Aller au contenu


Anime de la semaine : Your Name

Your name Kimi no Na Wa Drame Surnaturel Tranche de vie

3 réponses à ce sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

#1
beixoultes

  • messages 1 476
  • Inscrit(e) : 23 octobre 2011

  • Humeur du actuel : Fatigué

Réputation : 327 (Adulé !)
Bonjour à tous.

Ça faisait longtemps que je ne vous avais pas présenté d’anime. Pour cette reprise, vous avez demandé du drame. A l’origine, je m’étais orienté vers un grand classique du genre
(Angel Beats, pour ne pas le citer), mais l’actualité me pousse à vous présenter un film bien plus récent puisqu’il est actuellement diffusé dans les cinémas français. Aujourd’hui, je vais vous parler de Your Name.


Image IPB

Your Name (ou Kimi no Na Wa, dans son nom original) est un film de 2h qui date de 2016. Il a été réalisé par Sinkai Makoto (5cm Per Second, The Garden of Words, La Tour au-delà des nuages) dans son studio personnel (Comix Wave Films)


[color=#ff8c00;]L’histoire[/color]


L’histoire tourne autour de Mitsuha, une lycéenne de campagne, qui se met un jour à rêver être un garçon de Tokyo. De son coté, Taki, lycéen également mais habitant Tokyo, se voie en tant que fille de la campagne dans ses rêves. Rapidement, ils se rendent compte qu’ils ont changé de corps l’espace d’une journée, et que ce phénomène est appelé à se répéter.
Comment nos deux protagonistes vont-ils s’adapter à cette étrange situation ? Et qui est donc cet(te) inconnu(e) avec qui on partage ainsi sa vie ?



Image IPB
Bon, je ne suis pas sûr que cette solution soit la meilleure :lol:

Concrètement, l’histoire de Your Name part d’un principe assez classique : on a tous déjà vu une histoire où deux personnes échangent les corps. Cependant, ce film prend le partie de l’amener dans une toute autre direction : si on aura ici aussi droit à des gags, l’histoire va rapidement délaisser ce côté comique.


Image IPB
On aura quand même droit au classique « tiens, j’ai des seins » :P

Et si l’autre pouvait nous aider à nous rapprocher de nos proches ? Et s’il pouvait nous permettre de passer un cap qu’on n’a jamais osé franchir ? Et si, finalement, un lien fort pouvait se former entre deux personnes qui ne se sont jamais rencontré ?


[color=#ff8c00;]Les personnages[/color]


Nos personnages sont tous les deux très banals. On a d’un côté une fille de campagne de nature plutôt calme, qui rêve d’aller vivre à Tokyo et de l’autre, un garçon de la ville un peu turbulent, qui se rend compte que la vie de Tokyo est tout sauf calme. Cependant, cette simplicité nous permet de rapidement retrouver nos marques dans cette histoire, et de facilement nous attacher, et donc de nous identifier à eux.


Image IPB

En effet, le film prend le partie de suivre au mieux le point de vue des personnages, accélérant et ralentissant au gré de leurs états d’âmes. Tout est fait pour qu’on se sente vivre avec les personnages, qu’on ressente leurs inquiétudes et leurs joies, et donc qu’on se sente concerné par ce qu’il leur arrive.


Image IPB

[color=#ff8c00;]Aspect Technique[/color]


Your Name bénéficie de graphismes magnifiques. Des personnages aux arrière-plans, tout y est superbement détaillé et très coloré. On notera en particulier de magnifiques couleurs et une excellente utilisation des reflets, donnant à certaines couleurs un aspect presque mystique.
Ces couleurs et ces reflets sont notamment utilisés pour mettre en valeur de magnifiques paysages pittoresques, et surtout pour sublimer le ciel. Your Name accorde en effet une très grande importance au ciel, qui nous est proposé dans tous ces aspects. D’un bleu profond de la journée au jaune-orangé d’un crépuscule, en passant par des couleurs qu’on croirait carrément venues d’un autre monde, jamais le ciel ne m’aura autant marqué dans un anime.



