité.

Par contre, on notera que seuls les deux premiers tomes (sur dix) sont adaptés. De toute façon, l'anime respecte grandement le manga, comme je l'ai dit plus haut, je ne m'y attendais pas, à vrai dire, j'ai tendance à toujours critiquer les adaptations car elles sont souvent incomplètes mais là, j'ai vraiment envie de reprendre ma lecture !

Voilà, DMC est un anime à douze épisodes qui n'est pas prise de tête, qui va à l'essentiel concernant le narration et est plutôt original dans la forme. Un doublage excellent, une bonne dose d'humour, allez-y les yeux fermés ! À part peut-être pour les plus sensibles, les paroles vulgaires et les sujets de conversation pour adultes sont légion. Ah oui, pour les non-métalleux, pas besoin d'être fan du Death Métal pour pouvoir apprécier l'anime.

♪ Amai, Amaaaiiii ♫
♪ Kimi no Koibito ! ♫

Modifié par Karasa, 06 août 2011 - 00:49.

  • 1

Image IPB


#3
Eternal

      Prêtresse Divine du Yaoi !

  • messages 1 125
  • Inscrit(e) : 26 février 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 153 (Étoile montante)
Halala, je viens de le regarder, and what the fuckkkkkkkkkkkkk ! c'était génial !!!

Quand j'ai commencé, je me suis dis, ... hmmm ... drôlement hard cet anime, il y a une concentration de mots vulgaires impressionnante ! En plus, le heavy metal, c'est vraiment pas mon truc ! J'étais sur le point d'abandonner. Mais, c'est alors que je m'approchais de la fin du premier épisode que je vois Negichi (perso principal de l'anime) hurler à la fille qu'il aime secrètement :"je vais te violer sale truie !" et là je me dis, il faut absolument que je voie la suite :keke:

Negichi, j'adoooore ! un mec bien gentil, bien poli, et tout timide, qui va à Tokyo avec son rêve de devenir chanteur pop. Mais au final, il se retrouve "roi des démons", chanteur du groupe heavy metal tendance du moment. Les paroles de leurs chansons sont drôlement poétiques, genre "j'ai violé ma mère, et demain ce sera le tour de mon père" :fatigue: (en fait, je me suis rendue compte que Negichi réarrangeait les paroles des ses chansons mielleuses, en disant tout le contraire pour son groupe MDC).
Ce qui m'a fait mourir de rire, c'est qu'il prétend détester ce qu'il fait en tant que membre de MDC, mais en même temps, dès qu'il se met en colère, ou que quelqu'un critique le groupe, il se transforme instantanément en Krauser lol ! Je dirais que c'est une sorte d'alter-ego de Negichi, Krauser dit tout haut ce que lui pense tout bas (bien sûre, en en rajoutant des tonnes, sans quoi ce ne serait pas marrant).
Et aussi, Krauser viole tout ce qu'il peut, femmes, hommes, tambourins, tour de Tokyo trop mdr !!! et en plus, il arrive à tous les faire "jouir" (enfin, selon l’interprétation des fans complètement disjonctés !)

La manager totalement frappée m'a également bien fait rire. Elle se réfère très souvent à la partie inférieure de son corps, drôlement charmant !!! et n'a aucune pitié pour le pauvre Negichi, à qui elle fait faire tout ce qu'elle veut.

Mais, ce qui m'a le plus fendu la poire, c'est l'image des fans du groupe. Ils sont complètement allumés les gars ! Ils interprètent tout ce que fait Krauser, de la manière dont ça les arrange le plus ! Ils inventent des légendes hilarantes sur lui, celle que j'ai le plus kiffé "il a tué sa mère à sa naissance" ! Les mecs le voient vraiment comme un dieu. Et bien souvent, quand Krauser fait des apparitions en public, Negichi restant Negichi, donc bien maladroit, évidement il gaffe et se retrouve dans des situations complètement grotesques. Mais qu'à cela ne tienne !!! les fans trouvent toujours le moyen de détourner la situation en interprétant les faits de manière à faire remonter la popularité de Krauser ! (je pense notamment à la scène du viol des flics, trop mdr )

Au final, je dirais qu'il ne faut pas s'arrêter à l'image du heavy metal que l'on pourrait avoir, style de musique bien particulier qui peut ne pas plaire à tout le monde, et que vous allez mourir de rire en regardant cet anime !