Image IPB

Le chara-design, quant à lui, est de qualité mais ne se démarque pas beaucoup. En fait, il ressemble beaucoup à ce qu’on peut voir sur les animes du studio KyoAni : très colorés et avec une touche de moe sans que ce si excessif. Mais il est lui aussi sublimé par l’utilisation de reflets, qui est la marque de fabrique du réalisateur.

L’animation est également d’une qualité remarquable, surtout pour un anime orienté slice of life : les mouvements sont extrêmement fluides et réaliste. Le film pousse la perfection jusqu’à animer chaque élément du décor et chaque mèche de cheveux.
Mais j’avoue que j’ai surtout été marqué par les musiques. Depuis le générique jusqu’à la fin (oui, il y a un générique dans ce film), elles accompagnent superbement l’action, en particulier pour les moments de suspens et les scènes émouvantes.



Image IPB
Pleure pas, sinon je pleurerais avec :(

Je suis en train de manquer de superlatifs, alors je vais abréger cette partie. Ce qu’il faut retenir est que Your Name à une réalisation très classique dans l’esprit : il ne cherche jamais à s’affranchir des standards de réalisation. Cependant, il met un point d’honneur à se soucier de chaque détail, de sorte qu’on ait l’impression que la réalisation a atteint une perfection rarement (pour ne pas dire « jamais ») égalé.


[color=#ff8c00;]Conclusion[/color]


Your Name est certainement un des meilleurs films d’animation qu’il m’a été donné de voir. Entre les scènes émouvantes à souhait, les nombreux twists relançant l’histoire que je pensais finie et l’intensité du climax final, je dois bien avouer qu’il m’en a fait voir de toutes les couleurs.
La cerise sur le gâteau est certainement la technique irréprochable du film, aussi bien dans ses dessins que dans son animation et ses musiques.
Le film est actuellement diffusé au cinéma en France, et je ne peux que vous conseiller d’aller le savourer tant qu’il est à l’affiche.

Quant à toi, Angel Beats, ce n’est que partie remise ;)


Fiche de l’anime


Image IPB
Je ne résiste pas à l’envie de vue montrer un dernier paysage ^_^


Modifié par beixoultes, 25 janvier 2017 - 23:36.

  • 3

741402Bannireanangelssleeping.png
Voudrais-tu que je t'y emmène? A l'endroit de cette ville où les vœux deviennent réalité.
Veux-tu devenir une mahou shoujo? /(O ω O)\
Le pouvoir de l'imagination est ce qui change tout.

My anime list
200062bannierelpeas.png


#2
Ptiguesh

      Le Grand Daimao - Veteran du faping et Sadistic Guy

  • messages 1 761
  • Inscrit(e) : 29 novembre 2010

  • Humeur du actuel : Aucun choisi

Réputation : 143 (Étoile montante)

J'ai vraiment apprécié le film... Cependant, tout comme Makoto Shinkai, je ne comprends pas l'engouement autour de cette production.

 

C'est beau, des traits fins, de beaux détails, une narration fluide malgré un plot de départ plutôt tortueux, un twist qui rajoute de l'intensité au film mais rien de spécial en soit. Je n'ai pas été transporté comme avec un Miyazaki par exemple. Là, nous avons Mitsuha et Taki qui ne sont pas des personnages tant développés alors que l'histoire tourne principalement autour d'eux, peut-être pour que le spectateur s'identifie plus facilement à l'un d'eux mais j'ai un doute avec le côté surnaturel qui arrive par la suite (et qu'on ne vienne pas me dire que la comète est un personnage hein...), les lieux sont Tokyo et un village de campagne comme il y a de plus basique. Quant à la musique... bah à part celle de l'intro, je ne m'en souviens même pas ._.

 

Le plus gros travail revient aux doubleurs qui sont formidables pour transmettre de l'émotion (je parle de la VO, pas vu en VF) et toute la symbolique qui a dû demander à Makoto Shinkai beaucoup de recherche (de très bons articles circulent sur le net à ce sujet, notamment la comète, le nœud dans les cheveux, le kumihimo...).

Mention spéciale aux plans larges faits sur la montagne et les effets de lumière !

 

Bref, j'en suis ressorti content, le film ne laisse pas indifférent mais ça s'arrête là, ce n'est pas aussi transcendant que Le Voyage de Chihiro. La vague de communication a dû y jouer ! => Ce commentaire entier n'engage que moi ^^


  • 1

#3
Killer007

      ~OneeSan-Zuki~

  • messages 1 606
  • Inscrit(e) : 30 septembre 2011

  • Humeur du actuel : Hallucinante

Réputation : 66 (Se fait un nom)

Merci pour ta chronique Beixoultes :)

 

J'en ai entendu QUE du bien de ce film, et donc tant mieux que tu confirmes qu'il soit à la hauteur,

 

 

MAIS ON FAIT COMMENT POUR LE VOIR QUAND ON EST BELGE ?!  :yosha:

 

EDIT : Bon, après quelques recherches, il sera diffusé dans un cinéma de ma ville fin février/début mars, du coup je me demande si je devrais pas y aller en famille. :)


Modifié par Killer007, 26 janvier 2017 - 23:51.

  • 0

Image IPB

Image IPB


#4
Hiroto

      Ca s'en va et ça revient......

  • messages 345
  • Inscrit(e) : 23 juin 2010

  • Humeur du actuel : Bouquineuse

Réputation : 74 (Se fait un nom)

Chouette chronique Beix ! Bien que pour ma part, mon avis rejoint celui de Ptiguesh, et je rajouterais même que je suis sortie de la salle légèrement confuse voire un brun déçue. J'attendais ma pote qui prenait son temps à atterrir après, je cite "l’expérience cinématographique qu'elle venait de se prendre" et les gens passaient devant moi et disaient relativement la même chose "j'ai versé ma larme, c'était hyper bien!, je vais le voir une seconde fois!, etc" mais sérieux, j'étais juste.... pas touchée.

 

Que je m'explique et ça va spoiler peut-être : j'ai trouvé les sentiments romantiques des deux persos pas du tout justifiés. Je comprends leur attachement, mais je n'ai pas compris d'où venait leur amour. Si je me fiais à ce que la réalisation me montrait, c'était qu'ils étaient chacun amoureux de la vie de l'autre, et de leurs reflets renvoyés par leurs entourages respectifs, mais pas plus. Donc un très fort sentiment d'attachement, mais certainement pas de l'amour ? Sans déconner, j'aurais été beaucoup plus touchée/trouvé le film beaucoup plus fort si tout ça avait été d'une sorte d'amour genre vraiment âme sœur sans sentiment romantique. On dirait que j'en fais des caisses mais je vous jure, ça m'a gênée. Toute la scène où ils se trouvent enfin en bord de cratère, je l'ai trouvé lourde et mal-venue (ses dialogues................).

J'ai aimé les deux persos séparément, j'ai eu beaucoup de mal à les voir ensemble (encore une fois, leurs dialogues quand ils sont "amoureux"..............)

 

Certes ça n'a pas empêché mon petit cœur de battre lors de la toute dernière scène, parce que la réa tue tout et manipule très bien la tension. Je n'ai vu venir aucun des twists du film d'ailleurs.

 

Un autre point très réussit du film, mise à part toutes les qualités déjà soulevées par Beix, c'est l'aspect SOL de la première partie et tout l'humour distillé, qu'il soit visuel où dans les dialogues. Ça fonctionne, ça fonctionne carrément.

 

(et perso j'adore Radwimps. J'adore. Mais je suis une partisane de l'instrumental dans les films, et là j'ai trouvé qu'il y a avait trop de passages chantés qui m'ont sorti du film par moment. Le chanteur a une voix très reconnaissable et un peu criarde, et alors que j'aurais dû être portée par l'émotion je me suis surprise plus en train de l'écouter que de vraiment voir ce qui se passait à l'écran. en fait je peux pas multitask)


  • 1


Image IPB






0 utilisateur(s) dans ce forum

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Community Forum Software by IP.Board
Licence accordée à : AnimeServ.NET
Design & Code by Bad.Y o/
© 2013 AnimeServanimeserv.net