PS : à éviter pour les plus jeunes tout de même :finger:


Et surtout, surtout, merci Chouchouuuuuuuuuuu pour m'avoir conseillé MDC ! j'ai trop kiffé :yup:

ça m'a donné envie de chanter tiens ! "traverse le temps, et rejoins moi Sally !!! lol ! bein quoi, j'ai adoré cette chanson moi :P
  • 2

130526083312460998.png

 


Spoiler

#4
Dragounet

  • messages 8
  • Inscrit(e) : 15 décembre 2011

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 0 (Neutre)
Yosh

Je me suis enfin motivé à regarder cette anime qui à la base me tentait pas trop.Et pour dire que j'étais surpris.
Du pure comique ! à regarder absolument.

Y a des animes qui vous arrache un petit sourire!
Mais celui là ça promet le rire du moins pour ma part ^^
(hé oui chacun son humour propre )

Ps: En Effet à éviter pour les jeunes.

Modifié par Dragounet, 06 janvier 2012 - 20:24.

  • 0

#5
Cherryz

  • messages 81
  • Inscrit(e) : 17 janvier 2012

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 19 (Neutre)
Bon, je viens donner un autre avis pour cet anime, des fois que ça en intéresse certains…

Les Image IPB :

*/
La musique créée pour l’anime, que je trouve réussie et efficace.
*/ Le personnage de Negichi.
*/ Le format court, qui en fait une série facile à regarder, pas prise de tête.

Les Image IPB :

*/ L’absence de scénario.
*/ La manager… Parce que non, quoi… Je ne suis pas féministe mais quand je vois une fille comme ça, je ne peux pas, c’est physique ^^ (c’est peut-être d’en avoir vu des comme ça dans le métal auparavant ?).
*/ Les gags de (légère) répétition, qui donnent un goût de déjà vu au fur et à mesure.


Selon moi, le public visé est plutôt jeune, et sans doute non métalleux.
En effet, je pense qu’il est nécessaire d’être quelque part choqué pour rire du décalage de l’anime. N’ayant pas été si choquée, j’ai ri au départ par surprise, mais ai fini par me lasser.
La vulgarité pure, sans réelle consistance derrière, me fait rire au début, puis m’ennuie.
Au départ j’ai trouvé que c’était une critique marrante du métal, mais ça c’est quelque peu mué en « ça ne va pas contribuer à faire passer les métalleux pour des gens normaux » ! Les fans sont drôles, mais alors qu’est-ce qu’ils sont cons ! Donc surtout, à prendre uniquement pour ce qu’est l’anime, à savoir du délire total.

J’ai bien aimé les graphismes qui, bien que simples, reflétaient bien l’anime.
J'ai surtout trouvé prenants les passages où Negichi s’embrouille entre ses 2 personnalités et manque de dévoiler le pot aux roses.



En somme, dommage qu’avec une telle idée de départ (j’adorais le synopsis), cela tourne autant en rond.

Note : un (généreux) 7/10 pour le côté "détente" qui fonctionne bien, mine de rien, et pour l'originalité.

Modifié par Cherryz, 02 avril 2012 - 14:51.

  • 1






Sujets similaires Collapse

  Sujet Forum Commencé par Statistiques Infos sur le dernier message

0 utilisateur(s) dans ce forum

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Community Forum Software by IP.Board
Licence accordée à : AnimeServ.NET
Design & Code by Bad.Y o/
© 2013 AnimeServ